eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Présidentielle 2017: Attention, un racisme peut en cacher un autre ! (After Brexit and Trump, will France’s supposed progressives finally realize you can’t put the Trumpian genie back in its bottle ?)

Posted on mardi 4 avril 2017

Vous avez dit racisme de classe ?

A l’heure où à la veille du deuxième débat d’une élection …

Qui a vu l’assassinat juridico-médiatique en direct du seul candidat de l’alternance …

Mais où 37% des Français veulent encore croire que les chaines de télévision n’ont aucun candidat préféré …

Nos dits médias et nos sondeurs ventriloques font mine de s’étonner …
Que plus de 40% des électeurs potentiels soient encore indécis à moins de trois semaines du premier tour …
Où qu’ils saluent les prestations d’un chantre de tout ce que la planète peut contenir de dictatures, Castro, Chavez et Chine compris …

Alors qu’enfermée dans ses privilèges et sa suffisance toute une classe de belles âmes de la politique et des médias…

Qui a non seulement imposé à tous des décennies entières de mesures dont elle n’a jamais eu à subir les conséquences …

Mais condamné à l’éternelle difficulté électorale par sa diabolisation de sa faction la plus populaire une droite de plus en plus majoritaire dans le pays …

S’apprête à nous refaire pour imposer leur nouveau candidat des bons sentiments le coup du front républicain contre le prétendu racisme du parti des bonnes questions …

Jusqu’à, pour nos «grands intellectuels » (sic) et malgré l’éléphant de la pièce toujours plus envahissant de l’islamisme, appeler au changement de peuple pour cause de malpensance raciste …

Comment ne pas voir …

Après les exemples coup sur coup du Brexit et de l’élection de Donald Trump …

Le véritable racisme de classe auquel on a en fait affaire …

Et partant si la voix dudit peuple était à nouveau ignorée …

Le retour de bâton encore plus massif auquel il faudrait alors se préparer ?

Baisse de la natalité: Pourquoi il faut voter Fillon (After France, America faces unexpected baby bust)

Posted on samedi 1 avril 2017

 
millennials living at home4Fertility Rate

Attention: une chute peut en cacher une autre !
Crise économique, explosion des déficits publics et de la dette privée, multiplication des Tanguy, banalisation du divorce, de l’avortement et du mariage homosexuel, dévalorisation des mâles et de la religion …
Et après, les mêmes causes produisant les mêmes effets, celle de la France il y a un an …
Chute record et inattendue de la natalité aux Etats-Unis six mois après ! (merci Annika)
jc durbant @ 01:07
Filed under: Pendant ce temps-là, en France andPolitique américaine
Présidentielle 2017: La preuve qu’il n’y a pas de vote caché Fillon (What hidden Fillon voters ?)

Posted on vendredi 31 mars 2017

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/17621780_1466183546745330_8705387773644597152_o.png?oh=98c76b7d47785b0bbfdf785a719d73a9&oe=595273ADhttps://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/17620412_1466183550078663_4346705336363751196_o.png?oh=13fa86878087cd88df38eee2bae2b1aa&oe=59690D04Vous avez dit vote honteux ?

A l’heure où après la brillante démonstration que l’on sait, par les journalistes mêmes qui avait lancé l’affaire Fillon, qu’il n’y a pas de cabinet noir à l’Elysée …

L’on apprend par Le Monde que le futur ancien président continue à communiquer par SMS avec son ancien poulain et ministre …

Et où de ralliements en ralliements, la candidature de l’héritier honteux Macron ressemble de plus en plus à la voiture-balai des membres de son ancienne écurie …

Alors que dans un pays qui ayant historiquement laissé passer la chance de la protestantisation n’arrive toujours pas à se résoudre à sa modernisation …

Et derrière l’anomalie d’une droite majoritaire dans les idées mais, du fait de l’ostracisation du parti des bonnes questions et des mauvaises réponses, toujours à la peine dans les élections…

Quatre électeurs sur dix sont encore indécis et que contrairement à ceux de François Fillon, un électeur de Macron sur deux dit encore pouvoir changer d’avis …

Et que l’ancien premier ministre socialiste se dit lui-même prêt à travailler avec la droite si elle l’emporte …

 

Et que l’ancien premier ministre socialiste se dit lui-même prêt à travailler avec la droite si elle l’emporte …

Démonstration expérimentale (à faire chez vous ou sur votre lieu de travail) :

Imaginez (par expérience de pensée) ou (plus courageux) testez-le en conditions réelles …

Comme auraient pu le faire des électeurs américains pour celle de Trump l’an dernier et comme je l’ai fait il y a deux jours …

Que vous défendiez la candidature Fillon ou même annonciez sa probable victoire …

Devant vos collègues ou vos amis …

Et voyez y compris ici même sur Extrême-Centre …

Les regards horrifiés et l’indignation bientôt véhémente …

Avant le silence gêné et le vide quasi-sidéral se faire autour de vous !

jc durbant @ 22:52
Filed under: Pendant ce temps-là, en France
Présidentielle 2017: Et si les bobos se réjouissaient trop vite ? (Behind Valls’s sacrifice hit or hail Mary pass, the reality of the soon-coming Trumpian revenge of back row France ?)

Posted on mercredi 29 mars 2017

Attention, une inégalité peut en cacher une autre !

