eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Hollande le « Mort-Vivant » #Halloween2016

Posted on lundi 31 octobre 2016

hollande_mort_vivant

« Les morts-vivants hantent depuis longtemps la politique française. Certains ressuscitent après avoir frôlé la mort, alors que d’autres continuent d’exister politiquement alors qu’ils sont déjà morts. Le président français François Hollande appartient à cette deuxième catégorie », lance d’emblée le New York Times.

Le journal américain détaille ensuite les derniers épisodes du quinquennat, qui ont plongé le chef de l’État dans un abîme de popularité. « François Hollande, dont la carrière politique est quasiment terminée, a tout simplement choisi un dernier suicide », écrit le New York Times. (plus…)

sil @ 18:06
Filed under: Le Président des bisous andMédias
Remontée en flèche de Trump ?

Posted on lundi 31 octobre 2016

rcp_clinton_trump_pool_311016

sil @ 16:41
Filed under: Politique américaine
Pornographie enfantine: Attention, une perversion peut en cacher une autre ! (Arrested development: How the eternal child misfit or pedophiliac sexual deviant myths finally obscured Lewis Carrol’s life and works)

Posted on dimanche 30 octobre 2016

This drawing is a self-portrait of Charles Dodgson (Lewis Carroll).151aliceinherbesthatch_beatrice_lewis_carroll_30-07-1873

Attention: une perversion peut en cacher une autre !

En ce monde et ces temps étranges d’idées chrétiennes devenues folles …

Où, démocratisation et mondialisation obligent, la quasi-fétichisation du droit des victimes (enfants, femmes, minorités, homosexuels) peut coexister avec leur pire exploitation (prostitution enfantine, pédophilie, mariages forcés/prépubères, excision, changement de sexe prépubère ou filiation mensongère mais aussi enfants-soldats, boucliers humains ou faux réfugiés) …

Où la dénonciation du long silence coupable sur la pédophilie dans l’Eglise catholique va de pair avec la complaisance la plus douteuse pour les relations proprement incestueuses de certains de nos happy few …

Où l’irresponsabilité la plus débridée dans l’habillement comme dans le comportement ou le langage cotoie la pudibonderie la plus rétrograde dans les relations hommes-femmes …

Où après s’être si longtemps battu pour la création de toilettes séparées pour les femmes, l’on se déchire à présent,  au nom de la nouvelle minorité du moment et président américain en tête, contre la « ségrégation urinaire » fameusement décrite il y a exactement 50 ans par Jacques Lacan …

Où une affaire de détournement de mineure pourrait indirectement faire basculer l’élection de la première femme à la tête de la première puissance mondiale et du Monde libre …

Et où, protection des droits de l’enfant oblige, peintres, photographes ou cinéastes se voient, alternativement et avec leurs oeuvres et ceux qui les détiennent, portés au nues ou mis au pilori ….

Quelle meilleure illustration de la prolifération de doubles contraintes ou d’injonctions paradoxales où nous place de plus en plus notre condition postmoderne …

Que la destinée posthume de Lewis Carroll …

Lui qui vivait déjà, première mondialisation oblige, dans un monde d’extrêmes entre enfance bourgeoise quasi-vénérée d’un côté et  enfance de rue proprement dickensienne de l’autre (prostitution, « sweatshops ») …

Mais aussi d’extrême compétition entre les rares nouveaux praticiens d’un art tout juste naissant …

Où un auteur à la riche carrière de romancier, essayiste, photographe et logicien-mathématicien …

Qui avait tant fait pour déniaiser la littérature enfantine et la littérature tout court …

Se voit relégué apparemment pour l’éternité au statut d’écrivain pour enfants …

 Soit, encensement précoce et expurgation familiale de ses archives aidant, comme véritable saint désincarné de l’innocence enfantine …

Soit, pansexualisation psychanalytique oblige et entre Brassaï et Nabokov, comme déviant soupçonné des pires arrières-pensées pédophiles …

