eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Trumperie électorale : Day 31

Posted on dimanche 26 février 2017

sil @ 15:31
Filed under: Généralités andPolitique américaine
En France aussi

Posted on dimanche 26 février 2017

Lorsque les Antifas nantais font des misères aux fafounnets de la mère Le Pen, ça me fait penser à cette citation de Ennio Flaiano : « En Italie les fascistes se divisent en deux catégories : les fascistes et les antifascistes. »

Terrorisme: Attention, un aveuglement peut en cacher un autre (Rhetorical tricks aside, the reality is that during Obama’s tenure scores of innocent Americans have been murdered on U.S. soil by jihadists, mostly inspired by or acting under the direction of foreign terror groups)

Posted on dimanche 26 février 2017

https://pibillwarner.files.wordpress.com/2016/12/26581-terrorthreatsnapshot_sept_website.png?w=450&h=428https://infogram.io/p/dea9a0118ed0319648c2609ed7d0088a.pnghttps://swedishsurveyor.files.wordpress.com/2014/11/immigrationeurope.jpg?w=451&h=353https://www.gatestoneinstitute.org/pics/932.jpgAttention: un aveuglement peut en cacher un autre !

Alors qu’après ses récentes allusions aux problèmes soulevés par l’immigration et le terrorisme islamiques en Europe nos médias se sont dument gaussés de la prétendue ignorance du président Trump …

Inspiré certes pour la Suède d’un reportage quelque peu sensationaliste sur un pays qui, sans compter un attentat-suicide d’un immigré irakien heureusement sans victimes il y a sept ans, tout en ayant apparemment dramatiquement sa définition du viol se trouve avoir ces dernières années le record du nombre de viols comme de migrants par habitant …

Et que refusant toute « comparaison » après, sans parler il y a deux mois ou encore hier en une Allemagne en pleine révision de sa politique migratoire, la quarantaine d’attentats et projets d’attentats islamistes depuis 2012 pour quelque 240 morts et 800 blessés, un président français nous assure qu’ « ici (…) il n’y a pas de personnes qui prennent des armes pour tirer dans la foule »

Pendant qu’apparemment victime du zèle d’un employé inexpérimenté et d’un contrôle de sécurité prolongé à un aéroport américain un mois à peine après un attentat à l’aéroport de Fort Lauderdale ayant fait cinq morts et six blessés, un universitaire français né en Egypte, porteur d’un ancien visa de travail et en route pour une conférence rémunérée se fend d’une tribune entière déplorant avec force « images d’esclaves » que « les États-Unis ne sont plus tout à fait les États-Unis » …

Comment ne pas repenser à un autre président américain …

Qui au terme de deux mandats qui, suite à l’abandon d’un Irak alors sécurisé, ont vu pas moins de 124 attentats ou tentatives d’attentats islamiques …

Dont une douzaine, entre Little Rock, Fort Hood, Boston, Moore (Oklahoma), Queens, Brooklyn, Garland, Chattanooga, San Bernardino, Orlando, St. Cloud (Minnesota), New York,  Columbus, d’attaques majeures …

Nous annonçait tranquillement il y a un mois qu’ « aucune organisation terroriste étrangère n’a planifié et exécuté avec succès une attaque dans notre pays ces huit dernières années » ?

Chasse au juif dans la Bande de 9-3

Posted on samedi 25 février 2017

1) Seine-Saint-Denis : agression sauvage de deux jeunes juifs portant la kippa

Une enquête a été ouverte après l’agression de deux jeunes juifs, mardi soir, à Bondy (Seine-Saint-Denis), rapporte le parquet de Bobigny. Les deux victimes, deux frères âgés de 29 et 17 ans, étaient porteurs de kippas (couvre-chef religieux) «visibles», précise le parquet.