A l’heure où tout à leur machiavélique et jusqu’ici redoutablement efficace machination contre la seule véritable alternance …

Nos médias et nos juges-justiciers nous ont déjà vendu, via leurs supplétifs de sondeurs-ventriloques, le résultat d’une élection qui n’a jamais connu autant d’indécis …

Et où perdu pour perdu, l’ancien premier ministre Manuel valls semble prêt à jouer la banque pour achever de plomber sa némésis et ancien collègue …

Déjà bien chargé avec dans ses fourgons pas moins de onze anciens ministres de Chirac (dixit Mélenchon) et on ne sait pas encore combien de Hollandais ..

En misant sur une (encore improbable) victoire Fillon avec lequel il s’est dit par ailleurs en ce cas prêt à collaborer …

Qui prend encore la peine de rappeler non seulement la traditionnelle malédiction des candidats du centre …

Mais tout simplement le précédent Trump où se décidant la dernière semaine la majeure partie des indécis ont voté pour celui que tout le monde avait depuis longtemps condamné …

Ou même le véritable danger pour la démocratie que pourrait constituer au 2e tour voire après …

La non-prise en compte à nouveau, par un discours politique qui n’a que les mot parité et diversité à la bouche, de la véritable inégalité qui touche toute une population de précaires et de sous-diplômés …

Par un candidat ou un vainqueur qui, fort de ses complicités médiatiques et économiques, n’apparaitrait alors que comme le candidat des élites ?

jc durbant @ 23:19
Filed under: Bobologie et dhimmitude andPendant ce temps-là, en France
Immigration: Attention, une xénophobie peut en cacher une autre (It’s not just a Western thing, stupid !)

Posted on mardi 28 mars 2017

Police fired tear gas, water cannon and rubber bullets to disperse marches by hundreds of protesters in Tshwane on Friday, after mobs looted stores believed to belong to immigrants. (Reuters)Un policier disperse une manifestation contre l’immigration clandestine à Pretoria, le 24 février 2017, en Afrique du Sud.https://jcdurbant.files.wordpress.com/2014/05/image.jpeg?w=1200&h=Ce n’est pas juste une affaire occidentale, imbécile !
A l’heure où, comme avec Trump aux élections américaines, le nombre incroyable d’indécis aux présidentielles françaises semble augurer un vote massif de dernière minute dans l’isoloir pour l’alternance …
Et où, incapables de voir qu’au-delà du système mis en place pour Sarkozy par le gouvernement Hollande et parfaitement décrit dans le livre de deux journalistes du Canard enchainé et sans exclure bien sûr la part éventuelle de rivaux de Fillon à droite, ce sont les même juges nommés par le même gouvernement Hollande qui depuis deux mois avec leurs relais dans les médias mais aussi probablement Bercy qui s’acharnent contre le seul Fillon et sa famille …Les rats quittent le navire dans le camp même de la droite …Pendant que sur fond d’attentats ou de projets d’attentats islamiques quasi-hebdomadaires, nos belles âmes n’ont pas de mots assez durs pour fustiger le seul président Trump de vouloir remettre de l’ordre dans une politique d’immigration devenue folle …

Ou de mots assez doux en France pour un Obama blanc qui ne connait pas de culture française et prend pour une île une Guyane …
Dont on découvre par ailleurs un taux d’homicide volontaire dix fois supérieur à celui de la métropole …
Comment ne pas voir …
Derrière la résurgence ces derniers jours en Afrique du sud du plus virulent du racisme intra-africain …
Ou ces murs ou projets de murs, Mexique compris avec le Guatémala, qui s’érigent désormais sur l’ensemble de la planète …
Cette xénophobie dénoncée chez nous à longueur de journée par ceux qui sont les plus protégés des effets de leur politique …
Chez ceux-là même que sans limite aucune nous sommes sommés accueillir ?
jc durbant @ 21:40
Filed under: Racismes
FRANCOIS FILLON PRESIDENT ! (Contre le retour de la stasi maintenant, la seule véritable alternance, c’est François Fillon !)

