eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Dîner ExCentriste sur Paris

Posté le lundi 4 janvier 2016 par sil

diner-extremecentre

Y aurait-il des ExCentristes dispos et tentés par un petit dîner entre camarades dans Paris sur la période dimanche 10 au jeudi 14 janvier ?

sil @ 15:00
Catégorie(s): Annonces


Laisser un commentaire


115 réponses à “Dîner ExCentriste sur Paris”

  • 15
    Zoubor:

    Curieux tout ça!
    N’ayant jamais entendu ce mot « aligot » j’ai fait une petite recherche internet…

    « Aligot , plat de résistance…. »
    eXc ne pouvait pas trouver mieux!!!!

    Et il s’avèrent que c’est comme cela que s’appelle le plat que ma douce moitié a préparé pour le week end…

  • 14
    Sittingbull:

    C tout sa fote

  • 13
    Sittingbull:

    à cause de la chatte en feu

  • 12
    Letel:

    Ah bon, zut, j’étais déjà tout émoustillé…

  • 11
    MERCATOR:

    Addendum:

    A l’attention de Letel;

    Lorsque je fais référence à la guerre des gaules, je ne parle pas du roman éponyme de Roco Siffredi .

  • 10
    MERCATOR:

    Je tiens rétablir la vérité sur l’imposture qui fait du couscous un plat inventé par les Arabes, le mot couscous, emprunté à l’arabe d’Afrique du Nord kuskus s’est d’abord introduit dans la langue française au seizième siècle sous la forme « coscosso » et même « coscoton »
    Le principal plat d’Auvergne, le « couchi-coucha »à base de blé de Limagne pour la préparation de la semoule, légumes primeurs du bassin de Brive, poulet de ferme, Porc de l’Aubrac, mouton des Causses et sauce « arriza était connu dans la Gaule antique..
    César en parlait dans un passage malheureusement détruit au dixième siècle, de la « guerre des gaules »

    Lors de la fameuse bataille de Poitiers, qui ne fut d’ailleurs qu’une assez petite escarmouche, les Maures prisonniers , l’apprécièrent et, après plusieurs années de captivité, profitant de promotions sur les voyages  » hors saisons » emportèrent la recette au Maghreb, la transformant assez mal, en ignorant , au passage, certainement un oubli, la viande de porc.

  • 9
    Marock:

    Pour l’ aligot en terrasse, j’ ai dû confusionner avec l’ agouti.

    Qui lui aussi est très bon, après une sévére marinade.

    Pour ma prochaine crise d’ alzheimer ce sera l’ alligator au Bourgogne aligoté.

  • 8
    Marock:

    Normal, c’ est un plat berbére.

  • 7
    JFM:

    Je ne vous apprends rien mais le couscous c’est inconnu au bataillon en Egypte et au delà.

    Je dis ça à cause d’une histoire cocasse. Il y a eu une fois un concours international de couscous. Israêl y a participé à cause des Juifs d’Afrique du Maghreb Bien sûr les Palestiniens qui n’avaient pourtant jamais vu un couscous de leur vie ont tenu à y êttre admis. Plus C.. tu meurs.

  • 6
    Marock:

    Un couscous au cochon alors.

  • 5
    Zoubor:

    🙂 🙂 🙂

    Un couscous a Gaza – je ne suis pas pour….. 😉

  • 4
    Letel:

    Donné, non, hors de prix. Mais c’est vrai, moi aller sur l’Aubrac, moi payer moins cher.

  • 3
    sil:

    Photos sur notre album en ligne 😉

  • 2
    sil:

    Et on a souhaité un prompt rétablissement à Vautrin et Mercator…

  • 1
    JFM:

    30 euros à Paris c’est donné. La prochaine fois nous aller manger Aligot en Auvergne. ça paiera une bonne partie du billet de train.
















  • Notice: Undefined property: wpdb::$is_admin in /home3/baraka/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 684