Au départ, une dispute a éclaté à un feu rouge. Les victimes, qui circulaient à bord de leur véhicule, disent avoir été la cible de regards insistants, puis d’insultes antisémites : «Je vais te tuer, espèce de sale juif». Les deux victimes auraient ensuite été contraintes de s’arrêter devant un bar à chicha, d’où sont sortis d’autres personnes venues prêter main forte aux premiers agresseurs. (plus…)

2) Tabassage et scie à métaux : agression antisémite à Bondy

L’info a été donnée hier, jeudi 23 février dans l’après-midi, par le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA, qui collecte tous les signalements d’agressions) et confirmée par la police après un dépôt de plainte des victimes dans la matinée du 23. Deux frères, 28 et 17 ans, roulaient avenue Gallieni à Bondy, dans la soirée du 22 février quand les deux occupants d’une camionnette les ont coursés et fait plusieurs queues de poisson. Arrivés à leur hauteur, ils les bloquent en hurlant « Sales juifs connards vous allez mourir ! ». (plus…)

Le cas Mehdi Meklat

Posted on vendredi 24 février 2017

Purée ! Je déteste faire de la publicité à ce genre de petites merdes insignifiantes, mais puisque ce Mehdi Meklat est le symptôme de ce que nos sociétés, ou plutôt la très gauche partie d’entre elles, a de profondément malade, voilà au moins un post sur ce cas, avec un très bon dessin du père Marsault…

Présidentielle 2017 : vers l’union du centre ?

Posted on vendredi 24 février 2017

Quoi que l’on en pense, à l’évidence, le centre est en passe de parvenir à faire ce dont est incapable la gauche dite « unitaire »… s’unir…

Affaire à suivre…

sil @ 14:58
Filed under: Pendant ce temps-là, en France
Histoire: Plus inconnu que le soldat inconnu… le déserteur ! (Dos Passos was right: Book reveals how gangs of AWOL GIs terrorized WWII Paris with a reign of mob-style violence)

Posted on jeudi 23 février 2017

Glass's study of the very different stories and men grouped together under the label, DesertershacksawLife_1

C’est Dos Passos qui avait raison !

A la veille d’une cérémonie des Oscars …

Où face à des films nombriliste (La la land) ou très marqués minorités (Hidden figures, Fences) voire minorités/homosexualité (Moonlight) ou étranger (Lion) ou la chronique sociale d’une communauté de marins prolétaires (Manchester by the sea), la science fiction classique (Arrival/Premier contact) ou le néo-western (Hell or high water/Comancheria) …

Emerge notamment du côté des électeurs républicains, avec quand même six nominations, par le réalisateur controversé de la Passion du Christ …

L’étrange ovni (souligné par ailleurs par son titre français tiré tout droit du décalogue) du film de guerre religieux  (Hacksaw ridge/Tu ne tueras point) …

Avec cette histoire vraie mais ô combien christique du seul objecteur de conscience américain à recevoir la médaille d’honneur …

Ce guerrier sans armes qui tout en s’en tenant à sa volonté de ne pas porter d’armes parvint à sauver des dizaines de soldats (ennemis compris !) …

Retour, avec le livre du journaliste-historien Charles Glass d’il y a quatre ans …

Sur ces oubliés des oubliés de notre dernière grande guerre …

A savoir les déserteurs !

jc durbant @ 15:54
Filed under: De la guerre et de la paix andMémé Bookine andUn peu d'histoire
Héritage Obama: Attention, un monstre peut en cacher un autre ! (The “Legacy of Obama” can be explained in one word: Trump)

Posted on lundi 20 février 2017

osmonsterobamaangel

Attention: un monstre peut en cacher un autre !