Posted on dimanche 26 mars 2017

«L’émission de France 2, c’est du jamais vu! Du début à la fin, ce sont des interlocuteurs à charge. On a atteint un sommet de la caricature. » «Ça me profite. Ça provoque chez les Français un réflexe démocratique. Plus on m’attaque, plus je suis en forme! Madame Angot m’a fait du bien. Je vais gagner cette élection en partie grâce à vous. Une partie de la presse a décidé d’une scénarisation et ne veut pas en sortir. Mais une grande partie des Français veut l’alternance, qui ne peut pas être Emmanuel Macron. Je ne crois pas un instant à ces sondages. Je ne dis pas qu’ils n’ont pas de sens. Mais la situation politique est tellement instable, la campagne est tellement perturbée que vous ne pouvez pas vous fier à un moment donné. J’ai l’expérience des campagnes. Je sais que quand il y a du monde, je sais quand les gens ne viennent pas. Il n’y a jamais eu autant de monde. Il y avait 4000 personnes (vendredi soir à Biarritz), ce sont des signes qui ne trompent pas.»(…) «Qu’est-ce que vous voulez que je leur dise. Ce sont des militants politiques. Pourquoi j’irai leur parler? Ils viennent pour empêcher ma campagne. Vous croyez vraiment que ce sont des gens sincères? La plupart du temps, ce sont des gens d’extrême gauche. Les gens qui tapent dans des casseroles, ce n’est pas de la démocratie.» (…) «Vous avez un candidat à la présidentielle qui a gagné 3,5 millions et qui a déclaré 350.000 euros de patrimoine. Et ça ne vous pose aucun problème. (…) il y a un mouvement de fond pour Emmanuel Macron comme il y avait un mouvement de fond pour Alain Juppé, parce que c’était rassembleur». «Mais la France ne correspond pas à ça et l’élection sera différente. «Son programme se socialise au fur et à mesure que le temps passe! On aurait pu penser qu’Emmanuel Macron avait une vraie politique à proposer, maintenant c’est fini. Sur tous les sujets c’est une stratégie qui consiste à faire plaisir à tout le monde».(…) «Il y a deux ans, Emmanuel Macron était sur les mêmes positions que moi ». «Il nous est même arrivé d’en parler tous les deux. Et à mesure que la campagne avance, il s’adapte aux discours de gauche. Mais le désir d’alternance (des Français) il va le prendre en pleine face!» (…) «Il va finir par être le candidat des socialistes» (…) ‘il y a un certain opportunisme. Les gens pas sélectionnés pour les législatives veulent tenter leur chance chez Macron» (…) «Dutreil, c’était le meilleur ami de Bourgi. C’est lui qui lui a obtenu la légion d’honneur!» (…) «Personne n’a envie de continuer avec François Hollande et ses amis» (…) «La gauche a fait une erreur magistrale en réclamant mon départ! Demander à trente jours de l’élection présidentielle du seul candidat qui représente la droite, c’est un déni de démocratie incroyable».(…) «le président a une responsabilité considérable». «Sa première responsabilité, c’est de faire en sorte que le débat démocratique se déroule dans des conditions normales». «Deuxième chose, des soupçons de plus en plus lourds pèsent sur le rôle de Français Hollande dans cette affaire»(…) ««Nous en sommes en train d’identifier toutes les infractions mentionnées dans le livre Bienvenue Place Beauvau et dans les jours qui viennent un certain nombre de mes amis rendront publiques ces infractions et demanderont qu’une enquête soit ouverte» (…) «On est dans une situation où il est probable que compte tenu des procédures judiciaires je sois sur écoute quand j’apprends que le Président se fait remonter les résultats des écoutes judiciaires à l’Elysée». «Cela veut dire que le président de la République peut potentiellement écouter un candidat à l’élection présidentielle. Mais attendez, on est dans quelle démocratie là?» (…) «Pour la petite histoire je ne reçois pas de SMS pendant le débat. D’ailleurs, je n’en ai pas besoin. Je regardais l’heure parce qu’il y a des moments où c’était un peu long. Et je regardais un compte WhatsApp». (…) «Je regardais les commentaires des députés sur le débat, ça m’amusait de voir comment ils réagissaient».François Fillon

Contre le retour de la stasi maintenant, la seule vraie alternance, c’est François Fillon !

jc durbant @ 00:50
Filed under: Pendant ce temps-là, en France
Ecoutes de l’Elysée: Hollande m’a mis sur écoute (Fillon, quoting new book, says Hollande had him tapped)

Posted on jeudi 23 mars 2017

 

Nous avions un Obama Big brother à l’Elysée et nous ne le savions pas !

A l’heure où commencent à se confirmer aux Etats-Unis les rumeurs d’écoutes de l’Administration Obama …

Pour tenter d’empêcher l’élection puis de discréditer l’élu du peuple américain …

Au lendemain d’une invitation du candidat de la droite sur la télévision d’Etat France 2 …

Qui, commissaire politique déguisée en « invitée surprise » comprise, avait tout d’un traquenard …

Devinez qui de ce côté-ci de l’Atlantique …

Et 30 ans après les tristement célèbres écoutes du président Mitterrand …

Semble se profiler derrière l’évidente machination …

Qui entre campagnes de presse et divulgations de procédures judiciaires …

Et en dépit des étranges dénégations de dernière minute de ceux par qui le scandale est arrivé …

Vise à éliminer le seul candidat crédible de l’alternance ?

Terrorisme: C’est l’islam, imbécile ! (It’s islam, stupid !)

Posted on jeudi 23 mars 2017

http://cdn.static-economist.com/sites/default/files/images/2017/03/articles/body/20170325_brc928.pngC’est l’islam, imbécile !

Au lendemain, entre Paris, Bruxelles, Londres ou Anvers, d’une nouvelle série d’attaques terroristes …

Perpétrés, entre voiture-bélier et couteau de boucher contre des civils innocents, conformément aux conseils explicites de l’état islamique …

Et comme par hasard par des individus musulmans …

Pendant que nos belles âmes nous appellent à la dissolution de notre identité ou à la tendresse …

Et que, pris dans une une véritable “spirale de mort mutuellement bénéfique” entre deux assassinats politiques, nos médias nous inoculent jour après jour le venin teroriste …

Devinez ce que vient de confirmer une nouvelle enquête de sociologues du CNRS …

Contre les interprétations habituelles de l’excuse de l’économie ou du racisme …

Et que nos amis israéliens savent et vivent depuis ou même avant l’existence même de leur Etat ?

