eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Déclin français : et si le ridicule finissait par tuer ?

Posté le samedi 22 novembre 2014 par James

Non seulement le livre d’Eric Zemmour caracole en tête des ventes, mais François Hollande n’en finit pas de se prendre les pieds dans le tapis. Sans parler du fait que Paris s’apprête à livrer des navires de guerre à Moscou. Pauvre France !, se désole cet éditorialiste américain.

Par John Vinocur

Wall Street Journal (article original)

17 novembre 2014

2011-france

François Hollande à Brisbane, le 16 novembre 2014 – AFP/Alain Jocard
« Le ridicule ne tue pas », dit-on en français. Ces temps-ci, les Français ont plutôt intérêt à s’accrocher à cette maxime. Il faut dire que le pays traverse une période très sombre, plongé dans une atmosphère étouffante où se mêlent divers remugles entre collusions, théories du complot et retour du bon vieil antiaméricanisme à la française.

Toujours riche et encore élégante, cette France en proie à une crise d’hystérie et d’égarement pourrait prêter à rire. Sauf que cette conjonction d’événements vient aujourd’hui consolider les ambitions présidentielles de Marine Le Pen et de son parti d’extrême droite, le Front national.

Tableau délirant 

Pour mesurer l’humeur du moment en France, il suffit de voir le succès que remporte en librairie un ouvrage intitulé Le Suicide français, d’Eric Zemmour, en tête des ventes depuis maintenant six semaines d’affilée. En 527 pages, il dénonce la destruction de la France sous les assauts répétés des militants féministes et antiracistes, et la subversion des mentalités françaises par le « soft power » américain en général et la sérieDallas en particulier, sans oublier d’attribuer la chute de Nixon à une offensive contre l’homme blanc et la majorité silencieuse.

Cerise sur ce tableau délirant, Zemmour déclare que le régime collaborationniste de Vichy aurait sauvé plus de Juifs qu’il n’en aurait livrés aux nazis. L’historien américain Robert Paxton, qui a publié en 1972 La France de Vichy, et qui a été le premier à démontrer la collaboration active de l’Etat français pendant la Seconde Guerre mondiale, y est montré du doigt comme le thuriféraire d’une France « repentante » qui, spoliée de son identité, est incapable d’exiger l’assimilation complète de ses immigrés arabes.

Voilà ce pays de lecteurs avides et de débatteurs incessants dans une belle mouise. Selon un sondage publié en octobre, Eric Zemmour est considéré comme un homme « intelligent, convaincant et courageux ». Les qualificatifs de « dangereux, démagogique ou raciste » ne lui sont appliqués que par moins de 50 % des personnes interrogées.

Incompétence 

A cela s’ajoute le fait qu’avec une croissance à zéro et 11 % de chômage, la gestion économique et politique de la France, sur le mode bouffon du « On verra plus tard qui paie la facture », est une aventure au quotidien. Ces deux dernières semaines, les manifestations d’incompétence se sont succédé à un rythme effarant. D’abord, il y a eu François Hollande qui, s’essayant lors d’une émission de télévision de 90 minutes à une nouvelle communication en tête-à-tête, a affirmé que l’âge minimum pour partir à la retraite était de 62 ans ! Devant le poste, pas un seul électeur n’ignorait que cet âge devait rester de 60 ans jusqu’en 2017.

Côté collusions, complots et petits arrangements, on a découvert que le secrétaire général de l’Elysée et meilleur ami du président, Jean-Pierre Jouyet, avait menti sur une rencontre avec l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, François Fillon, qui lui aurait demandé d’accélérer les procédures judiciaires contre l’ancien président afin d’entraver son retour en politique. Dans un premier temps, Jean-Pierre Jouyet a nié jusqu’à l’existence de cette rencontre. Mais deux journalistes possédaient un enregistrement dans lequel le secrétaire général de l’Elysée lui-même leur rapportait la demande de François Fillon. Oups ! Machine arrière pour le proche du président. Et gros coup d’accélérateur pour Marine Le Pen et sa « thèse de l’entre-soi politique » à la tête de la France.

Pendant ce temps, Nicolas Baverez, qui théorise de longue date sur le déclin français – tous régimes confondus –, écrit que la politique de François Hollande a fait de la France un ingérable « homme malade » du monde développé, et un danger pour l’euro. Mais qui enrayera cette spirale ? Certainement pas un président comme François Hollande, incapable de prendre des décisions aussi radicales que de revenir sur le dogme socialiste des trente-cinq heures, ou encore de lancer un grand programme d’emploi fondé sur des quotas de discrimination positive au profit de la population musulmane qui obligerait ses bénéficiaires à s’engager envers la République.

