eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Héritage Obama: Attention, un monstre peut en cacher un autre ! (The “Legacy of Obama” can be explained in one word: Trump)

Posted on lundi 20 février 2017

osmonsterobamaangel

Attention: un monstre peut en cacher un autre !

En ce Washington’s Day devenu Presidents’ Day …

Et, si l’on en croit nos valeureux journalistes aujourd’hui,  Not my Presidents’ Day …

Pendant qu’en Floride la part maudite de l’Amérique encensait son élu …

Et qu’en France nos propres juges comme nos médias montrent le  vrai prix, selon la tête du client, qu’ils attachent à la vérité …

Comment ne pas voir …

Derrière le véritable monstre que nous dépeignent nos courageux résistants …

Par l’un de ces effets de balancier dont l’histoire est friande …

La radicalité encouragée par la trop grande adulation et indulgence de toute une presse et finalement tant d’entre nous …

D’un certain Dr. Frankenstein dont il ne serait au bout du compte que la créature ?

jc durbant @ 22:30
Filed under: Les idiots inutiles andMédias andPolitique américaine
Présidence Trump: Vous avez dit surréaliste ? (It’s the unbearable smugness of the press, stupid !)

Posted on dimanche 19 février 2017

walk-on-water-otrum-meltdown-time-cover

 

Attention: un surréalisme peut en cacher un autre !

Surréaliste, hallucinant, déjanté …

Au lendemain d’une première conférence de presse du président Trump …

Pour laquelle nos médias n’avaient à nouveau pas de mots assez durs …

Alors qu’entre vote populaire, piratage russe, taille de la foule ou boycotts de l’investiture, fuites des services secrets, prétendues analyses psychiatriques ou appels explicites à l’assassinat …

Tout est bon, du premier DJ venu aux prétendus historiens, pour remettre en question la légitimité du choix du peuple américain …

Pendant qu’à coups de fuites judiciaires désormais quotidiennes et au profit d’un énième démagogue du déni et du « hope and change » …

L’hallali continue en France contre le seul véritable candidat de l’alternance …

Comment ne pas voir …

Non seulement l’incroyable deux poids deux mesures comparé à l’élection d’un Barack Obama …

Présenté il y a huit ans  comme le nouveau messie …

Mais l’incapacité proprement surréaliste des médias à prendre toute la mesure …

Non seulement de la dimension historique d’une victoire (Congrès et postes de gouverneurs compris) que tout le monde annonçait impossible …

Face à la machine infernale qui avait laminé avant lui les trop gentils McCain et Romney …

Pendant qu’à coups de fuites judiciaires désormais quotidiennes et au profit d’un énième maitre-démagogue,  l’hallali continue en France contre le seul véritable espoir de changement …

Comment ne pas voir …

Non seulement l’incroyable deux poids deux mesures comparé à l’élection d’un Barack Obama …

Présenté il y a huit ans  comme le nouveau messie …

Mais l’incapacité proprement surréaliste des médias, sauf rares exceptions, à prendre toute la mesure …

Non seulement de la dimension historique  d’une victoire que tout le monde annonçait impossible …

Mais aussi de la défiance et de la colère de toute une partie de l’électorat américain …

Que les interminables chipotages actuels ne peuvent que renforcer ?

Populisme: La révolution, c’est comme l’amour (The problem with economic populism is that it works – for a while)

Posted on mardi 14 février 2017

roses-are-red-violets-are-blue-sugar-is-sweet-and-so-are-you-7

 

macronEn cette Sainte Valentin où la planète entière célèbre l’amour  …

Et de Trump et Marine à Macron et Hamon, la redécouverte enchantée et quasi-christique du peuple …

Qui veut casser l’ambiance avec ces esprits chagrins et ces empêcheurs de tourner en rond d’économistes …

Qui comme l’ancien ministre des finances chilien Andrés Velasco (merci letel) ou le Polono-américain Paul Rosenstein-Rodan …

Nous embêtent avec les expériences passées, de Peron à Allende, des champions historiques du populisme ?

Qui veut entendre que le problème du populisme éonomique, c’est que pendant un temps ça marche …

Ou que comme pour l’amour, il est toujours unique, on ne peut apprendre des erreurs des autres ?

jc durbant @ 23:53
Filed under: Politiques économiques
Présidence Trump: Attention, un fascisme peut en cacher un autre (Behind the Left’s constant crying wolf, Trump’s actions are largely an extension of prior temporary policies and a long-overdue return to sanity)

Posted on mardi 14 février 2017

deporter-in-chiefhttp://atlantablackstar.com/wp-content/uploads/2014/04/Deportation-Obama-HuffPost.jpgo-deportationshttp://cdn.static-economist.com/sites/default/files/images/2014/02/blogs/graphic-detail/20140208_gdc296.pnghttp://www.bigbendnewswire.com/wp-content/uploads/2016/07/1123US_Sunrise_haze_fence_up_hill-Kopie.jpghttps://jcdurbant.files.wordpress.com/2014/05/image.jpeg?w=1200&h=Attention: un fascisme peut en cacher un autre !