jc durbant @ 14:12
Filed under: Islamisme et RATP/ROP andIsrael forever! andLes idiots inutiles
Présidence Trump: Attention, une faute peut en cacher une autre (Twitter president: That a New York billionaire almost alone grasped how red-state America truly thought, talked and acted will remain one of the astonishing ironies of American political history)

Posted on samedi 18 mars 2017

Language-Infographic2https://i0.wp.com/cdn-europe1.new2.ladmedia.fr/var/europe1/storage/images/le-lab/des-elus-fn-et-lr-moquent-les-grosses-fautes-dorthographe-du-community-manager-de-lelysee-2939594/30501620-1-fre-FR/Des-elus-FN-et-LR-moquent-les-grosses-fautes-d-orthographe-du-community-manager-de-l-Elysee.jpg

 

https://i0.wp.com/www.lepoint.fr/images/2016/02/09/2912814lpw-2912829-jpg_3362065.jpg

 

Attention: une faute peut en cacher une autre!

Intelligence avec l’ennemi, parties fines avec prostituées, racisme, sexisme, homophobie, fascisme, populisme, folie …

Y a-t-il une accusation qui n’aura pas été formulée contre le président Trump ?

Détournement de fonds publics, recel et complicité d’abus de biens sociaux, manquement aux obligations de déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, trafic de décorations, prêts, costumes de luxe …

Ou de ce côté-ci de l’Atlantique une révélation qui n’aura pas été faite contre celui qui dans au moins 30 départements différents …

Vient de remporter haut la main – qui en parle ? – le premier tour du nombre de parrainages  ?

Pendant que c’est désormais du côté des dollars de parangons de la liberté et accessoirement fourriers du terrorisme comme le Qatar …

Que nos nouveaux résistants et croisés de l’antifascisme nous envoient désormais leurs missives anti-Trump …

A l’heure où pour disqualifier le choix du peuple …

Tous les moyens semblent désormais bons pour nos médias et nos juges …

Comment s’étonner que des médias qui nous avaient vendu comme intellectuel …

Un ancien rédacteur en chef de la Harvard Review of Law avec aucun article de fond à son nom …

Ou l’auteur supposé de deux livres écrits on ne sait à combien de mains et dédiés à sa seule propre gloire …

S’attaquent à présent à l’utilisation par son successeur, pour les court-circuiter, de l’équivalent actuel des causeries au coin du feu de Roosevelt ou de Reagan …

Et notamment, énième preuve supplémentaire de son impéritie, à son rapport si particulier avec l’orthographe ?

Mais surtout au-delà d’un mode de communication qui avec ses contraintes de 140 signes, ses mots nécessairement tronqués, ses acronymes et ses néologismes …

Fait le désespoir de tant d’enseignants et de parents …

Et qui se révèle être à 50% de plus que Facebook et 25% que Google …

Le média social le plus touché, Elysée ou Ministère de l’éducation français compris, par les coquilles ou fautes d’orthographe …

Comment ne pas comprendre du coup leur véritable hargne …

Face à un véritable animal politique qui non content de la proclamer à chacune de ses diatribes …

Incarne face à la rhétorique vide comme au politiquement correct sermonneur et méprisant de ses adversaires …

Et jusque dans ses mauvaises manières et la pauvreté dévastatrice de son langage …

La proximité avec les plus démunis culturelllement de ses électeurs …

Que ceux-ci avaient perdue depuis si longtemps ?

jc durbant @ 16:55
Filed under: Médias andPendant ce temps-là, en France andPolitique américaine
Scoop du Gorafi: En plus de leur salaire, Fillon obligeait ses enfants à lui donner une partie de leur repas

Posted on samedi 18 mars 2017

No automatic alt text available.Scoop du Gorafi  !

Après de longues et insoutenables minutes sans la moindre révélation compromettante sur François Fillon …

On respire enfin !

Le Gorafi le révèle en première exclusivité:

Le candidat des Républicains « n’obligeait pas seulement ses enfants à lui rembourser tout l’argent qu’il leur avait prêté, il tenait également à ce que ceux-ci s’acquittent de la nourriture fournie gracieusement par le couple jusqu’à leur majorité » !

En plus de leur salaire, François Fillon obligeait ses enfants à lui donner une partie de leur repas
Le Gorafi
14/03/2017

Nouvelles révélations concernant François Fillon. Selon plusieurs sources proches du dossier, le candidat Les Républicains n’obligeait pas seulement ses enfants à lui rembourser tout l’argent qu’il leur avait prêté, il tenait également à ce que ceux-ci s’acquittent de la nourriture fournie gracieusement par le couple jusqu’à leur majorité.

« Oui, lorsqu’ils ont commencé à gagner leur vie, Charles et Marie Fillon ont peu à peu remboursé leur dette en nourriture à leurs parents, et alors ? » s’est emporté l’un des avocats de François Fillon, s’interrogeant : « Quel enfant n’a jamais envoyé un peu de nourriture à ses parents en échange de tous les repas perçus gratuitement à leur domicile ? ». Dans la classe politique, les réactions indignées n’ont pas tardé à fuser, à commencer par celle de Nicolas Sarkozy qui a fustigé l’attitude de son ancien Premier ministre : « C’est scandaleux, il n’est pas assez riche comme ça ? Il en veut toujours plus. C’est vraiment indigne d’un homme d’État ».