Suppôt des Américains

Le président peut en revanche faire une chose : donner au moins l’apparence qu’il conserve une autorité en refusant de livrer à la Russie les deux navires de guerre Mistral. Cela contribuerait à renforcer la diplomatie française et son image d’inflexibilité. Ce serait aussi une façon concrète de soutenir l’ensemble de ses partenaires occidentaux qui dénoncent l’intervention russe en Ukraine comme une volonté intolérable de redessiner l’Europe de l’après-guerre froide. Enfin, cela marquerait clairement l’opposition entre le pouvoir et Marine Le Pen qui, de son côté, chante les louanges de Vladimir Poutine.

Reste que pour le monde politique français, se faire traiter de suppôt des Américains a toujours été une accusation bien plus venimeuse que d’être taxé d’ami des Russes. Preuve que cette politique de faibles, d’un ridicule tragicomique achevé, a atteint un paroxysme nauséabond, Nicolas Sarkozy s’est empressé de prendre le parti de la Russie et d’exiger la livraison des Mistral. Pas besoin d’être un fin stratège pour décrypter sa stratégie. « Ce que je n’accepte pas en revanche, c’est qu’on décide la suspension de la livraison des Mistral de manière piteuse à la veille d’un sommet de l’Otan [en septembre] parce que le président des Etats-Unis vous le demande », s’est-il outré.

C’est le même Nicolas Sarkozy qui, candidat à la présidence en 2007, s’était érigé en ami des Etats-Unis et avait critiqué la brutalité de la Russie. Celui-là même qui affirme aujourd’hui : « La Russie est un partenaire naturel de la France. » Même quand Vladimir Poutine est en train d’autoriser le déploiement d’avions de combat et de missiles à capacité nucléaire dans la province de Crimée annexée par la Russie ? Eh oui.

Pauvre France*.

—-
 
Note :* En français dans le texte.



Laisser un commentaire


27 réponses à “Déclin français : et si le ridicule finissait par tuer ?”

  • 27
    Zoubor:

    En effet Letel

  • 26
    Letel:

    Douce France

  • 25
    Zoubor:

    « Politiquearabedelfrance » est devenu un log …. Musulman!!!
    Non pas d’archives. 🙁

  • 24
    madimaxi:

    Je m’en doutais bien, Zoubor. Le regretté Ram Zenit ? Et si je me trompe, peut-on accéder aux archives de votre blogue ?

  • 23
    Zoubor:

    Mercator qu’est ce qu’il a de particulier ce cheval? Car il y a toutes les chances que le terme introduit ds la langue parlée pour  » bizutage » a l’armée ( on peu imaginer quel genre de bizutage fait le SB) est été introduit par les russophiles sionistes des années 40-50…

  • 22
    James:

    Francis Zoubor Atiogbe

  • 21
    MERCATOR:

    Notre bon zoubor est, sans le savoir, russophile, dans « Les Ames Mortes », de Gogol, c’est le nom donné à un cheval, qu’il n’y voit nulle offense !

  • 20
    James:

    Juste une remarque, Madimaxi: Le pseudo zoubor n’a rien a voir avec certaines parties génitales.

    🙂

  • 19
    michael:

    On pourrait traduire ca grosso modo par « bizutage » . Quant aux revolutionnaires de bistro en France le grand avantage de la « délégation » c’est qu’on peut nier sans vergogne la moindre responsabilité dans les conséquences ( Goulag,Pol Pot , Boat people chinois au Vietnam pour n’en citer que deux ou trois ) Pareil pour la Palestine , ils auront reconnu un Zombie ou un décor du Châtelet et c’est pas ca qui va lui donner vie . On peut aussi y voir une méga arnaque pour assurer les retraites de toute la bande des « suiveurs » d’Arafat qui ont beaucoup coopte sur le sol de la « Palestine aimée et souffrante « Quand Abbas passera la main ( grace aux termites ou a la selection naturelle ) on verra apparaitre au grand jour les differents clans mafieux reunis autour de bosses actuellement dans l’ombre .

  • 18
    Zoubor:

    Juste une remarque, Madimaxi: Le pseudo zoubor n’a rien a voir avec certaines parties génitales. Il vient de certaines pratiques ds Tzahal et du Shin Bet qu’il n’est pas besoin de décrire ici. Je l’ai adopte comme pseudo numéro deux quand jetais très en colère alors que mon numéro un était très très sérieux (avec 250 000 visites sur mon blog pendant la guerre du Liban en 2006).

  • 17
    madimaxi:

    Bien dit Zouby.
    La seule explication que je trouve à ces inepties se trouve au sommet de l’Himalaya des besoins théorisé par Maslow. Le confort intellectuel et la richesse matérielle, une fois acquis, ont horreur du confort intellectuel et de la richesse matérielle. Bref, du vide.