Gouvernement par décrets, ouverture virtuellement complète des vannes de l’immigration mexicaine, amnisties par fait du prince, villes-refuges quasiment soustraites à la loi fédérale, court-circuitage du Congrès accordant l’accès à l’arme nucléaire à un pays appelant à l’annihilation d’un de ses voisins, explosion complètement inouïe du budget fédéral, loi calamiteuse sur la sécurité sociale, élargissement non maitrisé et caché de terroristes notoires, record largement secret d’exécutions parajudiciaires, dénonciation systématique du prétendu racisme policier privant de fait les plus démunis de leur droit à la sécurité la plus élémentaire  …

A l’heure où, quand ce n’est pas l’ancien président lui-même, nos beaux esprits et nos belles âmes des médias et du monde du spectacle (ou même apparemment de la fonction publique ou des services secrets ?) …

Multiplient, entre révélations d’écoutes secrètes ou analyses de poignées de mains, les fuites, obstructions et  dénigrements pour saboter les premières semaines, certes cahotiques, de l’Administration Trump …

(Contrairement à ce que nos médias paresseux et partiaux nous rabâchent, ce n’est pas pour « contacts inappropriés » avec l’ambassadeur russe mais pour mensonge à ses chefs que Flynn démissionne et que – vendetta personnelle ? – le FBI n’a pas hésité à confirmer, pour ceux qui ne le savaient pas encore, la mise sur écoute systématique de tous les contacts des citoyens américains avec l’étranger, hauts fonctionnaires et ambassadeurs compris) …

 

Pendant que se confirme l’origine majoritairement musulmane des auteurs d’attentats sur le sol américain depuis ou avant le 11 septembre …

Et qu’alors que la fameuse générosité européenne semble se heurter elle aussi au dur mur de la réalité de ce côté-ci de l’Atlantique, se poursuit l’hallali contre la seule véritable alternance aux cinq années de gâchis socialiste …

Comment ne pas voir …

En creux pour ceux qui ont encore un peu de mémoire …

Et au-delà de l’évident correctif face à la véritable radicalité d’une administration ayant battu tous les records, si l’on ajoute les « memorandums », de décrets présidentiels …

L’incroyable indulgence complice qui avait suivi l’élection de Barack Obama il y a huit ans …

Mais aussi la non moins incroyable amnésie …

Pour une Administration qui non seulement appliqua plusieurs moratoires sur l’immigration de certains pays musulmans  …

Mais poursuivit, au moins jusqu’en 2010 et sur fond d’intensification du trafic de drogue, la construction d’un des pas moins de douze murs que compte la planète …

Et, entre deux promesses d’amnistie, battit en son temps le record toutes catégories d’expulsions de clandestins ?

Médias: Le Monde ressuscite l’Index (Who will fact-check the fact-checkers ?)

Posted on dimanche 12 février 2017

decodex
Exemple de fiabilité pour le site de «Valeurs actuelles» et le blog «les Crises»

Vous en aviez rêvé, Le Monde l’a fait !

Au lendemain d’une revanche des bouseux …

Qui a décidément, du côté des mauvais perdants, beaucoup de mal à passer …

Et ce, malgré l’accumulation, entre accusation de piratage russe ou du système électoral, des excuses et des coups bas …

Devinez ce que viennent de nous sortir les décodeurs du Monde ?

Non content de s’écrire désormais avec l’histoire et la sociologie dans les prétoires …

Le journalisme va enfin pouvoir disposer, digne de la Sorbonne ecclésiastique des plus beaux jours, de son propre Index à lui tout seul  !

Liberté d’expression: Après l’histoire, c’est désormais la sociologie qui se dit dans les prétoires (French historian sued for spilling the beans on Arab antisemitism)

Posted on vendredi 10 février 2017

deracinementAprès l’histoire, c’est désormais la sociologie qui se dit dans les prétoires !

A l’heure où sur l’immigration, l’Europe vote largement Trump …

Et qu’après le lynchage médiatique du seul véritable espoir d’alternative pour la prochaine présidentielle …

La nouvelle coqueluche des médias pour mai prochain en est à nier l’existence même d’une culture française …

Pendant que pris à son tour entre kippa, burkha et double nationalité dans les fausses équivalences morales dont raffolent nos médias, le parti des bonnes questions s’enferre à nouveau dans les mauvaises réponses …

Et qu »à l’ONU sur fond d’épuration religieuse du Moyen-Orient, c’est la présence même des juifs sur leurs lieux les plus sacrés qu’on dénie …

Devinez qui désormais l’on traine, entre deux attentats islamistes, devant nos tribunaux débordés …

Pour après les « territoires perdus » de nos écoles et les « territoires interdits » de nos services publics …

Avoir osé évoquer le secret de polichinelle de l’origine proprement familiale de l’antisémitisme de nombre de nos chères têtes blondes ?

Affaire Fillon: A qui profite le crime ? (French presidential election: Hope and change now so things can stay as they are tomorrow)

Posted on jeudi 9 février 2017

http://www.lesechos.fr/medias/2017/02/01/2061866_sondage-macron-le-plus-capable-pour-lelysee-hamon-le-plus-honnete-web-0211758079328.jpg

https://www.thesun.co.uk/wp-content/uploads/2017/02/nintchdbpict000300125351.jpg?strip=all&w=960

‘All further migration from mainly Muslim countries should be stopped’

Vous avez dit déjà vu ?