De nouveaux scandales en vue ?

Selon les mêmes sources, les enfants Fillon vont devoir prochainement s’expliquer sur d’autres pratiques. D’après celles-ci, en effet, Marie et Charles Fillon devaient également régler la chambre à leurs parents chaque fois qu’ils revenaient dormir au manoir familial le week-end. Mais ce n’est pas tout : il fallait également qu’ils apportent leur propre lessive s’ils se servaient de la machine à laver ainsi qu’une assiette et des couverts personnels, sans oublier leur tablette de lave-vaisselle.

Voir aussi:

Aucune nouvelle révélation sur François Fillon depuis plusieurs minutes
Le Gorafi
3/03/2017

Paris – Selon de nombreuses sources contradictoires, il semble qu’il n’y ait pas eu la moindre révélation compromettante sur François Fillon et ce depuis plusieurs très longues minutes. Analyse.

Dans l’immédiat les experts n’expliquent toujours pas ce qui a pu provoquer ce retard dans la publication des révélations, ni même s’il existe d’autres révélations à venir. « D’un coup, il n’y en a plus, on ne sait pas pourquoi, peut-être la prochaine révélation arrivera dans 10 minutes, ou trois jours ou peut-être même jamais » commente-t-on au CNRS. De son côté, la campagne de François Fillon se refusait de commenter cette information, niant empêcher la publication de documents compromettants ou faire de la rétention d’informations. « Dans tous les cas cette absence de révélations est un nouveau coup dur pour François Fillon qui doit désormais se justifier sur l’absence de révélations » relevait Ruth Elkrief sur BFMTV.

jc durbant @ 13:14
Filed under: Médias andPendant ce temps-là, en France
Présidentielle 2017: Attention, un Trump peut en cacher un autre (Gazing through the wrong end of the telescope: Europe’s future is still being decided in Washington)

Posted on mercredi 15 mars 2017

Emmanuel Macron et François Hollande à Paris, le 24 mai 2016.https://i0.wp.com/img.20mn.fr/rJaLiuaXS5K8DPSyyjfPPg/648x415_deja-195-elus-socialistes-rallies-emmanuel-macron.jpgImage may contain: textAttention: un petit bout de la lorgnette peut en cacher un autre !

François Bayrou, Delanoë, Jacques Attali, Robert Hue, Patrick Braouzec …

A l’heure où derrière les costumes de Fillon mais pas les robes de luxe de Brigitte …

Et avec déjà plus de 400 élus socialistes, cinq communistes et dix écologistes au compteur …

Commence à pointer l’évidence qu’avait si bien décrite la fameuse formule bovarienne de François Hollande pour son ancien protégé et ministre de l’économie et des finances …

Et qu’assassinat juridico-médiatique de François Fillon oblige,  nos médias nationaux comme internationaux ne se disputent plus désormais que sur l’ampleur de la victoire de Macron …

Pendant qu’entre l’activisme combiné des juges, des services secrets ou des médias et le politiquement correct des campus, la voix du peuple et de la liberté semble toujours menacée aux Etats-Unis …

Comment ne pas voir l’ironie …

D’un Wall Street Journal moquant chez ses confrères la dénonciation de la menace que serait censé représenter Trump pour la cohésion de l’Europe …

Alors qu’obnubilé par la seule question du protectionnisme économique et oubliant le fiasco de novembre dernier de l’ensemble de leur profession, il ne voit pas lui-même le rôle que pourrait bien jouer aussi en Europe …

La menace de dilution culturelle qui avait tant contribué à la victoire que personne n’attendait de Trump aux Etats-Unis …

Et qui, après les coups de semonce  autrichien ou néerlandais et peut-être bientôt allemand, pourrait bien justement au dernier moment …

Faire celle du seul candidat, à la fois réformateur économiquement et ferme culturellement, de la véritable alternance en France ?

Présidentielle 2017: Fillon gagnant dès le premier tour (After Britain and America and maybe soon Germany, guess who’s next in line for real change ?)

Posted on lundi 13 mars 2017

http://www.valeursactuelles.com/sites/default/files/fichiers/Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202017-03-14%20a%CC%80%2010.10.17.pngAttention: une surprise pourrait en cacher une autre !
Brexit, Trump, Pays-Bas, Danemark, Allemagne …

Alors que tous les signes s’accumulent…

Pour ceux qui ont encore des yeux pour voir et des oreilles pour entendre …
Et que devant une résistance prétendument « progressiste » à l’Administration Trump …
Qui en est réduite à vandaliser des terrains de golf …
Nos médias en sont encore eux-mêmes à louer l’audace de l’espoir …
Ou à s’extasier devant la pochette surprise Macron …
Comment ne pas voir …
Avec, aussi artisanales qu’elles puissent encore apparaitre, les analyses quantitatives de l’entreprise d’analyse de réputation numérique canadienne Filteris …
Et contre le véritable complot de nos médias et de nos juges …
Jusqu’à, oubliant comme par hasard les robes de luxe de Madame, ses pantalons !
Comme, se dégonflant à la mesure de ses ralliements à gauche, la baudruche du poisson-pilote de François Hollande …
La probable et nouvelle surprise…
Après celle de la primaire de la droite et du centre …
De la victoire du vrai changement …
En la personne de François Fillon en mai prochain ?
Présidence Trump: Attention un président peut en cacher un autre (The Ronald was once a Donald too)