Et finit à l’instar de sa dernière oeuvre, son opus magnum et inspiration des plus grands « Sylvie et Bruno » condamné comme échec littéraire …

Par se voir interdire avec ses lecteurs potentiels…

La maturité dont la prétendue non-acquisition lui était justement reprochée ?

jc durbant @ 07:08
Filed under: LIBERTÉS andMémé Bookine andQuestions de société andUn peu d'histoire
« American Roulette » #TheChoice

Posted on samedi 29 octobre 2016

american_roulette_ramirez

Toujours aussi bon ce Ramirez 🙂

sil @ 10:51
Filed under: Coin détente andPolitique américaine
CETA mourir de rire

Posted on jeudi 27 octobre 2016

ceta_melenchon

A l’évidence, Melenchnouf fume de la vénézuélienne 😀

Franz-Olivier Giesbert : Obama, ce Ponce Pilate narcissique

Posted on jeudi 27 octobre 2016

le-point-n2303-27-octobre-au-02-novembre-2016

James @ 03:10
Filed under: De la guerre et de la paix andGénéralités
Affaire David Hamilton: It’s no rock ‘n’ roll show (Looking back at the dark side of rock music’s magnetism)

Posted on mercredi 26 octobre 2016

real-lolitalolitapenguiniggy-popmaddoxpagerolling-stone-magazine-february-15-1969-groupies-beatles-fillmore-east_22893650shieldsmarielmanhattanlolita-1997

bilitishttp://top50-blogconnexion.blogspot.com/1985/10/Charlotte-Serge-Gainsbourg-Lemon-Incest.html
Attention, un scandale peut en cacher bien d’autres  !

En ces temps étranges …

Où l’on dénonce d’un côté comme le plus rétrograde les mutilations sexuelles que l’on prône de l’autre comme summum du progrès …

Où l’on fustige chez certains les mariages forcés d’enfants tout en imposant par la loi à d’autres le mensonge et l’aberration de l’imposition de « parents de même sexe » …

Où le long silence coupable sur la pédophilie que l’on condamne dans l’Eglise catholique se mue en complaisance douteuse pour les relations proprement incestueuses de certains de nos happy few …

l’irresponsabilité la plus débridée dans l’habillement comme dans le comportement ou le langage cotoie la pudibonderie la plus rétrograde dans les relations hommes-femmes …

Et à l’heure où la vérité semble enfin sortir sur les pratiques supposées du photographe David Hamilton …

Alors que dans la plupart des pays les plus problématiques de ses oeuvres continuent à être publiées …

Qui rappelle …

Dans le climat général qui a permis de tels actes …

Et notamment dans la tant célébrée révolution sexuelle des années 60 …

La part de la musique et du cinéma qui l’ont si fièrement portée …

De ces Rolling Stones ou Bowie (ou notre propre Gainsbourg), Woodie Allen ou Malle, De Niro,  Kinski ou Annaud …

Qu’oubliant leurs multiples Lorie Maddox ou Sheryl Brookes on continue de fêter ou d’enterrer royalement …

Et surtout la vérité suggérée dans tant de chansons …

Mais explicitée dans le célèbre « Midnight rambler » des Rolling Stones …

Et d’ailleurs déjà envisagée dans le non moins célèbre « Lolita » de Nabokov …

Derrière le rock ‘n’ roll show …

A savoir, outre l’évidente apologie de la pédophilie, la violence sexuelle, voire le viol ?

jc durbant @ 05:35
Filed under: Du sexe andMémé Bookine andMondialisation andPépé Cinoche
91% de fascistes ?

Posted on mardi 25 octobre 2016

police_91

sil @ 15:41
Filed under: Pendant ce temps-là, en France
L’état de nos zélites

Posted on mardi 25 octobre 2016

elites_france
cope_sdf

sil @ 15:40
Filed under: Pendant ce temps-là, en France
Affaire David Hamilton: Attention, un scandale peut en cacher un autre ! (Child pornography: Is Anglo-saxon puritanism finally catching up with France ?)