En ce Washington’s Day devenu Presidents’ Day …

Et, si l’on en croit nos valeureux journalistes aujourd’hui,  Not my Presidents’ Day …

Pendant qu’en Floride la part maudite de l’Amérique encensait son élu …

Et qu’en France nos propres juges comme nos médias montrent le  vrai prix, selon la tête du client, qu’ils attachent à la vérité …

Comment ne pas voir …

Derrière le véritable monstre que nous dépeignent nos courageux résistants …

Par l’un de ces effets de balancier dont l’histoire est friande …

La radicalité encouragée par la trop grande adulation et indulgence de toute une presse et finalement tant d’entre nous …

D’un certain Dr. Frankenstein dont il ne serait au bout du compte que la créature ?

jc durbant @ 22:30
Filed under: Les idiots inutiles andMédias andPolitique américaine
La PRAF : Plus Rien A Foutre !

Posted on lundi 20 février 2017

Et si une majorité de citoyens voulait moins de politiques et plus d’autonomie économique et politique, soit une véritable révolution démocratique ?

sil @ 17:01
Filed under: Pendant ce temps-là, en France
Mélenchon piège à cons

Posted on lundi 20 février 2017

Et histoire de rire…

Argent public: «Le peuple n’a pas à savoir comment les députés dépensent l’argent public» Jacques Myard

Posted on lundi 20 février 2017

Lorsque cet immonde beauf franchouillard qu’est Jacques Myard, amateur de tyranneaux divers et variés, se tire au bazooka sur les petons

sil @ 16:53
Filed under: Le bêtisier d'eXc andLes idiots inutiles
Hamon le candidat de la confusion

Posted on lundi 20 février 2017

Dupont-Aignan ose tout !

Posted on lundi 20 février 2017

C’est terrible ! Absolument terrible d’être aussi con !

sil @ 16:45
Filed under: Pendant ce temps-là, en France
Fillon et la responsabilité pénale

Posted on lundi 20 février 2017

Outre le fait qu’il y a quelque chose de particulièrement agaçant d’entendre un candidat, cherchant à échapper à sa responsabilité pénale, nous parler de responsabilité pénale, je serais assez tenté de penser qu’à une telle mesure démagogique de droite se succéderait une tout aussi démagogique mesure de gauche visant à faire passer la majorité électorale à 16 ans.

Occupons-nous de nos enfants comme il se doit en les considérant comme il se doit, et non pas comme des jouets électoralistes…

sil @ 16:37
Filed under: Pendant ce temps-là, en France
Théo et le président thaumaturge

Posted on lundi 20 février 2017

sil @ 16:28
Filed under: Guligulis et glouglous
Le Vase de Soissons 2017

Posted on lundi 20 février 2017

sil @ 16:26
Filed under: Guligulis et glouglous andLa banlieue s'exprime
Présidence Trump: Vous avez dit surréaliste ? (It’s the unbearable smugness of the press, stupid !)

Posted on dimanche 19 février 2017

walk-on-water-otrum-meltdown-time-cover

 

Attention: un surréalisme peut en cacher un autre !

Surréaliste, hallucinant, déjanté …

Au lendemain d’une première conférence de presse du président Trump …

Pour laquelle nos médias n’avaient à nouveau pas de mots assez durs …

Alors qu’entre vote populaire, piratage russe, taille de la foule ou boycotts de l’investiture, fuites des services secrets, prétendues analyses psychiatriques ou appels explicites à l’assassinat …

Tout est bon, du premier DJ venu aux prétendus historiens, pour remettre en question la légitimité du choix du peuple américain …

Pendant qu’à coups de fuites judiciaires désormais quotidiennes et au profit d’un énième démagogue du déni et du « hope and change » …

L’hallali continue en France contre le seul véritable candidat de l’alternance …

Comment ne pas voir …

Non seulement l’incroyable deux poids deux mesures comparé à l’élection d’un Barack Obama …

Présenté il y a huit ans  comme le nouveau messie …

Mais l’incapacité proprement surréaliste des médias à prendre toute la mesure …

Non seulement de la dimension historique d’une victoire (Congrès et postes de gouverneurs compris) que tout le monde annonçait impossible …