Posted on dimanche 12 mars 2017

https://i2.wp.com/shoebat.com/wp-content/uploads/2016/05/tumblr_o4epvuw7sL1v8xuvuo1_1280-e1462819596316.jpg
Et si comme le Ronald avant lui le Donald faisait un bon président ?
Même âge avancé, même situation maritale douteuse, même orange décrié des cheveux teints, (quasi) identique slogan de campagne, même passage dans le monde du spectacle, mêmes changements d’étiquettes politiques, même opposition y compris des caciques de son propre parti, même succession à une présidence faible et largement catastrophique, mêmes moqueries continuelles, (quasi) identique surnom dévalorisant, menaces d’assassinat, même retrait du diner annuel des correspondants  …
A l’heure où malgré un premier discours au Congrès pour une fois salué par tous …
Vite éclipsé certes par ses allégations sur la surveillance de ses communications pendant sa campagne électorale de la part d’une Administration Obama …

Qui en son temps n’avait pas hésité à lancer le fisc sur ses ennemis ou faire écouter certains journalistes …

Se confirme, jour après jour et fuite après fuite, la véritable campagne de déstabilisation de la nouvelle administration américaine par la collusion des services secrets et de la presse …

Qui se souvient encore …
Contrastant avec l’étrange complaisance qui avait accueilli son prédécesseur …
Et au-delà d’une indéniable différence d’expérience politique et de style …
Des moqueries et de l’opposition qu’avait attiré lui aussi à ses débuts …

Jusqu’à une tentative d’assassinat le privant notamment pour la première fois d’assister au fameux diner annuel des correspondants …

Avant de devenir le président respecté des historiens aujourd’hui…
Celui que l’on qualifiait alors méchamment de… « le Ronald » ?
Médias: Attention, une meute peut en cacher une autre (Boys on the bus redux: What elite media bubble ?)

Posted on samedi 11 mars 2017

tract-fillon

 

Attention: un effet de meute peut en cacher un autre !

A l’heure où derrière les cris d’orfraie qui ont suivi les allégations du président Trump concernant la surveillance de ses communications pendant sa campagne électorale …

De la part d’une administration qui en son temps – qui s’en souvient ? –  n’avait pas hésité à lancer le fisc sur ses ennemis ou faire écouter certains journalistes …

Se confirme, jour après jour et fuite après fuite, la véritable campagne de déstabilisation de la nouvelle administration américaine par la collusion des services secrets et de la presse …

Comment ne pas saluer le courageux mea culpa d’un des analystes électoraux les plus respectés pour le véritable accident industriel qu’a constitué pour la presse américaine aussi bien que pour ses collègues l’élection totalement imprévue de Donald Trump …

Alors que l’on redécouvre 40 ans après sa mise au jour par le fameux livre du journaliste de Rolling Stone Timothy Crouse sur le convoi de la presse présidentielle sous Nixon (The Boys on the Bus, 1974) …

Que la sorte de syndrome de Stockholm qu’avait alors généré, de bus en avions et d’un site de campagne à l’autre, leur cohabitation étroite et forcée a désormais fait place ….

A l’image de la fameuse chambre d’écho dont était si fier le conseiller à la sécurité d’Obama Ben Rhodes pour son tristement fameux accord sur le nucléaire iranien …

A une véritable mentalité de meute, renforcée tant par l’incroyable consanguinité de ses membres (pas plus de 7 % de Républicains déclarés) que par l’effet homogénéisant des médias sociaux et notamment Twitter ?

Mais comment aussi ne pas voir le parallèle de ce côté-ci de l’Atlantique …

Doublée, comme il se doit, d’un emballement tout aussi massif pour son principal adversaire …

Qui n’est pas sans rappeler un autre emballement dont a si longtemps bénéficié jusqu’à sa découverte par une enseignante anonyme il y a un mois …

Le jeune blogueur aux tweets racistes, antisémites et homophobes Mehdi Meklat ?

Présidentielle 2017: Contre le coup d’Etat des juges et des médias, tous au Trocadéro demain pour soutenir Fillon (As pressure grows on France’s conservative candidate to step down from the presidential race, who will deal with the country’s new faultline between globalization’s winners in the cosmopolitan cities and its losers in the periphery ?)

Posted on samedi 4 mars 2017

fillontrocadero

https://images.mperf.com/ASP0/0A7/ActionsMail/001FYK/c3vrab2waaayc9z.jpgZwastiskaRepublique

Attention: un coup de force peut en cacher un autre !