  • 16
    Sil:

    Tout à fait d’accord !!!

  • 15
    James:

    Très bien formulé, Zoubor.

  • 14
    Zoubor:

    A Galahad: c’est je crois un véritable problème français. On fait ds les idées et pas ds sa mise en forme. On fait la révolution ds les cafés, comme Sartre qui rencontrait des copains a moi ds le cafe en face du lycée Raspaille. Mais la révolution on la fait faire par les Khmers Rouges et autres Gardes Rouges!
    La prochaine décision du parlement de reconnaissance de l’état palestinien est d’ailleurs ds cette lignée: l’Idée, avec un contre foutre total de sa signification ds le Réel!

  • 13
    Galahad:

    Zemmour nous joue les outragés à 2 balles: moi, Madame, je ne fais pas de politique politicienne, ce qui m’intéresse, c’est la Politique, ce sont les Idées. La mise en application possible de ces idées par un parti politique? Non, non, non, ça ne m’intéresse pas du tout.

    Non mais quel faux derche prétentieux…

  • 12
    Gérard Pierre:

    La dernière de François Ouin-Ouin 1er lors de son discours inaugural de l’Anneau de la Mémoire à Notre-Dame de Lorette le 11 novembre dernier : « … il n’y a rien de plus terrible pour un soldat déjà anonyme que de mourir inconnu ».

    Celle-là, … il fallait l’oser ! …… et lui, vraiment, … IL OSE TOUT !

  • 11
    franky:

    @james
    L’avantage dans ce genre d’émission c’est qu’on sait qui est socialiste dans les médias. Autrement dit plus de 70%

  • 10
    James:

    Eric ZEMMOUR menace de quitter le plateau de LCI

  • 9
    Paula:

    Is France now the sick man of Europe? It is if it’s taking Eric Zemmour seriously
    The bestseller Le Suicide français reveals a political thinker in the Jeremy Clarkson league, says Graham Robb
    http://www.spectator.co.uk/books/books-secondary-feature/9373922/is-france-now-the-sick-man-of-europe-it-is-if-its-taking-eric-zemmour-seriously/

  • 8
    madimaxi:

    « …membre du bildeberg, »

    Pas mal dans l’ensemble, MERCO. Mais maladroit car trop voyant sur ce point. A trop vouloir forcer le trait on gâche sa réputation d’être un troll de talent et de qualité.

    Pas sûr que vous allez décrocher le quota habituel de réactions indignées espérées.

  • 7
    Mateamargo:

    Ca doit pas être le WSJ, mais « The Onion ». Ils veulent de la discrimination positive pour les musuls ?! Elle existe déjà. Voir Sciences Po et les média.

  • 6
    MERCATOR:

    « L’euthanasie peut être un bon choix pour les pauvres, qui en raison de leur pauvreté n’ont pas accès à l’aide médicale », telle est la « solution » du problème des patients démunis proposée par le nouveau Ministre de la Santé de Lituanie Rimante Šalaševičiūtė, entrée en fonctions début juin. Elle a immédiatement engagé une discussion sur la légalisation de l’euthanasie en Lituanie, et a déclaré dans une interview que la Lituanie n’étant pas un Etat social, les soins palliatifs n’étaient pas accessibles à tous. C’est pourquoi l’euthanasie peut être un bon choix pour des gens qui « ne veulent pas infliger à leurs proches le spectacle de leurs souffrances ».

  • 5
    MERCATOR:

    http://www.novorosinform.org/news/id/15424

    Le libéralisme dans toute sa splendeur;

  • 4
    MERCATOR:

    Et un nouvel article de « French Bashing », un, servi avec zèle par james en garçon de café empressé », j’ai failli attendre !

    Article curieusement écrit par le même type de « personnage » que l’on retrouve presque toujours « correspondant de presse » et vivant à Paris, membre du bildeberg, et, excusé du peu, décoré de la légion d’honneur par sarko en personne, certainement pour services rendus!

  • 3
    James:

    C’est très juste, Zoubor. Il y a un peu de cela.

  • 2
    Zoubor:

    Entre les best sellers de Hessel et de Zemmour, la France se cherche? Les Francais sont ils deboussoles?

  • 1
    James:

    L’article cite ce sondage mais omet de préciser qu’à la question (page 6) : Avez-vous une très bonne, plutôt bonne, plutôt mauvaise ou très mauvaise opinion d’Eric Zemmour ?, le taux de mauvaises opinions atteint les 62%.

    Cela rejoint, en définitive, ce que nous disions ici même en octobre dernier.
















  • Notice: Undefined property: wpdb::$is_admin in /home3/baraka/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 684