A l’heure où sur l’immigration, l’Europe vote Trump …

Et où comme pour ledit Trump et à l’aide de violations sytématiques et continues du secret judiciaire, se déchaine la curée médiatique contre le seul véritable espoir d’alternative pour la prochaine présidentielle française …

Coupable certes d’avoir largement profité, avec nombre de ses confrères, de pratiques longtemps légales de maximisation (récupération comprise, jusqu’à 2012, des reliquats non utilisés ?) de ses enveloppes d’assistance parlementaire …

Mais seul, 20 ou 30 ans après la Suède, la Nouvelle-Zélande ou le Canada, à avoir le courage d’affronter enfin au nom d’une plus grande efficacité du modèle social …

La véritable réforme de l’État et des politiques publiques qui pourra enfin sortir notre pays du chômage de masse qui le mine …

Comment ne pas voir avec l’excellent billet de nos confrères des blog Nathalie MP et H16 …

Et face tant à l’irrationnalité mariniste qu’à l’honnêteté hamoniste à 300 milliards …

Le véritable bénéficiaire de tant d’acharnement et dernier avatar en date, après ses versions Obama, Hollande ou Trudeau …

A savoir, selon la formule du célébrissime film de Visconti …

Celui du changement maintenant pour que rien ne change vraiment ?

jc durbant @ 11:44
Filed under: LIBERTÉS andMédias andPendant ce temps-là, en France
Présidence Trump: Attention: une ignorance peut en cacher une autre ! (Don’t know much about history: Our geographically and historically challenged leaders are emblematic of disturbing trends in American education)

Posted on mercredi 8 février 2017

superhackAttention: une ignorance peut en cacher une autre !
Oubli des juifs dans son discours sur la Journée de l’Holocauste, résurrection involontaire de l’abolitionniste noir Frederick Douglass mort en 1895, défense de Poutine et appel obamien à l’examen de conscience de son propre pays …
A l’heure où en une Amérique plus que jamais divisée …
La bienpensance des mauvais perdants multiplie déclarations, manifestations ou obstructions à la politique et à la personne du nouveau président que s’est choisi le peuple américain …
Et que refusant de reconnaitre ses réels faux pas face à tant de mauvaise foi, l’Administration Trump s’enferre dans les explications les plus farfelues …
Pendant qu’avec les nouvelles provocations du régime voyou iranien, une presse jusqu’ici aux ordres commence à peine à découvrir l’état du désastre laissé par l’ancien locataire de la Maison Blanche …
Comment ne pas y voir aussi avec l’historien américain Victor Davis Hanson …

Le symptôme d’un système éducatif ayant sacrifié au nom de la pensée politiquement correcte sur l’environment, la race, la classe ou le genre …

Les connaissances les plus basiques sur l’histoire ou la géographie ?

Mais ne pas repenser également à l’ignorance dans les mêmes domaines de base …

D’un certain Lecteur de téléprompteur en chef …

A qui tant l’exotisme de sa couleur que la prétendue coolitude de son âge …

Avait si longtemps valu l’indulgence complice de nos mêmes censeurs des médias aujourd’hui ?

Présidence Trump: Attention, une révolution peut en cacher une autre (Revolutionary normalcy: Trump seems a revolutionary only because he is loudly undoing a revolution)

Posted on samedi 4 février 2017

byanymeanstrump-targetdeath-prezchurchill_bust_trumptrumpmlkbust

Attention: une révolution peut en cacher une autre !

Restauration des frontières nationales,  moratoire et meilleur contrôle de l’immigration issue de zones sensibles face à une menace terroriste croissante,  rappel de la loi nationale et remise en cause des « villes sanctuaires »,  explicitation de la menace terroriste islamique, rappel des membres de l’OTAN à leurs obligations de défense, dénonciation de l’incurie de l’ONU et du fiasco de l’UE, remise en question d’accords secrets accordant l’accès à l’arme nucléaire à un pays appelant ouvertement à l’annihilation d’un de ses voisins, retour à la politique d’alliance avec  le seul pays libre et démocratique du Moyen-Orient, dénonciation des manipulations d’une presse systématiquement partisane …

A l’heure où un nouvel attentat terroriste en plein coeur de la capitale française …

Confirme à la fois l’intuition trumpienne et l’efficacité israélienne …

Mais aussi la mauvaise foi de nos médias se plaignant en fait que le décret Trump ne va pas assez loin …

Alors qu’après les faux dossiers des services secrets, la taille comparée des foules d’investiture présidentielle ou la bataille des bustes du Bureau ovale …

Ces derniers en sont quasiment, comme pour précédemment avec le président Bush, à l’appel à l’assassinat politique …

Comment ne pas voir avec l’historien américain Victor Davis Hanson …

Et derrière la flamboyance et les mauvaises manières du tribun Trump …

La véritable radicalité de l’Administration Obama …

Et partant la normalité proprement révolutionnaire de son successeur ?

Réfugiés: Attention, une préférence peut en cacher une autre (Refugee madness: Our tradition has never been an unlimited open-door policy)

Posted on dimanche 29 janvier 2017

byanymeanschristians_muslims_convert_die_syria_1syrian_refugee_graphno-jewsmecca-muslims-only-road-signAttention: une préférence peut en cacher une autre !

