eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

« Sauf si l’on est en guerre, pour intelligence avec l’ennemi »

Posté le vendredi 2 septembre 2016 par sil

MOLINS



Laisser un commentaire


26 réponses à “« Sauf si l’on est en guerre, pour intelligence avec l’ennemi »”

  • 26
    Zoubor:

    Et à NY une charge explosive a sauté ce matin (heure europeenne) ds le métro!
    Mais faut pas s’inquiéter les gars – c’est pas prouvé que c’est un acte de terreur…

  • 25
    Zoubor:

    Le lien est une illustration, ds le domaine de la conduite routière, de l’importance d’une analyse de la situation.
    C’est un processus mental rationnel, où l’intuition a aussi son importance, en particulier ds les situations aigües / d’urgence où l’analyse et la prise de décision sont faites rapidement

  • 24
    madimaxi:

    Merci Zoubor,
    Je serai muet un petit moment mais continue, je t’en prie.
    (Je n’accède pas à ton lien précédent, fais-moi un petit copier-coller, STP).

  • 23
    Zoubor:

    @ Madi
    Pour continuer avec l’équation, un élément ou plutôt une des inconnues du problème aurait été dévoilée ds le Journal du Dimanche selon Ynet de cet après midi: 30% des musulmans de France font passer la Charria avant la loi française…
    C’est un élément important ds l’analyse de la situation: celle ci est essentielle pour permettre de projeter un plan d’action – stratégie et tactiques – c’est à dire de résoudre ton équation.
    Cette approche est faites ts les jours à tzahal, et l’Analyse de la Situation est à la base de la formation à l’Ecole des Cadets de Tzahal. Puis sa mise en oeuvre – qu’elle soit immédiate – qlqs secondes – ds un accrochage avec l’ennemi, plusieurs heures ds la préparation d’une action commando, ou plusieurs mois à divers échelon.
    Ses points principaux, aujourd’hui, recouvre pratiquement les rubriques déjà soulignées par Sun Tse il y a qlqs 3000 ans, ds son recueille « l’Art de la Guerre ».
    Le processus consiste à analyser les éléments liés à la géographie – cela peut être un simple bâtiment et ses approches à une partie importante du territoire, le temps et la météo, étudier les rapports de forces avec l’ennemi et les possibilités d’action des deux parties.
    Un autre élément important est la volonté des échelons supérieure. Ds ton équation cela veut dire qu’il faut analyser les buts politiques pour la stratégie à entreprendre, les limites imposées par la loi et le droit etc…
    Je continuerai lus tard ds l’illustration de la methode à suivre

  • 22
    Zoubor:

    @ Madi
    Pour ton « équation » voilà une allusion

    https://www.facebook.com/jpelisha.martinez/posts/10154096034894531?ref=notif&notif_t=like&notif_id=1473782066454769

  • 21
    Zoubor:

    Fluctuat nec mergitur
    Elle a déjà coulè….
    Une analyse, en Hé reu du Dr. Guy Bechor
    http://www.gplanet.co.il/prodetailsamewin.asp?pro_id=3659
    La France, et ses Musulmans – de nouveau, comme Paris en juin 1940, elle se rend sans un coup de feu!

  • 20
    Letel:

    http://www.atlantico.fr/atlantico-light/c-700-plaintes-apres-passage-eric-zemmour-dans-emission-2816725.html

  • 19
    Letel:

    https://m.youtube.com/watch?v=ejg0C-wTzrs

  • 18
    madimaxi:

    Back to the basics…

    Encore un petit Bombay Sapphire ?
    (Je ris. Bien résumé et bonne soirée à toi aussi, Kévin-le-poteau.)

    Zoubor,
    « J’essairai de résoudre ton « équation » je pense avoir des éléments qui donnent une idée. »

    Venant de chez toi, ce sera avec plaisir.

  • 17
    Zoubor:

    J’essairai de résoudre ton « équation » je pense avoir des éléments qui donnent une idée.
    Le principe de base: pragmatisme – prendre les faits en ligne de compte sans états d’âme et une bonne dose de rationalisme

  • 16
    Zoubor:

    Merci Madi
    Je t’avais fait une longue réponse il y a qlqs jours, mais elle n’est jamais apparu! Je vais finir par croire que l’espion du KGB dsla marine de Mongolie, alias Merco, alias marcator, est ds le coup… 😀

  • 15
    Kévin:

    Holà jeunes manants, diantre, ne vous querellez point.

    Back to the basics…

    Le titre de l’article est erroné. « ….intelligence avec l’ennemi »

    Ca ne peut en aucun cas concerner la classe politique franciskanaise voyons… il y a le mot « intelligence ».
    On devrait plutôt parler de « commerce » ou dans la version cité de « bizzeness »
    Avec le susdit ennemi.