A l’heure où l’on apprend qu’une Administration Obama qui avait passé dans l’indifférence générale sa première campagne électorale en pourparlers secrets avec un Iran complice des attentats du 11/9 …

Et été surprise lors de la seconde à faire passer des messages secrets à son homologue russe …

A aussi passé ses derniers mois à la Maison Blanche à écouter les communications de son successeur …

Et que fidèles à leur réputation de droite la plus bête du monde de ce côté-ci de l’Atlantique …

La plupart des pontes du parti républicain ou du centre abandonnent le navire …

Quand ils ne font pas de plateau en plateau campagne contre leur propre candidat …

Ou avec l’identité heureuse à la Juppé, tentent d’ajouter au hold up judiciaire et médiatique …

Le casse politique d’une véritable alternance aux demies mesures socialistes incarnées par le chérubin et faux nez hollandais de l’austérité heureuse …

Sans parler pour l’autre candidate qui dérange du parti des bonnes questions et des mauvaises solutions …

D’une improbable et étonnamment opportune, à quelques semaines de l’élection, demande de levée d’immunité parlementaire européenne …

Pour trois photos de l’Etat islamique destinées à montrer ce qu’étaient vraiment des exactions à un prétendu journaliste qui s’était permis de comparer son parti à la barbarie djihadiste …

Comment ne pas voir contre les cris d’orfraie et l’étrange unanimité de nos médias et politiques réunis …

Les mêmes qui avaient laissé, sans compter les manifestations anti-Israël aux cris de mort au juif sous les drapeaux du djihad, des militants souvent violents squatter pendant des mois la place de la République à Paris …

La nécessité de la mobilisation de demain au Trocadéro …

Et à défaut d’un large sursaut comme pour l’élection de Trump avant lui dans l’isoloir des vrais patriotes …

La nouvelle catastrophe, entre votes Macron pour la sécurité ou FN pour l’économie, qui se profile pour l’avenir de notre pays ?

jc durbant @ 09:09
Filed under: Pendant ce temps-là, en France
Terrorisme: Attention, un aveuglement peut en cacher un autre (Rhetorical tricks aside, the reality is that during Obama’s tenure scores of innocent Americans have been murdered on U.S. soil by jihadists, mostly inspired by or acting under the direction of foreign terror groups)

Posted on dimanche 26 février 2017

https://pibillwarner.files.wordpress.com/2016/12/26581-terrorthreatsnapshot_sept_website.png?w=450&h=428https://infogram.io/p/dea9a0118ed0319648c2609ed7d0088a.pnghttps://swedishsurveyor.files.wordpress.com/2014/11/immigrationeurope.jpg?w=451&h=353https://www.gatestoneinstitute.org/pics/932.jpgAttention: un aveuglement peut en cacher un autre !

Alors qu’après ses récentes allusions aux problèmes soulevés par l’immigration et le terrorisme islamiques en Europe nos médias se sont dument gaussés de la prétendue ignorance du président Trump …

Inspiré certes pour la Suède d’un reportage quelque peu sensationaliste sur un pays qui, sans compter un attentat-suicide d’un immigré irakien heureusement sans victimes il y a sept ans, tout en ayant apparemment dramatiquement sa définition du viol se trouve avoir ces dernières années le record du nombre de viols comme de migrants par habitant …

Et que refusant toute « comparaison » après, sans parler il y a deux mois ou encore hier en une Allemagne en pleine révision de sa politique migratoire, la quarantaine d’attentats et projets d’attentats islamistes depuis 2012 pour quelque 240 morts et 800 blessés, un président français nous assure qu’ « ici (…) il n’y a pas de personnes qui prennent des armes pour tirer dans la foule »

Pendant qu’apparemment victime du zèle d’un employé inexpérimenté et d’un contrôle de sécurité prolongé à un aéroport américain un mois à peine après un attentat à l’aéroport de Fort Lauderdale ayant fait cinq morts et six blessés, un universitaire français né en Egypte, porteur d’un ancien visa de travail et en route pour une conférence rémunérée se fend d’une tribune entière déplorant avec force « images d’esclaves » que « les États-Unis ne sont plus tout à fait les États-Unis » …

Comment ne pas repenser à un autre président américain …

Qui au terme de deux mandats qui, suite à l’abandon d’un Irak alors sécurisé, ont vu pas moins de 124 attentats ou tentatives d’attentats islamiques …

Dont une douzaine, entre Little Rock, Fort Hood, Boston, Moore (Oklahoma), Queens, Brooklyn, Garland, Chattanooga, San Bernardino, Orlando, St. Cloud (Minnesota), New York,  Columbus, d’attaques majeures …

Nous annonçait tranquillement il y a un mois qu’ « aucune organisation terroriste étrangère n’a planifié et exécuté avec succès une attaque dans notre pays ces huit dernières années » ?

Histoire: Plus inconnu que le soldat inconnu… le déserteur ! (Dos Passos was right: Book reveals how gangs of AWOL GIs terrorized WWII Paris with a reign of mob-style violence)

Posted on jeudi 23 février 2017

Glass's study of the very different stories and men grouped together under the label, DesertershacksawLife_1

C’est Dos Passos qui avait raison !

