eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Dafna Meïr

Posted on lundi 18 janvier 2016

DAFNA_MEIR
MEYER_HABIB_DAFNA_MEIR1
MEYER_HABIB_DAFNA_MEIR2

Thierry Pech et le suicide de la gauche tarée

Posted on lundi 18 janvier 2016

THIERRY_PECH

Un tel festival de conneries socialistes, ces jours-ci, cela frise le génie…

Nid douillet

Posted on lundi 18 janvier 2016

TATOUAGE_NID

Voilà un bien beau tatouage

sil @ 15:24
Filed under: Du sexe andVive les femmes!
Histoire Belge

Posted on lundi 18 janvier 2016

HISTOIRE_DE_LA_BELGIQUE

Surprise ou étonnement

Posted on lundi 18 janvier 2016

Émile_Littré

La femme d’Émile Littré trouve son mari au lit avec la bonne :
– Émile, je suis surprise de vous trouver là !
– Pas du tout, ma chère ! C’est nous qui sommes surpris ; vous, vous êtes étonnée !

Sittingbull @ 12:50
Filed under: Guligulis et glouglous
Héritage Obama: Nous avions un messie à la Maison Blanche et nous ne le savions pas (Misunderstood Messiah: Far from the skeptic of American messianism that many see in him, Obama is animated by an overwhelming faith in the unstoppable power of American ideals)

Posted on lundi 18 janvier 2016

SecondComing

SurrenderGI's

Attention: un messianisme peut en cacher un autre !

« Connaître la sécurité et de diriger le monde sans devenir son policier », « faire en sorte que notre vie politique reflète le meilleur en nous », « puissance de notre exemple », « amour inconditionnel », références appuyées au Pape et à Martin Luther King …

En cette Journée Martin Luther King …

Et au lendemain du dernier discours de l’Etat de l’union, véritable testament politique avancé d’une semaine pour ne pas être parasité par le début de la campagne électorale pour sa succession, d’un président américain qui après le cowboy messianiste Bush aura soulevé presque autant d’espoirs que de déceptions …

Prononcé, ironie de l’histoire, au moment même de l’incroyable humiliation de soldats américains par un Iran qui venait d’obtenir la levée de sanctions économiques et le débloquage de dizaines de millliards de dollars de ses avoirs bancaires …

Pendant qu’entre diatribes anti-femmes, anti-immigrés et anti-musulmanes, le possible successeur et inarrêtable créature politiquement incorrecte du Dr Frankenstein de la Maison Blanche mutliplie les occasions de se faire détester …

Comment ne pas voir, dans la pose quasi-christique des ces soldats agenouillés et implorant la merci de leurs ennemis si bien repérée par l’acteur américain James Woods, l’image qui résume le mieux la présidence et la doctrine Obama ?

A savoir, de la part de celui qui avait passé 20 ans à écouter les sermons de feu du révérend Jeremiah Wright puis abandonné en quelques mois et avec les conséquences que l’on sait jusque dans nos rues européennes l’Irak à ses démons djiahdistes et avalé entre ses occasionnels coups de mentons bellicistes et ses drones toutes les couleuvres et provocations d’un Iran recherchant ostensiblement à se doter de l’arme nucléaire …

La folle conviction, comme le rappelle aussi le politologue américain Walter Russell Mead, d’être dans le sens de l’histoire et le pari fou de la victoire à terme de l’exemplarité américaine ?

Mais peut-être aussi, comme l’avait annoncé le Christ lui-même, la venue non pas de la paix mais de l’épée dans le monde ?


Notice: Undefined property: wpdb::$is_admin in /home3/baraka/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 684