Alors qu’après l’accident industriel Obama qui a mis avec l’abandon de l’Irak le Moyen-Orient à feu et à sang …

Et sa version Merkel qui a déversé sur l’Europe, avec son lot d’attentats, une véritable invasion musulmane …

Sans compter après l’expulsion des juifs et leur interdiction d’accès dans nombre de pays musulmans, la menace de la disparition de son berceau historique de la totalité de la population chrétienne …

Nos belles âmes n’ont pas, entre deux appels plus ou moins subtils à l’assassinat du nouveau président américain, de mots assez durs …

Pour condamner – même s’il oublie étrangement les fourriers saoudiens et qataris ou pakistanais dudit terrorisme – le moratoire de trois mois de ce dernier …

Sur l’entrée des citoyens de sept pays particulièrement à risque (Syrie, Irak, Iran, Libye, Somalie, Soudan et Yemen) …

Et de quatre mois sur l’accueil de réfugiés de pays en guerre ainsi que la priorité aux réfugiés chrétiens de Syrie ..

Devinez combien de chrétiens figuraient dans les quelque 10 000 réfugiés syriens que les Etats-Unis ont accueillis l’an dernier ?

 

Trump: L’improbable champion d’une revanche des bouseux que personne n’avait vu venir (How a lifelong New Yorker became tribune of the rustics and deplorables)

Posted on mercredi 25 janvier 2017

trump-gothicamerican-tragedychart-presidents-ranked

static2-politico-comstatic-politico-comAttention: un idiot du village peut en cacher un autre !

En ce lendemain d’une investiture …

Qui ressemble de plus en plus à une gueule de bois pour une gauche aussi mauvaise perdante qu’imbue d’elle-même …

Qui n’a de cesse, comme elle l’avait fait pour Reagan ou Bush, de moquer le prétendu idiot du village …

Au moment même où commence à apparaitre au grand jour le bilan proprement catastrophique, pour son pays comme pour son propre parti, de son soi-disant brillant prédecesseur …

Et où un petit Etat sur lequel l’Administration Obama avait jusqu’à son dernier souffle tant craché fait son entrée dans le monde très select des huit plus grandes puissances de la planète …

Comment ne pas voir avec l’historien militaire américain Victor Davis Hanson et l’un des rares analystes à l’avoir perçue …

La revanche de ces bouseux que ces derniers avaient si longtemps méprisée ?

Mais aussi avec l’homme d’affaires britannique Conrad Black …

Le véritable génie de leur improbable multi-milliardaire et hédoniste new-yorkais de champion  …

Quasiment seul contre l’establishment des médias, de l’université ou du monde du spectacle ou même de son propre parti à l’avoir reconnue ?

jc durbant @ 03:14
Filed under: Politique américaine
Investiture Trump: Attention, un Roosevelt peut en cacher un autre (Will Trump be a Republican Roosevelt ?)

Posted on lundi 23 janvier 2017

Campaign Posters3

crowd-size-comparison2016electionresults2016_presidential_election_by_county-svgdcdc-by-raceCrowd sizeLe président Trump sera-t-il un Roosevelt républicain ?

Au lendemain de l’investiture d’une nouvelle présidence américaine …

Qui après l’arrogance et l’accident industriel Obama et ses huit longues années d’abaissement de la puissance américaine …

Et alors qu’entre deux dénonciations de son fascisme supposé ou du contrôle d’identité dans les bureaux  de vote ou , les élites protégées des médias ou du monde du spectacle continuent leur entreprise de déligitimation du choix de toute une partie de l’Amérique jusqu’ici oubliée et dénigrée …

Et alors qu’entre deux dénonciations de son fascisme supposé ou de sa revendication du contrôle d’identité dans les bureaux  de vote (voire de sa moindre foule à une inauguration dans une capitale – sans compter les états alentour – à plus de 90% démocrate depuis plus de 50 ans et à quelque 60% non-blanche), les élites protégées des médias ou du monde du spectacle continuent leur entreprise de déligitimation du choix de toute une partie de l’Amérique jusqu’ici oubliée et dénigrée …

S’annonce, avec ses accents reaganiens comme ses appels à la reconstruction du pays, pleine d’espoir mais aussi, avec la nouvelle page vide que représente l’homme d’affaires Donald Trump et l’incroyable extension de pouvoir que lui a léguée son prédécesseur, d’une certaine incertitude …