    Bonne journée, et un p’tit bisous…

  • 14
    Letel:

    Long beards vs short beards:

    https://www.gatestoneinstitute.org/8885/video-radical-islam-decline

  • 13
    madimaxi:

    Merci Zoubor, j’adore cet esprit. Sec, radical et direct.
    Faudra toutefois patienter car le terrain est miné. Sauriez-vous, vous même désigner cet ennemi contre qui on est en guerre ? Qui est-il ? Que représente-t-il ? Comment se nourrit-il ?

    J’ai une réponse facile. C’est l’islam est son corpus textuel niais et dangereux. Et je bute sur une difficulté : mes amis musulmans et l’expérience personnelle de séjours dans des pays accueillants de culture musulmane. Je ne trouve pas encore de solution à cette équation. En avez-vous une ?

    Je conçois bien le souci sécuritaire des israéliens. C’est leur quotidien. Ils y ont grandi et ont développé des anticorps ultra-résistants. De plus, ils ont l’entier soutien de ma pomme et de tous ceux pour qui l’Eretz est une parcelle de soi-même. Le souci est que Ta solution ici, cher Zoubor, n’est pas transposable. Elle n’est pas transposable car elle bute sur le fondement.

    A part une brève à Netanya, j’ignore tout d’Israël. Mais je sais que même si un sur cinq parmi les israéliens n’est pas juif, les 100% des israéliens vivent dans ce qui leur semble bien être leur pays. En France, ça devient un souci. Et c’est ça qui est grave.

  • 12
    Zoubor:

    Entre mon #9 et 10 il manque la reponse a madimaxi – faudra patiente cher ami!

  • 11
    Zoubor:

    Soit

  • 10
    Zoubor:

    A madi – tout ca c’est bien mais:
    1- le pouvoir politique doit faire des choix – s’il n’a pas assez d’agents c’est son choix quant à sin buget et ses priorite
    2- si il faut un juge pour ficher S(-) qlqun qui parle jihade avec un fiché S, c’est a l’executif de se donner les moyens legislatif – c’est aussi son choix

    Soi on est en guerre soit on ne l’est pas!
    Si on est en guerre on se donne les moyens de la faire!
    Si il faut désarmer un sous marin nucléaire pour libérer les budgets nécessaires a l’achat des techniques et des moyens de la guerre asymétrique et la formation des armées alors que l’arme nucléaire n’a aucune efficacité ds cette guerre, si il faut faire une mobilisation générale de tous les jeunes de 18-25 ans et et réintroduire le service militaire obligatoire alors on le fait!!!!

  • 9
    Zoubor:

    Ynet, cite Reuter aujourd’hui:

    http://www.ynet.co.il/Ext/Comp/CdaNewsFlash/0,2297,L-4851644_184,00.html

    Voiture piégée et désamorcée près de la Cathédrale de paris, Samedi dernier!!!
    Conducteur fiché S arrêté!

  • 8
    madimaxi:

    Plus complexe que ça, Zoubor.
    La traque électronique est matériellement possible. Mais :
    – suivre cette traque implique que l’on suit les correspondants non fichés de façon exponentielle,
    – je suis fiché « S », je communique avec un Momo pour acheter son vélo, il faut un juge pour ficher le Momo pour avoir communiquer avec moi. Impossible. Réseau trop gros et pas assez d’agents « d’exploitation des données »,
    – je suis fiché « S » et je ne communique pas car j’utilise « le téléphone arabe ». De nouveau, pas assez d’agents pour me demander gentiment où étais-je hier soir ni qui je vais rencontrer aujourd’hui.

  • 7
    Zoubor:

    Il est matériellement impossible pour l’appareil sécuritaire de l’Etat de suivre tous faits et gestes de tous les fichés « S ». En revanche, il est possible de les coincer à l’occasion d’un contrôle et de les déférer, le cas échéant, illico presto devant le tribunal.
    —-————————————————-
    Avec les moyens d’aujourd’hui – GPS et smart phone il y a les moyens de traques et de suivis des fichés S. Si la NSA est capable d’intercepter tous les messages téléphoniques, internét etc… Pas de raison que la République ne se donne les moyens de la guerre.
    Le problème est psychologique et politique. La France, de « gauche » est incapable de lire les réalité sans passer par le prisme rose de son idéologie et de son dogmatisme… Elle est incapable de voir qu elle est en guerre, elle est incapable de voir de voir les fait donc d’annalyser rationnellement sa situation et celle de l’ennemi

  • 6
    JFM:

    Aujourd’hui? Mais qu’est ce qui a changé? 80% du Vichysme venait de la gauche quand au PCF lui, ce n’est même pas de la coll&boration, lui c’est de la trahison pure et dure lorsqu’i aidait lles Nazis a tuer des Français lors de la bataille de France

  • 5
    Letel:

    http://www.marianne.net/contre-parti-collabo-du-pas-amalgame-100245528.html

  • 4
    JFM:

    En tant que fonctionnaire il est tenu au devoir de réserve autrement dit de fermer sa gueule, en tant sue procureur il est tenu d’obéir à sa hiérarchie et en tant que magistrat il est tenu d’appliquer la loi qu’elle lui plaise ou pas..