Face à la machine infernale qui avait laminé avant lui les trop gentils McCain et Romney …

Pendant qu’à coups de fuites judiciaires désormais quotidiennes et au profit d’un énième maitre-démagogue,  l’hallali continue en France contre le seul véritable espoir de changement …

Comment ne pas voir …

Non seulement l’incroyable deux poids deux mesures comparé à l’élection d’un Barack Obama …

Présenté il y a huit ans  comme le nouveau messie …

Mais l’incapacité proprement surréaliste des médias, sauf rares exceptions, à prendre toute la mesure …

Non seulement de la dimension historique  d’une victoire que tout le monde annonçait impossible …

Mais aussi de la défiance et de la colère de toute une partie de l’électorat américain …

Que les interminables chipotages actuels ne peuvent que renforcer ?

Populisme: La révolution, c’est comme l’amour (The problem with economic populism is that it works – for a while)

Posted on mardi 14 février 2017

roses-are-red-violets-are-blue-sugar-is-sweet-and-so-are-you-7

 

macronEn cette Sainte Valentin où la planète entière célèbre l’amour  …

Et de Trump et Marine à Macron et Hamon, la redécouverte enchantée et quasi-christique du peuple …

Qui veut casser l’ambiance avec ces esprits chagrins et ces empêcheurs de tourner en rond d’économistes …

Qui comme l’ancien ministre des finances chilien Andrés Velasco (merci letel) ou le Polono-américain Paul Rosenstein-Rodan …

Nous embêtent avec les expériences passées, de Peron à Allende, des champions historiques du populisme ?

Qui veut entendre que le problème du populisme éonomique, c’est que pendant un temps ça marche …

Ou que comme pour l’amour, il est toujours unique, on ne peut apprendre des erreurs des autres ?

jc durbant @ 23:53
Filed under: Politiques économiques
Présidence Trump: Attention, un fascisme peut en cacher un autre (Behind the Left’s constant crying wolf, Trump’s actions are largely an extension of prior temporary policies and a long-overdue return to sanity)

Posted on mardi 14 février 2017

deporter-in-chiefhttp://atlantablackstar.com/wp-content/uploads/2014/04/Deportation-Obama-HuffPost.jpgo-deportationshttp://cdn.static-economist.com/sites/default/files/images/2014/02/blogs/graphic-detail/20140208_gdc296.pnghttp://www.bigbendnewswire.com/wp-content/uploads/2016/07/1123US_Sunrise_haze_fence_up_hill-Kopie.jpghttps://jcdurbant.files.wordpress.com/2014/05/image.jpeg?w=1200&h=Attention: un fascisme peut en cacher un autre !

Gouvernement par décrets, ouverture virtuellement complète des vannes de l’immigration mexicaine, amnisties par fait du prince, villes-refuges quasiment soustraites à la loi fédérale, court-circuitage du Congrès accordant l’accès à l’arme nucléaire à un pays appelant à l’annihilation d’un de ses voisins, explosion complètement inouïe du budget fédéral, loi calamiteuse sur la sécurité sociale, élargissement non maitrisé et caché de terroristes notoires, record largement secret d’exécutions parajudiciaires, dénonciation systématique du prétendu racisme policier privant de fait les plus démunis de leur droit à la sécurité la plus élémentaire  …

A l’heure où, quand ce n’est pas l’ancien président lui-même, nos beaux esprits et nos belles âmes des médias et du monde du spectacle (ou même apparemment de la fonction publique ou des services secrets ?) …

Multiplient, entre révélations d’écoutes secrètes ou analyses de poignées de mains, les fuites, obstructions et  dénigrements pour saboter les premières semaines, certes cahotiques, de l’Administration Trump …