Retour sur une présidence à laquelle l’on doit nombre des acquis sociaux les plus importants de l’histoire américaine …
Mais aussi la formidable expansion de la puissance étatique dénoncée aujourd’hui par le nouveau président Trump …
A savoir celle d’un président qui, entre la plus grande dépression et la plus grande guerre que son pays ait connues, prendra et quittera le pouvoir quasiment en même temps qu’un certain Adolf Hitler …
Et finira par devenir le président le plus mandaté de l’histoire américaine – pas moins de quatre élections au compteur pour 12 ans de règne pour celui qui appelera ses concitoyens à « n’avoir peur que de la peur elle-même » …
Tout en ne manquant pas, avec sa popularité record d’inventeur des « causeries autour du feu » et croisé tardif de la fin de la Prohibition comme de l’abandon du principe des deux mandats inauguré dès le départ par Washington lui-même mais aussi la nationalisation et la socialisation massives de l’économie du « New Deal », de faire des jaloux et des envieux …
Ou plus tard avec l’ouverture des archives, le racisme supposé (l’internement de minorités notamment japonaise, la non-reconnaissance du médaillé noir de Berlin Jessis Owens), la naïveté face à Staline et l’abandon de l’Europe de l’est au communisme, le refus de bombarder Auschwitz (et de fournir à Hitler une occasion d’accuser les Alliés de crimes de guerre alors que la priorité était à la victoire ?) ou même les pas moins de cinq maitresses, de nourrir les critiques posthumes …
jc durbant @ 07:34
Filed under: Politique américaine andUn peu d'histoire
Investiture Trump: Evelyne Joslain a dit la vérité, elle sera exécutée (Journalist pays the price on French TV for spilling the beans on disastrous Obama legacy)

Posted on samedi 21 janvier 2017

bfm

dc

Cachez cette vérité que je ne saurai voir !

Utilisation systématique des coups bas dès sa première élection au sénat, autobiographies largement bidonnées et écrites à plusieurs mains, utilisation massive et secrète des éliminations ciblées, mensonges ou non-dits électoralistes sur l’attentat de Benghazi, profilage du fisc pour les seuls groupes d’opposition,  mise sur écoute – presse comprise – de la planète entière, abandon de l’Irak et de la Syrie ouvrant la porte à la barbarie de l’Etat islamique et à la véritable invasion – terroristes compris – de l’Europe, auto-aveuglement quasi-pathologique et refus criminel de nommer même l’origine du terrorisme islamique, élargissement irresponsable et électoraliste de djihadistes notoires, passage en force et à tous prix de l’assurance universelle, aggravation abyssale du déficit fédéral, revirements démagogiques et imposition au plus haut niveau des aberrations du mariage pour tous et des toilettes transgenres, gesticulations hypocrites sur les armes à feu, utilisation systématique de la carte raciale, véritable sabordage de son propre parti (pas moins de 1042 sièges de parlementaire ou postes de gouverneur perdus), appels du pied secrets et reculs répétés devant les faits accomplis territoriaux tant russes que chinois, retour sur 40 ans de diplomatie américaine et abandon à la curée onusienne de la seule démocratie du Moyen-Orient, paiement secret de rançons et accord donnant accès à terme à l’arme nucléaire à un regime terroriste appelant ouvertement à l’annihilation d’un de ses voisins …

Au lendemain d’une intronisation du président Trump…

O combien rafraichissante après l’arrogance – dans le genre de l’instit qui siffle la fin de la récré – d’un 44e président appelant ses concitoyens, on s’en souvient, à « mettre de côté les choses de l’enfance » …

Qui contre la multiplication des coups bas de l’administration de son prédécesseur et de sa claque des médias ou du show business …

Marquait le retour de toute une partie du peuple américain jusqu’ici dénigrée…

Par des élites plus que jamais coupées de la réalité …

Et qui sur nos plateaux de télévision a donné lieu au déferlement que l’on sait …

De hargne pour celui que s’est librement choisi le peuple américain…

Comme de désinformation partisane pour celui que ledit peuple venait de rejeter …

Comment ne pas s’émerveiller de ce véritable ovni qui a traversé un temps nos petits écrans français …

 Avec les propos de cette journaliste française spécialiste des Etats-Unis …

Bien vite désavoués et censurés du site de BFMTV …

Pour avoir tout simplement osé rappeler …

La véritable imposture et le véritable accident industriel qu’aura été …

Avec la complicité active des médias et pendant huit longues années …

La présidence du fidèle de 20 ans de l’ancien pasteur Jeremiah Wright ?

jc durbant @ 16:12
Filed under: Médias andPendant ce temps-là, en France andPolitique américaine
Antiracisme: Appropriation culturelle, espaces protégés, signalisation des contenus, bienvenue au meilleur des mondes que nous préparent nos universités! (Executing Socrates all over again: How trigger warnings end up silencing all students)

Posted on dimanche 15 janvier 2017

queens-racist-partypc1pc4pc7pc8pc9safe-space

Attention, un racisme peut en cacher un autre !

Condamnation d’un bal costumé et annulation d’un cours de yoga, accusations d’appropriation culturelle, espaces protégés (avec biscuits, livres à colorier, bulles, pâte à modeler, musique apaisante, oreillers, couvertures et vidéo de chiots batifolant), signalisation des contenus, essentialisme identitaire, racisme antiblanc, sexisme antihomme ou antichristianisme primaire …

A l’heure où  entre une Allemagne où brûler une synagogue est devenu une manière justifiée d’ « attirer l’attention sur le conflit entre Gaza et Israël » …

Et un Vatican où le simple appel à la purification ethnique des seuls juifs et chrétiens de leurs berceaux historiques vous vaut une ambassade …

Et après la résolution de la honte du mois dernier …

La planète entière assemblée à Paris communie …

En l’absence des protagonistes et à respectivement cinq jours et cinq mois du départ des gouvernements de ses principaux organisateurs …

Pour une énième condamnation du seul Etat d’Israël …

Pendant que contre le choix du peuple américain et entre menaces de boycott et menaces de mort, Hollywood et les réseaux sociaux veulent nous faire passer pour le plus avancé des progressismes leur loi de la foule et de la rue …

Devinez…

Au nom même du métissage et de la diversité …

A quoi peuvent bien se déchirer et nous préparer nos universités ?

jc durbant @ 04:30
Filed under: Bobologie et dhimmitude andLes idiots inutiles andLIBERTÉS andRacismes
Piratage russe: A qui profite le crime ? (Cui bono: Warning, a Manchurian candidate can hide another)

Posted on mercredi 11 janvier 2017

chicago-politicsManchurian candidateAttention: un candidat mandchourien peut en cacher un autre !