    C’est au Tribunal Constitionnel de déterminer si al Loi est ou non compatible avec l’Etat de Droit quand à lui il est juste un type qui a passé un Concours.

  • 3
    madimaxi:

    Il est matériellement impossible pour l’appareil sécuritaire de l’Etat de suivre tous faits et gestes de tous les fichés « S ». En revanche, il est possible de les coincer à l’occasion d’un contrôle et de les déférer, le cas échéant, illico presto devant le tribunal.

    En effet, et heureusement, certains magistrats osent désormais et imposent. Ainsi :
    « Ils séjournent dans la même prison. Ils ont comparu à la même audience. Et ils ont écopé de la même sanction : deux ans de prison ferme.
    Deux détenus de la maison d’arrêt de Grasse, identifiés comme radicalisés, ont dû s’expliquer devant le tribunal correctionnel ce lundi. Tofic Youssef, Varois de 25 ans, et Tahar Ben Makri, Marseillais de 32 ans, se sont tous deux distingués par l’usage de matériel électronique introduit en prison. »
    (Nice-Matin, 17/03/2016).

    « Un jeune Niçois de 19 ans converti à l’islam et surveillé pour sa fréquentation assidue de sites djihadistes, a été condamné à trois ans de prison pour apologie du terrorisme et immédiatement écroué à Nice. » (Le Parisien, 23/08/2016).

    « Une Franco-Tunisienne de 28 ans, en possession à son domicile d’une impressionnante bibliothèque d’ouvrages fondamentalistes et de vidéos d’exécutions par l’organisation Etat islamique, a été condamnée vendredi 17 juin à trois ans de prison ferme, a fait savoir le parquet de Nice samedi. » (Le Monde, 19/06/2016).

    Il est donc possible, désormais en France, de condamner à la prison ferme pour la simple consultation des sites islamistes et la possession des écrits et photographies émanant de la mouvance islamiste. A notre Garde des Sceaux actuel, remplaçant heureux de l’autre andouille-idéologue, il reste deux choses à faire de toute urgence :
    – sensibiliser l’ensemble de l’autorité judiciaire. Certains magistrats osent, d’autres s’enferment toujours dans le laxisme ambiant.
    – réformer de fonds en comble l’institution pénitentiaire qui sert actuellement d’un véritable creuset de radicalisation. De l’aveu même de l’un des condamnés précités, il s’est radicalisé en prison pour être « tranquille ».

  • 2
    Letel:

    « The NY Times has Duranty’s Syndrome on Islam
    Once they lauded Stalin, now they love Qaradawi. »
    Giulio Meotti

    « The animosity of the Times towards Israel is sinister. During the Third Intifada, the newspaper’s headlines described Palestinian Arab terrorists as Israel’s victims and often indulged in a shameful moral equivalence. The Foreign Press Association in Israel had admitted that Hamas intimidated foreign journalists during the last war in Gaza in 2014. But the correspondent of the New York Times from Jerusalem, Jodi Rudoren, responded in a tweet that she was not aware of journalists harassed: “Nonsense”, wrote Judoren.
    The fawning of the Times when it comes to dictatorships is an old story. Herbert Matthews of the New York Times silenced many Communist crimes in the Spanish Civil War, such as the massacres of thousands of priests and Catholic nuns. After the Second World War, the New York Times sent Matthews to Cuba, where he praised the Gulag of Fidel Castro, calling him as a leader who “has strong ideas of liberty, democracy, social justice”.
    And how can we forget Walter Duranty, the Moscow correspondent of the New York Times in the ‘30s, who deliberately silenced the persecution of six million peasants by Stalin. Duranty called these reports “exaggerations” or “malicious propaganda”, or even “pure nonsense”. These articles gained Duranty a Pulitzer “for fairness” and also the gratitude of Stalin, who said him: “You really did a good job here”. »

  • 1
    Zoubor:

    N’oublions pas quéaussi bien les Français, les Anglais les Américains ont mis les ressortissants Allemands et Autrichiens en « camps de concentration » – c’est comme cela que ça s’appellait, à ne pas confondre avec les camps d’extermination – pendant les WWI et WWII!
    Exemple, le Dr. Schweitzer, en Afrique
    Et pour les Américains d’origine japonaise alors que leurs fils étaient en services…
    Si la France est en état de guerre il ne devrait pas y avoir de problème juridique à arrétter les fichés S et les interroger, si la France n’a pas les moyens policiers a les suivre.
    Mais la France est incapable d’imaginer un Guatanamo sur son sol…. La France au pouvoir encore mois que l’autre
















  • Notice: Undefined index: p in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 59

    Notice: Undefined index: page_id in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 60

    Notice: Undefined index: m in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 61

    Notice: Undefined index: s in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 62

    Notice: Undefined index: cat in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 63

    Notice: Undefined variable: PHP_SELF in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 65

    Notice: Undefined property: wpdb::$is_admin in /home3/baraka/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 684