Posted on mardi 25 octobre 2016

151

paul_gauguin-_manao_tupapau_the_spirit_of_the_dead_keep_watch

real-lolita
lolitapenguin
art-david-hamilton-exhibition
shields
marielmanhattanLe look tendrement romantique des égéries de David Hamilton
Attention: un scandale peut en cacher un autre !

En ces temps étranges où, entre pièces, ballets ou opéras, le premier récit (ou tableau) de pédophilie venu voire de viol de petite fille devient chef d’oeuvre du siècle …

Et à l’heure où l’on fustige, pour propos et actes déplacés, le seul candidat républicain …

Alors qu’il est de notoriété publique que le principal soutien et conjoint de son adversaire a lui été coupable, entre accusations de viols ou de quasi-viols, de bien plus grave …

Et que la claque médiatique qui vient à point nommé de déterrer une affaire de micro volé de onze ans reconnait elle-même qu’elle efface quotidiennement bien pire à chacune des venues sur ses plateaux de la star du moment …

Pendant qu’en France une ancienne animatrice de télévision se voit contrainte au silence ..

Face au probable violeur en série qui l’avait violé à l’âge de treize ans …

Et qui comme un certain Polanski et autre pédophile ou plus précisément hébéphile notoire que le Pays des droits de l’homme refuse d’extrader …

Coule dans ledit pays des jours heureux …

Qui rappelle le scandale continu …

Outre ces Rolling Stones, Bowie ou De Niro et Woodie Allen qu’oubliant leurs multiples Lorie Maddox on continue de fêter ou d’enterrer royalement …

Héritiers certes, de Carroll à Gauguin ou Malle ou Allen, d’une longue tradition …

De ces millions d’albums et de photos, sans parler des panoplies, vendus par les plus grands distributeurs de la planète et trônant sur nos tables de salon et dans nos bibliothèques ou s’exposant dans nos galeries …

Alors que, puritanisme anglosaxon oblige, la simple possession des plus problématiques de ses oeuvres peut vous envoyer en prison de l’autre côté de la Manche ?

Prix Nobel de littérature: Attention, une polémique peut en cacher une autre (From one truth-bender to another: Can half-true stories make great literature ?)

Posted on samedi 22 octobre 2016

alex3

Attention: une polémique peut en cacher une autre !

En ces temps étranges de beurre et d’argent du beurre …

Où en politique comme en littérature …

Les beaux sentiments finissent par tenir lieu de vérité ou de réalité ..

Qui se souvient du premier prix Nobel décerné l’an dernier à une journaliste …

Qui non contente de « littérariser » les témoignages qui font la valeur documentaire de ses livres …

Va jusqu’à les réécrire au fur et à mesure des nouvelles éditions ?

jc durbant @ 23:24
Filed under: Mémé Bookine andUn peu d'histoire
Présidentielle américaine: C’est la gentrification, imbécile ! (Will Trump finally force the Left out of its shrinking cocoon?)

Posted on samedi 22 octobre 2016

https://i0.wp.com/davidphenry.com/Paris/StudentsProtesting1May2002.jpgrally_against_donald_trump_new_york_march_19_2016C’est la gentrification, imbécile !

En ces temps étranges de victimisation triomphante et de prix Nobel de la paix sans paix et de littérature sans livres …

A l’heure où à moins de trois semaines de la présidentielle américaine et pour cause de malpensance, le haro sur le candidat républicain se transforme en hallali et où tous les coups sont désormais permis pour l’abattre …

Et où de la Syrie aux Philippines, se confirment chaque jour un peu plus les conséquences catastrophiques des huit années de la politique des bons sentiments de l’Administration Obama …

Pendant que des deux côtés de l’Atlantique et sur fond d’immigration illégale galopante, s’accroit la polarisation entre des grandes métropoles toujours plus riches et des petites villes ou des périphéries en voie de paupérisation …