Invalidations systématiques, dès son premier casse électoral de Chicago de 1996  pour les sénatoriales d’état, des candidatures de ses rivaux sur les plus subtils points de procédure (la qualité des signatures) jusqu’à se retrouver seul en lice, déballages forcés,  quatre ans plus tard aux élections sénatoriales fédérales de 2004, des problèmes de couple (un cas apparemment de violence domestique) ou frasques supposées (des soirées dans des club échangistes) de ses adversaires, que ce soit son propre collègue Blair Hull aux primaires ou le Républicain Jack Ryan à la générale de manière à se retrouver sans opposition devant les électeurs, tentative de rebelote, lors des primaires de 2008, contre sa rivale démocrate malheureuse Hillary Clinton, abandon précipité d’un Irak pacifié puis d’une Syrie fragile à l’avatar survitaminé d’Al Qaeda, extension exponentielle à l’échelle de la planète des éliminations ciblées à coup discrets de drones, abandon à l’ennemi d’un transfuge détenteur de la boite à outil même de ses services de renseignement, lâchage dans la nature des terroristes les plus dangereux de Guantanamo, offre de « flexibilité » post-électorale au principal adversaire strratégique de son propre pays, attribution du droit et des moyens d’accès à l’arme nucléaire d’un pays ayant explicitement appelé à l’effacement de la carte d’un de ses voisins, mise au pilori universel et vote d’une résolution délégitimant la présence même de son principal allié au Moyen-Orient sur ses lieux les plus sacrés …

Alors qu’à moins de dix jours de son investiture à la Maison Blanche …
Et que sur fond, après le retrait américain précipité de la région que l’on sait,  d’un Moyen-Orient à feu et à sang …
Et,  entre arrivée massive de prétendus réfugiés et retour annoncé de milliers de terroristes aguerris, d’une Europe plus que jamais fragilisée …
S’accumulent, entre mise au pilori d’Israël et appui explicite de l’hégémonisme iranien, les dossiers et les menaces potentiellement encore plus explosifs …
Et qu’entre accusations de « candidat mandchourien » et avant les révélations annoncées les plus compromettantes …
Via nul doute les canaux habituels de celui qui explique tranquillement l’étrange exclusivité américaine de ses révélations par la trop grand liberté de Moscou et la trop grande distance de Pékin …
Se multiplient, entre Maison Blanche, Hollywood et leur claques médiatiques respectives, les doutes sur la légitimité de l’élection …

Du nouveau président que, contre tous les pronostics  et les imprécations de leurs élites, se sont choisis les Américains …

Devinez qui du haut d’une des cotes les plus élevées pour un président américain sortant …
Mais du véritable champ de ruines – du jamais-vu depuis la Seconde Guerre mondiale: quelque 1042 sièges de parlementaire ou postes de gouverneur perdus – qu’il laisse à son propre parti …
Est sur le point d’ajouter entre blâme de son prédécesseur au début et de son successeur à la fin …
Un énième hold up parfait à la longue liste de ceux qui l’ont amené là où il est  ?
Circoncision de Jésus: Cachez cette judaïté que je ne saurai voir ! (The continuation of the final solution by other means ?)

Posted on dimanche 1 janvier 2017

Circumcision of christ (Giovanni Bellini's studio, Venice, 16th cent.)Epiphany I: Adoration of the Magi (Gottfried Helnwein, 1996)"Spoils of Jerusalem" (The Arch of Titus, Rome, c. 81 AD)https://i2.wp.com/static.guim.co.uk/sys-images/Guardian/Pix/pictures/2013/10/23/1382539023487/William-Kate-and-Prince-G-009.jpg

calendrierlegaret2La continuation de la solution finale par d’autres moyens ?

En cette fête du Nouvel An …

Qui cette année coïncidait, comme Noël pour son début, à la fin de la fête juive de Hanouka …

Que le soi-disant « plus grand ami des Juifs » s’obstine comme à son habitude à réduire à une improbable lutte pour les droits civiques …

Et au lendemain de la pire résolution onusienne depuis l’infâme résolution – de 1975 – abrogée seize ans plus tard – sur le sionisme comme racisme …

Qui après leur islamisation par l’UNESCO illégalise les lieux saints juifs les plus sacrés, Mur du Temple de Jérusalem et Tombeau des patriarches d’Hébron compris …

Et appelle, nouvelle étoile jaune entre deux reportages à charge dans nos médias, à l’étiquetage d’infâmie pour les seuls produits israéliens  …