A la veille d’une cérémonie des Oscars …

Où face à des films nombriliste (La la land) ou très marqués minorités (Hidden figures, Fences) voire minorités/homosexualité (Moonlight) ou étranger (Lion) ou la chronique sociale d’une communauté de marins prolétaires (Manchester by the sea), la science fiction classique (Arrival/Premier contact) ou le néo-western (Hell or high water/Comancheria) …

Emerge notamment du côté des électeurs républicains, avec quand même six nominations, par le réalisateur controversé de la Passion du Christ …

L’étrange ovni (souligné par ailleurs par son titre français tiré tout droit du décalogue) du film de guerre religieux  (Hacksaw ridge/Tu ne tueras point) …

Avec cette histoire vraie mais ô combien christique du seul objecteur de conscience américain à recevoir la médaille d’honneur …

Ce guerrier sans armes qui tout en s’en tenant à sa volonté de ne pas porter d’armes parvint à sauver des dizaines de soldats (ennemis compris !) …

Retour, avec le livre du journaliste-historien Charles Glass d’il y a quatre ans …

Sur ces oubliés des oubliés de notre dernière grande guerre …

A savoir les déserteurs !

jc durbant @ 15:54
Filed under: De la guerre et de la paix andMémé Bookine andUn peu d'histoire
Héritage Obama: Attention, un monstre peut en cacher un autre ! (The “Legacy of Obama” can be explained in one word: Trump)

Posted on lundi 20 février 2017

osmonsterobamaangel

Attention: un monstre peut en cacher un autre !

En ce Washington’s Day devenu Presidents’ Day …

Et, si l’on en croit nos valeureux journalistes,  Not my Presidents’ Day …

Pendant qu’en Floride la part maudite de l’Amérique encensait son élu …

Dont on se souvient la part qu’avait pu avoir dans sa décision de briguer la Maison Blanche …

L’humiliation qu’il avait reçue de son prédecesseur il y a six ans lors d’un tristement fameux dîner annuel des correspondants …

Et qu’en France nos propres juges comme nos médias montrent le vrai prix, selon la tête du client, qu’ils attachent à la vérité …

Comment ne pas voir …

Par l’un de ces effets de balancier dont l’histoire est friande …

La radicalité encouragée par la trop grande adulation et indulgence de toute une presse et finalement tant d’entre nous …

D’un certain Dr. Frankenstein dont l’actuel président américain ne serait au bout du compte que la créature ?

jc durbant @ 22:30
Filed under: Les idiots inutiles andMédias andPolitique américaine
Présidence Trump: Vous avez dit surréaliste ? (It’s the unbearable smugness of the press, stupid !)

Posted on dimanche 19 février 2017

walk-on-water-otrum-meltdown-time-cover

 

Attention: un surréalisme peut en cacher un autre !

Surréaliste, hallucinant, déjanté …

Au lendemain d’une première conférence de presse du président Trump …

Pour laquelle nos médias n’avaient à nouveau pas de mots assez durs …

Alors qu’entre vote populaire, piratage russe, taille de la foule ou boycotts de l’investiture, fuites des services secrets, prétendues analyses psychiatriques ou appels explicites à l’assassinat …

Tout est bon, du premier DJ venu aux prétendus historiens, pour remettre en question la légitimité du choix du peuple américain …

Pendant qu’à coups de fuites judiciaires désormais quotidiennes et au profit d’un énième démagogue du déni et du « hope and change » …

L’hallali continue en France contre le seul véritable candidat de l’alternance …

Comment ne pas voir …

Non seulement l’incroyable deux poids deux mesures comparé à l’élection d’un Barack Obama …

Présenté il y a huit ans  comme le nouveau messie …

Mais l’incapacité proprement surréaliste des médias à prendre toute la mesure …

Non seulement de la dimension historique d’une victoire (Congrès et postes de gouverneurs compris) que tout le monde annonçait impossible …

Face à la machine infernale qui avait laminé avant lui les trop gentils McCain et Romney …

Pendant qu’à coups de fuites judiciaires désormais quotidiennes et au profit d’un énième maitre-démagogue,  l’hallali continue en France contre le seul véritable espoir de changement …

Comment ne pas voir …

Non seulement l’incroyable deux poids deux mesures comparé à l’élection d’un Barack Obama …

Présenté il y a huit ans  comme le nouveau messie …

Mais l’incapacité proprement surréaliste des médias, sauf rares exceptions, à prendre toute la mesure …

Non seulement de la dimension historique  d’une victoire que tout le monde annonçait impossible …

Mais aussi de la défiance et de la colère de toute une partie de l’électorat américain …

Que les interminables chipotages actuels ne peuvent que renforcer ?

Populisme: La révolution, c’est comme l’amour (The problem with economic populism is that it works – for a while)

Posted on mardi 14 février 2017

roses-are-red-violets-are-blue-sugar-is-sweet-and-so-are-you-7

 

macronEn cette Sainte Valentin où la planète entière célèbre l’amour  …

Et de Trump et Marine à Macron et Hamon, la redécouverte enchantée et quasi-christique du peuple …

Qui veut casser l’ambiance avec ces esprits chagrins et ces empêcheurs de tourner en rond d’économistes …

Qui comme l’ancien ministre des finances chilien Andrés Velasco (merci letel) ou le Polono-américain Paul Rosenstein-Rodan …

Nous embêtent avec les expériences passées, de Peron à Allende, des champions historiques du populisme ?

Qui veut entendre que le problème du populisme éonomique, c’est que pendant un temps ça marche …

Ou que comme pour l’amour, il est toujours unique, on ne peut apprendre des erreurs des autres ?

jc durbant @ 23:53
Filed under: Politiques économiques

Notice: Undefined index: p in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 59

Notice: Undefined index: page_id in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 60

Notice: Undefined index: m in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 61

Notice: Undefined index: s in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 62

Notice: Undefined index: cat in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 63

Notice: Undefined variable: PHP_SELF in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 65

Notice: Undefined property: wpdb::$is_admin in /home3/baraka/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 684