Comment ne pas repenser aux analyses du politologue américain Walter Russell Mead …

Sur la véritable « coconisation » de la gauche américaine  …

Qui isolée dans sa nouvelle vulgate politiquement correcte et ses quartiers protégés de l’université et des médias qu’elle domine …

A littéralement abandonné les classes laborieuses paupérisées à leur sort en faveur des nouvelles « minorités » ethniques ou « sexuelles » et de leurs toujours plus futiles réformes « sociétales » (lutte contre le racisme, avortement, « mariage pour tous », contrôle des armes à feu, etc.) ?

Et comment ne pas voir, à l’instar de ces tristement fameuses présidentielles d’il y a 14 ans où l’on appelait notre jeunesse à voter escroc pour éviter le facho,  la même stigmatisation systématique à laquelle est soumise en France et en Europe toute pensée non conforme qualfiée immédiatement de « populiste » …

Et notamment comme le montre lumineusement le géographe français Christophe Giuluy dans son nouveau livre (merci james) …

Cette nouvelle bourgeoisie mondialisée qui,  appuyée sur une toute une couche de statuts protégés (cadres de la fonction publique et retraités aisés) mais aussi d’immigrés pour les emplois subalternes (BTP, restauration, ménages) …

S’est emparée du discours moral comme des centre-villes qu’elle gentrifie pour marginaliser et rejeter dans non seulement le déclassement social mais les affres du racisme et du sexisme …

Toute une ancienne classe moyenne de « superflus invisibles »  (les tristements fameux « attachés aux armes et à la religion » d’Obama ou les « pitoyables » d’Hillary Clinton) …

Accusés de ne pas accepter le multiculturalisme que leur imposent ceux qui ont les moyens d’échapper à ses conséquences sur leur vie quotidienne ?

Dylan nobélisé: C’est du sampling, imbécile ! (Born sampler tries his hand at painting but gets caught copying other works)

Posted on jeudi 20 octobre 2016

176521.bindylanopiumlady2leonbusyautochrome-vietnam_1915Après la réécriture de l’histoire, celle de la peinture !

Recopiage d’une chanson de Hank Snow dès l’âge de 16 ans, pillages de toute une génération de chanteurs folk, emprunts à des écrivains (London, Chekov, Junichi Saga), à des photographes (Cartier-Bresson, James Ricalton, Bruce Gilden, Dmitri Kessel, Léon Busy) et à des peintres, et peut-être bientôt à des sculpteurs ?

Au lendemain de la polémique – parfaitement résumée par Brice Couturier – soulevée par la première attribution à un auteur-compositeur du prix Nobel de littérature …

Confirmation du jugement de la secrétaire de l’Académie Nobel …

Bob Dylan est bien un « sampleur » …

Mais dès l’âge de 16 ans et tout particulièrement suite à sa rencontre avec le peintre russo-américain Norman Raeben …

Un « sampleur » qui …

Reprenant le mot d’ordre du « voleur » de génie Picasso et à condition bien sûr de faire mieux que l’original …

Va bien au-delà de la littérature !

jc durbant @ 11:59
Filed under: Mémé Bookine
Pierre-Antoine Delhommais : Ce que Polony et Zemmour ne veulent pas voir

Posted on jeudi 20 octobre 2016

le-point-n_2301-13-au-19-octobre-2016_page_1

(more…)

James @ 07:40
Filed under: Mondialisation andPolitiques économiques
Police École : l’Autorité en Danger

Posted on jeudi 20 octobre 2016

c_dans_l_air_police_ecole_barbara_lefebvre

1) Vidéo « C Dans l’Air » du 19-10-2016 : Police, École : l’Autorité en Danger, avec notamment Barbara (Lovely) Lefebvre des « Territoires perdus de la République »…

(more…)

sil @ 06:50
Filed under: Pendant ce temps-là, en France andVidéos
Les socialistes et la réalité : pour Cambadélis c’est le FN qui organise les manifestations des policiers #PlusConTuMeurs