Avant la criminalisation qui se prépare, au-delà de risques réels mais aisément évitables et monarchie britannique exceptée, d’une pratique identitaire millénaire  …

Sur fond de tolérance complice, entre excision et castration chimique, pour les pires mutilations …

Qui se souvient …

Que pendant des siècles …

Entre Saint Prépuce, couteau ou pierre de circoncision vénérés comme des reliques …

Sujet d’une myriade d’oeuvres picturales …

Fête officielle catholique et inscription dans le calendrier …

Ou objet d’une procession annuelle dans la village italien de Calcata  jusqu’au vol du reliquaire en 1983 …

Et jusqu’à sa suppression et son remplacement par une énième  fête mariale par le pape Paul VI en 1974 …

Le 1er janvier était en fait comme le rappelle très justement Alain Legaret sur Facebook …

L’un des dernières fêtes chrétiennes à rappeler le plus explicitement du monde …

La judaïté du fondateur de notre ère chrétienne – pardon – commune ….

A savoir la fête de la Circoncision ?

Résolution de la honte: La supercherie de l’occupation (From disputed to occupied territories: How Obama and Kerry lied America and the world into accepting the single largest US policy change since Carter)

Posted on vendredi 30 décembre 2016

disputed-territories-map2014_russo-ukrainian-conflict_map-svgchinausa-occupied-territoriesAttention: une supercherie peut en cacher une autre !

Cachemire, Tibet, Taiwan, Kouriles, Paracels, Spratleys, Crimée, Géorgie, Ukraine, Ceuta, Mellila, Sahara occidental, Chypre, Guantanamo, Haut-Karabagh, Papouasie, Malouines, Gibraltar …

Au lendemain d’une résolution onusienne saluée, sous couvert du vieux principe du « cinq minutes pour les juifs, cinq minutes pour Hitler » et entre annexion et militarisation de territoires ou d’ilots entiers, comme « équilibrée » …

Et d’un discours du secrétaire d’Etat John Kerry présenté par le quotidien israélien Haaretz comme « superbement sioniste, pro-Israël et trop tard de trois ans » …

Mais dénon pour sa rare agressivité et partialité par un gouvernement britannique ayant pourtant approuvé la dite résolution …

Alors qu’un gouvernement français lui aussi sur le départ se prépare à en rajouter une couche …

Pendant qu’amalgamant des résolutions n’ayant jamais à une exception près (7 pour Johnson, 15 pour Nixon, 2 pour Ford, 14 pour Carter, 14 pour Reagan, 9 pour Bush père, 3 pour Clinton, 6 pour Bush fils contre 1 pour Obama) touché à des intérêts vitaux israéliens, nos maitres ès désinformation mettent en avant les précédentes condamnations d’Israël n’ayant pas subi le veto américain …

Comment comprendre …

La forte réaction des seuls Israéliens et d’une infime minorité de leurs soutiens extérieurs …

Sans rappeler l’incroyable mensonge de la même Administration américaine qui s’était vanté un an plus tôt d’avoir retardé l’obtention de l’arme nucléaire à un pays appelant au rayage de la carte d’un de ses voisins …

Prétendant qu’il n’y avait rien de nouveau dans cette résolution sur laquelle, assurant ainsi son passage, leur pays s’était abstenu …

Alors que pour la première fois depuis 36 ans profitant, comme un certain Carter, de leurs dernières semaines au pouvoir  …

Et revenant sur son explicite récusation quatre ans plus tard par l’Administration Clinton et sa secrétaire d’Etat Madeleine Albright …

Comme sa retraduction spécifique dans la résolution onusienne en question par l’absence de référence à Jérusalem …

Les Etats-Unis entérinent ce que l’ONU et le reste du monde ont fait depuis bien longtemps (« territoires occupés »: résolution 242, 1967;  « territoires palestiniens occupés »: années 1970; « territoire palestinien occupé, incluant Jérusalem-Est »: résolution 58/292, 2004)  …

A savoir la supercherie arabe et palestinienne de l’occupation …

Passant de la dénomination neutre, qui est la norme pour les plus de 125 conflits territoriaux de la planète, de « territoires disputés »

A celle, pour le seul conflit israélo-arabe et sans compter la traduction déjà biaisée du français introduisant un article défini indu, de « territoires palestiniens occupés, incluant Jérusalem-Est »

Entrainant dans la foulée, sans parler des campagnes de désinvestissement et boycott auxquelles elle appelle ouvertement comme de la probable radicalisation des exigences palestiniennes, la délégitimation commencée avec les récentes résolutions de l’UNESCO …

Non seulement d’implantations qui seraient de toute façon, pour raisons de sécurité ou démographiques, conservées …

Mais, du Mur occidental du Temple de Jérusalem au Tombeau des patriarches d’Hébron, des lieux les plus sacrés de l’Etat hébreu lui-même ?

Résolution de la honte: Attention, une illégalité peut en cacher une autre (Of all the countries with disputed borders and displaced populations, guess which one is being singled out for universal condemnation !)

Posted on mercredi 28 décembre 2016

frenchdroneslegaretleagaret2legaret3legaret4calaiswalljerusalemwallAttention: une illégalité peut en cacher une autre !