(Contrairement à ce que nos médias paresseux et partiaux nous rabâchent, ce n’est pas pour « contacts inappropriés » avec l’ambassadeur russe mais pour mensonge à ses chefs que Flynn démissionne et que – vendetta personnelle ? – le FBI n’a pas hésité à confirmer, pour ceux qui ne le savaient pas encore, la mise sur écoute systématique de tous les contacts des citoyens américains avec l’étranger, hauts fonctionnaires et ambassadeurs compris) …

 

Pendant que se confirme l’origine majoritairement musulmane des auteurs d’attentats sur le sol américain depuis ou avant le 11 septembre …

Et qu’alors que la fameuse générosité européenne semble se heurter elle aussi au dur mur de la réalité de ce côté-ci de l’Atlantique, se poursuit l’hallali contre la seule véritable alternance aux cinq années de gâchis socialiste …

Comment ne pas voir …

En creux pour ceux qui ont encore un peu de mémoire …

Et au-delà de l’évident correctif face à la véritable radicalité d’une administration ayant battu tous les records, si l’on ajoute les « memorandums », de décrets présidentiels …

L’incroyable indulgence complice qui avait suivi l’élection de Barack Obama il y a huit ans …

Mais aussi la non moins incroyable amnésie …

Pour une Administration qui non seulement appliqua plusieurs moratoires sur l’immigration de certains pays musulmans  …

Mais poursuivit, au moins jusqu’en 2010 et sur fond d’intensification du trafic de drogue, la construction d’un des pas moins de douze murs que compte la planète …

Et, entre deux promesses d’amnistie, battit en son temps le record toutes catégories d’expulsions de clandestins ?

Ilan Halimi onze ans après

Posted on lundi 13 février 2017

« La commémoration du martyre d’Ilan Halimi devrait être l’occasion de mesurer l’insuffisance de nos réactions d’alors et de celles de maintenant.

-Benoît Hamon, et Cambadélis ont adressé ce jour des messages contre la haine avec un grand H, toutes les haines et l’antisémitisme, qui tuent. Ce qui les dispense de nommer et de parler précisément des tueurs et de leurs complices silencieux des quartiers populaires. Quelle surprenante pudeur de la part de Hamon, étrangement peu entouré à l’occasion de l’hommage à Ilan, un hommage en catimini, tant il ne veut pas s’aliéner son électorat.

-Ce qui les dispense aussi de dénoncer la banalisation de l’antisémitisme dans les quartiers, chez ces fameux jeunes prompts à invoquer la justice pour couvrir des actes de pur vandalisme et de pure prédation. George Bensoussan avait-il tellement tort de parler de l’inculcation de la haine des juifs dans le cercle familial? Ce ne peut être inné.

-Suivons le fil de la haine des juifs, du meutre d’Ilan Halimi à celui des enfants de l’école d’Ozar Hatorah. Ils sont similaires, notamment dans le silence des professionnels de l’indignation sélective, s’abritant derrière l’alibi de l’antisionisme pour trouver de la romance gauchiste dans la lutte contre le puissant Israël. Quoi de différent avec les préjugés de Fofana et de sa meute sur la richesse et la puissance des Juifs qui leur ont fait kidnapper et massacrer Ilan? La haine de Mohamed Mérah procédait de préjugés de même nature, produisant les mêmes effets.

-Suivons la trajectoire de Fofana, qui avait lui même baptisé sa faction de « gang des barbares ». Le voilà radicalisé en prison. Le moteur de cette radicalisation repose d’abord sur l’antisémitisme. Et celle-ci, fonctionnant comme les indulgences médiévales, l’absolvent de ses crimes aux yeux des siens.

Pour paraphraser le Défenseur des Droits qui s’avère sélectif dans son indignation, le meurtre et le martyr d’Ilan, dans l’indifférence des habitants du quartier qui savaient, n’est pas un fait judiciaire, c’est un fait de société dont nous n’avons pas su mesurer ce qu’il nous disait de l’anomie et de l’antisémitisme dans les quartiers et singulièrement dans les populations de culture arabo-musulmane. » Fatiha Boudjahlat (source)

'