Posted on jeudi 20 octobre 2016

cambadelis_parfaite_figuration_de_la_tete_de_con

Mais comment fait-il pour figurer aussi bien la parfaite tête de con ? Des années de pratique, sans doute. Et pas mal de prédispositions congénitales…

Mais c’est la Police de tout le pays qui tourne désormais le dos à votre administration de tocards, tas de crétins…

gauche-reel

soutien_a_la_police

Christophe Guilluy : « Le magistère de la France d’en haut est terminé ! »

Posted on jeudi 20 octobre 2016

Avec son nouveau livre « Le crépuscule de la France d’en haut », le géographe le plus scandaleux de France débusque les intérêts de classe qui se cachent derrière le discours antiraciste de la bourgeoisie et décrypte le mépris des grands médias pour le petit peuple.

Publié dans Causeur N° 39

Le 19 octobre 2016

La rédaction

Propos recueillis par Daoud Boughezala, Élisabeth Lévy et Gil Mihaely

guilluy-christophe01

Causeur. La lutte entre les riches qui souhaitent le rester et les pauvres qui aimeraient l’être moins est une réalité vieille comme le capitalisme. Qu’y a-t-il de neuf dans notre situation – et dans Le Crépuscule de la France d’en haut, votre nouveau livre ?

Christophe Guilluy. Ce qui est nouveau, c’est d’abord que la bourgeoisie a le visage de l’ouverture et de la bienveillance. Elle a trouvé un truc génial : plutôt que de parler de « loi du marché », elle dit « société ouverte »« ouverture à l’Autre » et liberté de choisir… Les Rougon-Macquart sont déguisés en hipsters. Ils sont tous très cools, ils aiment l’Autre. Mieux : ils ne cessent de critiquer le système, « la finance », les « paradis fiscaux ». On appelle cela la rebellocratie.

(more…)

James @ 05:31
Filed under: Questions de société andRacismes
Dylan nobélisé: The day the truth died (Sinatra of history: How smooching Dylan bended the truth about « Hurricane »)

Posted on mercredi 19 octobre 2016

chappatte_2016-10-17hurricanehurricaneposterlovetheftAprès le « Sinatra de la politique », le Sinatra de l’histoire !

Evidentes erreurs factuelles et fausses déclarations (la serveuse ne pouvait voir les corps en entrant dans le bar et nie avoir prononcé les paroles qui lui sont attribuées, contre-vérités (Rubin Carter ne fut pas innocenté, mais bénéficia d’un non-lieu;  au moment de son incarcération, la carrière du boxeur était en fait sur le déclin; les deux suspects furent arrêtés non dans une autre partie de la ville mais à quelques pâtés de maisons seulement du lieu du crime, l’arrestation eut lieu seulement 30 minutes après le crime et non le lendemain matin),  thèse non prouvée d’une arrestation à caractère raciste, portrait flatteur de Rubin Carter alors que celui-ci avait déjà eu affaire à la justice à de nombreuses reprises avant l’affaire …

Après la si séduisante « cool attitude » qui nous a valu l’élection et la réélection d’un véritable accident industriel à la Maison Blanche …

Comme du plus rapide et immérité prix Nobel de la paix de l’histoire …

Et à nouveau la semaine dernière après la première journaliste l’an dernier, le choix du premier chanteur prix Nobel de littérature …

Pendant qu’à la veille d’une des plus importantes élections américaines après huit longues années de dérives, le candidat du vrai changement voit converger sur lui …

Coup tordu après coup tordu, l’ensemble des forces du politiquement correct et du statu quo …

Comment ne pas voir l’aboutissement de décennies de petits arrangements avec la vérité au nom de la sacro-sainte victime et de la cause du moment ?