Alors que se confirment les rumeurs de coup monté  …

Du véritable hold up diplomatique que vient de commettre, un mois à peine avant la fin de son dernier mandat, le président Obama …

Visant, après les avoir islamisés via l’UNESCO, à déligitimer juridiquement les lieux les plus saints du peuple juif …

Pendant qu’après l’avoir si longtemps critiquée, l’Europe découvre à son tour, sous le feu du terrorisme islamique et entre checkpoints, murs et éliminations ciblées, les joies de l’israélisation …

Remise des pendules à l’heure avec Michel Gurfinkiel …

Montrant  sur la base des résolutions de la Conférence de San Remo du 25 avril 1920 et du mandat de la Société des Nations du 24 juillet 1922 …

A l’instar de la plupart des Etats actuels de l’Europe centrale et balkanique comme des Etats actuels du Proche et du Moyen-Orient, d’Asie du Sud, d’Asie du Sud-Est, d’Afrique et d’Océanie …

Qu’en l’absence de traité du fait du refus arabe du plan de partage de 1947 ou d’après …

La situation juridique antérieure, statu quo ante, est reconduite…

A savoir celle d’un « nouvel Etat établi au profit et dans l’intérêt du peuple juif, conformément au Mandat, notamment en matière d’immigration » …

Rendant de ce fait illégale, sans compter les constructions palestiniennes illégales dont personne ne parle, toute mesure tendant à réduire la présence juive sur la Cisjordanie et « Jérusalem-Est » …

A celle d’un simple « occupant militaire de territoires qui lui sont étrangers et sur lesquels il ne détient aucun autre droit » …

Résolution de la honte: Cinq minutes pour Hitler (Resolution 2334: How Obama finally showed his true colors and betrayed Israel by throwing it to the wolves at the UN)

Posted on samedi 24 décembre 2016

peters

osbetrayal

Honte à l’Administration Obama ! Honte à la Nouvelle-Zélande ! Honte à la Grande-Bretagne ! Honte à la France ! Honte à l’Espagne !

A l’heure où, rare coïncidence du calendrier, juifs et chrétiens s’apprêtent à fêter le même jour leur première bougie de Hanoukka pour les uns et leur veille de Noël pour les autres …

Sous, signe des temps et israélisation oblige, haute protection militaire jusque dans leurs propres églises et synagogues …

Comment ne pas voir …

Après l’infâme condamnation de son seul mouvement national il y a 41 ans (abrogée 16 ans plus tard) puis le vil lâchage d’un autre canard boiteux américain il y a 36 ans ou tout récemment l’islamisation de ses lieux saints et à present leur déligitimation juridique …

Mettant à profit avec une suspecte unanimité le dernier mois à la Maison Blanche d’un nouveau Carter qui, à l’instar de son Hussein de deuxième prénom, révèle enfin ses vraies couleurs …

Contre l’avis même du successeur que vient de se choisir le peuple américain et du premier pays initiateur de cette énième résolution de haine onusienne …

Et sous couvert du fameux « cinq minutes pour les juifs, cinq minutes pour Hitler » qu’avait dénoncé en son temps le cinéaste franco-suisse et par ailleurs antisémite notoire Jean-Luc Godard …

La confirmation de ce que l’historienne Bat ye’or qualifie de « haine compassionnelle » de l’Europe pour Israël ?

 

Syrie: Attention, une vassalisation peut en cacher une autre (From lead-from-behind to retroactive retaliation threats: Putin has merely stepped into the vacuum left by the collapse of western power and resolve in the world)

Posted on dimanche 18 décembre 2016

barackobamapresidentobamaholdsyearendbvlruiylf44lpallywoodeuropeAprès le leadership par l’arrière, les menaces de représailles rétroactives !

« Référendum néerlandais sur l’accord d’association avec l’Ukraine, Brexit, élection de Trump, victoire du parti du Centre prorusse en Estonie, élection du prorusse Dodon en Moldavie, du prorusse Rumen Radev en Bulgarie, victoire de Fillon au premier tour de la primaire de la droite » …

A l’heure où après huit années de reculades, le plus rapide prix Nobel de l’histoire et prétendu leader du Monde libre nous fait le coup des menaces de représailles rétroactives …

Pendant qu’après lui avoir concédé contre l’avis de son propre Congrès le droit à l’arme nucléaire, ses entreprises comme les nôtres s’apprêtent à fournir à l’Etat voyou et terroriste isranien les avions pour soutenir ses divers affidés de par le monde Syrie comprise …

Qui écoute les avertissements depuis des années de l’historienne Françoise Thom …

Sur la véritable entreprise de vassalisation que mène contre l’Europe l’ex-kégébiste de Moscou depuis son arrivée au pouvoir il y a une quinzaine d’années ?

Mais aussi qui rappelle avec l’essayiste britannique Melanie Philips …

Tant la passivité d’Obama qui, sans parler de la militarisation par la Chine d’ilôts entiers au large de ses côtes, a rendu possible la mise à feu et à sang du Moyen-Orient par Poutine et ses alliés iraniens et turcs …

Qu’entre théâtre de propagande urbaine et appels au califat dans nos rues ou celles d’Alep …

Ou de déni de l’évidence ou désilluminations de Tour Eiffel …

La chariarisation, qui avance, de nos esprits ?

'