eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Actes Anti-Etc

Posté le jeudi 21 janvier 2016 par sil

ACTES_ANTISEMITES-antimusulmans

1) Cherchez l’intrus : des morts et des tranches de jambon…

2) «Islamophobie» : les chiffres du CCIF ne sont pas fiables

(…) Il faut savoir que le CCIF comptabilisait à l’époque comme «actes islamophobes» des faits aussi divers qu’une question posée à une jeune femme voilée lors d’un entretien à l’ANPE, des règlements de compte crapuleux, des vols relevant du simple droit commun, des propos jugés insultants et, beaucoup plus graves, des expulsions de prédicateurs violemment antisémites et appelant au djihad contre les infidèles et l’Occident, voire en lien avec des entreprises terroristes. (plus…)

FRANCOPHOBIE



Laisser un commentaire


8 réponses à “Actes Anti-Etc”

  • 8
    Letel:

    Elle est entourée de cons. Ça en dit long sur ses propres capacités. De toute façon, pour choisir un programme économique pareil…

  • 7
    madimaxi:

    Bon, on ne va pas tout de même pleurer l’autre farfelu. (Dernier lien de Letel).

    Aymeric Chauprade le dit explicitement : pour lui, ce sont « des Américains » qui ont fomenté les attentats du 11-Septembre. Pour quelle raison ? « Pour le coup, c’est que, s’ils ne faisaient pas ça, l’Amérique perdrait son rôle de numéro un mondial [et] ce que je crois c’est qu’il y a des gens aux Etats-Unis qui se sont organisés pour que ça ne se passe pas comme ça […]

    Hervé Morin avait affirmé avoir « découvert un texte au travers duquel passent des relents inacceptables. Sur onze pages, on nous parle d’un complot israélo-américain imaginaire visant à la conquête du monde ».

    Aymeric Chauprade semble quant à lui persuadé que ce ne sont pas ses prises de position complotistes qui l’ont disqualifié pour enseigner à l’Ecole de guerre, mais qu’il a été la victime d’une épuration menée par des néo-conservateurs pro-israéliens infiltrés « à tous les postes-clés du gouvernement » : « Ceux qui m’attaquent et veulent me faire taire tiennent à ce que la bombe nucléaire au Moyen-Orient reste une exclusivité israélienne, ils ne jurent que par cela », avait-il déclaré en mars 2009 dans un journal étudiant.

  • 6
    Letel:

    Philippot est une ordure. Il en a la tête et tous les discours.

  • 5
    Letel:

    http://www.liguedefensejuive.com/des-paroles-et-des-actes-la-face-cachee-de-linvitee-apolitique-2016-01-22.html#comment-97114

  • 4
    Paul:

    je ne peux pas voir la photo de la petite blondinette, Myriam Monsénégo, je baisse chaque fois les yeux, ses yeux semblent me dire « comment avez vous pu permettre ça »

    son regard m’ est un reproche permanent…..tuée par un ..y a pas de mot…

    tout comme la jeune femme de Othniel en judée samarie, poignardée, toute jeune maman de 6 mômes…par un … y a pas de mot non plus

    et jumeaux dans l’ horreur et le malheur

    qu ils aient été abattus les deux n’ atténue en rien la souffrance de leurs parents…

    je ne sais pas

    j’imagine des suplices abominables, des souffrances a leur infliger, en dehors de l’ imagination…
    sans les tuer !

  • 3
    James:

    Effectivement, Polémos. Comment France 2 ne peut-elle pas voir le caractère éminemment factice d’un tel débat et son résultat nécessairement inverse de celui qui fut escompté au départ ?

  • 2
    Polémos:

    James, j’ai lu l’article. Un commentaire d’un lecteur de Causeur et qui dit tout :
    «C’est grace à ce genres d’émissions que les gens finiront par voter FN…»

  • 1
    James:

    David Pujadas donne la parole à Wiam Berhouma, une prof d’anglais « de confession musulmane » et « encartée dans aucun parti », tient à préciser le journaliste. Les premiers mots de la jeune femme, qui s’adresse à Alain Finkielkraut, sont : « Je vais aller droit au but et je vais essayer de faire court… » Par expérience, ce n’est jamais bon signe quand quelqu’un commence de cette manière. S’ensuit un pensum d’une dizaine de minutes où notre enseignante tient un discours « Dieudonnesque », caricatural et victimaire (elle parle entre autres « d’islamophobie institutionnalisée »), puis s’insurge contre les « attaques » dont sont victimes les musulmans dans ce pays. Fichtre, moi qui pensais naïvement que les hommes, les femmes et les enfants qui avaient été exécutés à bout portant par Mohamed Merah ou Amédy Coulibaly étaient juifs.
















  • Notice: Undefined property: wpdb::$is_admin in /home3/baraka/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 684