Et quelle meilleure illustration que celui qui a si longtemps passé pour la conscience de toute une génération…

Et qui au delà du légendaire mépris affiché pour son public ou ses pairs qui l’avaient fait connaitre et de sa longue réputation d ‘ « éponge » …

Ou de ses règlements de compte personnels par chansons interposées et de sa cession de certaines de ses plus célèbres chansons à la publicité (y compris sa plus emblématique « protest song » «The Times they are a changing» pour la Bank of Montreal, « I want you » pour les yaourts Chobani ou « Love sick » pour la lingerie Victoria’s Secret !)  …

N’hésita pas avec l’affaire Rubin Carter et la fameuse chanson « Hurricane » …

Et entre contre-vérités et inventions pures et simples à l’instar du film à qui la chanson sert de bande sonore …

A littéralement réécrire l’histoire ?

 

jc durbant @ 14:11
Filed under: Mémé Bookine andUn peu d'histoire
Dylan nobélisé: The day literature died (Sweden got talent: Where does that all end when moss grows fat on a rollin’ stone ?)

Posted on lundi 17 octobre 2016

bobdylancantsingbring-back-our-girls-michelle-obama

appledylanbob-dylan-cadillacdylan-super-bowlvictoriabobAprès le plus rapide prix de la paix, le prix le moins littéraire de l’histoire !

Onze Grammys, plaque au Rock and Roll Hall of Fame, Oscar de la meilleure chanson de film, Golden Globe, légion d’honneur et innombrables titres de doctor honoris causa, plus de 100 millions d’albums vendus, 80 à 100 concerts annuels, millions de dollars de royalties par an pour près de 600 chansons,  douze double ou triple albums d’enregistrements inédits ou piratés, documentaire de Martin Scorcese (No Direction Home),  future série télé, millions de dollars pour la cession de ses archives (non sonores) à l’université de Tulsa ou pour la publicité («The Times they are a changing» à la Bank of Montréal,  spots pour les yaourts Chobani, Cadillac, Chrysler,  Apple ou encore la lingerie Victoria Secret) …

Au lendemain d’une annonce d’un comité Nobel qui après le plus rapide et immérité prix Nobel de la paix de l’histoire et l’an dernier déjà celui d’une journaliste …

Nous sort,  au mépris à nouveau des favoris des milieux littéraires comme Salman Rushdie, Adonis ou Ngugi wa Thiong’o, un auteur-compositeur de la chanson de son chapeau …

Comment ne pas voir avec quelques uns des rares critiques qui osent encore élever la voix …

Les dérives démagogiques et politiquement correctes d’un postmodernisme où tout se vaut au nom du refus de toute hiérarchie et hiérarchisation …

Et où l’on peut faire mine de découvrir les talents littéraires prétendument cachés d’un chanteur multimillionnaire et adulé (et même cité par des présidents !) …

Qui entre ses nombreux emprunts à ses pairs pas toujours reconnus et ses emballements protestataires pas toujours appuyés sur les faits …

Aura largement usé de ses considérables talents pour jouer sa vie durant avec la vérité …

Comme le révélait enfin l’an dernier dans son fameux discours du trophée de la branche humanitaire des Music awards …

Et encore à demi-mot entre règlements de comptes et hommages plus ou moins directs à ses nombreux inspirateurs …

Le « song-and-dance man » – et pierre qui roule pleine de mousse amassée – qui avait « juste ouvert une porte différente d’une manière différente » et « prolongé la ligne »  ?

jc durbant @ 15:24
Filed under: Mémé Bookine
Les prochaines cibles des UNESCOllabos du fascisme-arabo-islamique

Posted on dimanche 16 octobre 2016

unesco_next_targets


Notice: Undefined index: p in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 59

Notice: Undefined index: page_id in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 60

Notice: Undefined index: m in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 61

Notice: Undefined index: s in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 62

Notice: Undefined index: cat in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 63

Notice: Undefined variable: PHP_SELF in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 65

Notice: Undefined property: wpdb::$is_admin in /home3/baraka/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 684