eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Sultan Erdogan : je crois que ça va pas être possible bien longtemps

Posté le samedi 5 novembre 2016 par sil

1_sila_gencoglu

2_aynur-aydn

3_aleyna_tilki

A l’heure du (prévisible) pétage de plomb mussolinislamiste du sous-sultan Erdogan, plus j’explore l’univers musical turc et plus je me dis deux choses…

– D’une : dieux ce que la sublime Istanbul peut me manquer !

– Deux : au vu, de la sensibilité tout en retenue mâtinée de sophistication sonore et visuelle qui transparait des productions des jeunes et moins jeunes artistes turcs, et surtout de leur audience tout sauf marginale, je ne vois pas comment tout cela demeurerait très longtemps compatible avec l’expression du très moyenâgeux conservatisme islamiste ottoman qualifié très justement en son temps par Atatürk de « cadavre putréfié qui empoisonne nos vies »…

Goutez-moi un peu ça…

Sila « Yabanci »

Aynur Aydın – Nolur Gitme

Emrah Karaduman – Cevapsız Çınlama ft. Aleyna Tilki

https://www.youtube.com/watch?v=k6KEFqRC7Qc

Gripin – Ask Nereden Nereye

Pinhani – Beni Sen İnandır

Aynur Aydın – Günah Sevap

İlyas Yalçıntaş – İçimdeki Duman

Seher Ahmetzade – Sen Bilirsin

Bengü – Feveran

Yasar – Gozlerinde Sabah

MERVE ÖZBEY – YAŞ HİKAYESİ

sil @ 14:00
Catégorie(s): Bains turcs et Balkan folies etFolle jeunesse etLIBERTÉS


Laisser un commentaire


9 réponses à “Sultan Erdogan : je crois que ça va pas être possible bien longtemps”

  • 9
    Letel:

    > Support Assad to regain control of Syria

    J’adore. Le gars a détruit son pays, il a fait dans les 400 000 morts, les villes sont des champs de ruine, il est un fils à papa taré, rejeté par l’énorme majorité de sa population, imposant la dictature d’une minorité, causant le flux de migrants qui nous envahissent, et il faudrait l’aider à regagner le contrôle de son pays, contrôle qui est définitivement perdu de toute façon, après un tel bilan, qui en voudra ? Sa place est devant un peloton d’exécution (ou si ça peut sauver des vies, dans un paradis doré, comme Idi Amin Dada, qui a passé vingt ans, après avoir massacré son peuple, à vivre sur ses détournements et baiser des Asiatiques que les Saoudiens lui fournissaient). Les adorateurs de dictatures et les collabos lèche-cul ne reculent devant rien, dans le genre plus con tu meurs, on en a un bon exemple avec Mercator.

  • 8
    Letel:

    « la clinton commettra l’irréparable »

    Le leit-motiv de tous les imbéciles franchouilles, des souverainistes aux gauchistes, en passant par les souverainistes et gaullistes, c’est la dernière connerie qu’ils ont trouvée. Mercator évidemment en flèche dans la stupidité moutonnière.

  • 7
    MERCATOR:

    1. Stop Saudi and Qatar financing ISIS ( and the Clintons );
    2. Support Assad to regain control of Syria;
    3. Join with the Russians to destroy ISIS in Syria;
    3. Arm the Iraqi and Syrian Kurds;
    4. Explain to Erdogan that he will not be allowed to attack the Kurds, nor to export terrorism to his neighbours; explain that the West will not support him, regardless of NATO;
    5. Threaten to arm and protect the Turkish Kurds; explain that we can destroy his access to world markets and destroy the Turkish lira; remind him of what happened to Gaddafi;
    6. Make it a known long term policy to establish a Kurdish state across Iran, Iraq, Syria and Turkey;
    7. Have a rapprochement with Russia, which is, after all, a near neighbour;
    8. Remind the Arabs of the West’s commitment to the State of Israel.

    That should do it for week 1.

    Tout est dit dans ce post d’un yankee lucide, malheureusement la clinton est tellement corrompue et embrumée des neurones qu’elle appliquera une politique diamétralement opposée , le problème est que putin n’est pas obama, je vous fiche mon billet qu’en cas de clash la clinton commettra l’irréparable, bon, j’ai une ancienne cuve enfouie dans le beaujolais avec une réserve de picrate, un groupe électrogène et 300 kilos de jambons et de sauciflards !

  • 6
    Sil:

    Tu m’étonnes qu’il bloque… Facebook, YouTube, Twitter, WhatsApp… La Turquie bloque l’accès aux réseaux sociaux et applis de messagerie

  • 5
    Le Canard Déchaîné:

    L’article se trouve aussi sur « Spectator »

    http://spectator.org/tackling-the-middle-east-after-the-election/

  • 4
    Le Canard Déchaîné:

    Le Sultan et les Ayatollas – principaux problèmes de la future administration américaine, poisons laissés par Obama

    http://www.meforum.org/6348/tackling-the-middle-east-after-the-election

  • 3
    Letel:

    « Mossoul et Alep doivent revenir à la Turquie », estime l’éditorialiste du quotidien Yeni Safak, proche du pouvoir.

  • 2
    Gérard Pierre:

    @ doucefrance

    Je ne sais pas si l’avenir confirmera votre prédiction ! …… Nous vivons une période de folie très particulière où celle d’un homme ou d’un groupe d’individus peut tout à fait être à l’origine d’un conflit ‘’improbable‘’ ! …… De surcroît, en Orient, la raison est une bonne fille avec laquelle les ‘’locaux‘’ trouvent plein d’accommodements !

    Néanmoins, les États-Unis ayant contribué à la « dédiabolisation » de l’Iran, je les imagine mal ne pas tenter de trouver des arrangements avec un pays membre de l’OTAN, … même si ce pays est notoirement dirigé par une cohorte aux conséquences idéologiques aventureuses !

    Par ailleurs, la ‘’dépouille‘’ de l’Irak disputée entre la Turquie et l’Iran signerait quelque part l’échec de plus de dix ans de politique étrangère américaine dans cette région ! …… sans oublier que, l’Iran disposant dans son sous-sol de près de 20% des ressources gazières mondiales, ça ne laisserait pas non plus la Russie indifférente, … elle qui, avec 17% de ces mêmes réserves mondiales, entend faire la loi sur ce marché !

    Un conflit armé entre la Turquie et l’Iran ne manquerait donc pas de déclencher une conflagration beaucoup plus étendue, par le simple jeu des alliances et des intérêts contrariés ! …… On se souvient de ce qu’a provoqué en 1914, comme en 1935, ce jeu des alliances avec ses prolongements ultérieurs attendus et inattendus !

  • 1
    doucefrance:

    Prochain épisode : une petite guerre avec l’Iran pour le partage de la dépouille de l’Irak.















  • '