eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Etat islamique en Irak : décapités, crucifiés ou exécutés, les yézidis sont massacrés par les djihadistes

Posté le samedi 9 août 2014 par sil

yezidis

(…) Ce samedi, le Daily Mail met en ligne des photos montrant ces massacres. Des images effrayantes parfois mises en ligne directement pas la machine de propagande de l’Etat islamique en guise d’avertissement.

Ces djihadistes se sont même filmés en train d’exécuter les yézidis, certains ont été crucifiés ou décapités indique le quotidien britannique. Sur les photos, on peut voir des combattants armés alignés des civils le long d’une route et les tuer d’une balle dans la tête. Un véritable massacre.

Située à 50 kilomètres de la frontière syrienne, Sinjar était le bastion de cette minorité kurdophone adepte d’une croyance issue en partie du zoroastrisme (une religion monothéiste pratiquée dans l’Iran pré-islamique). Les yézidis seraient entre 100 000 et 600 000 en Irak. (plus dans Atlantico)

sil @ 15:49
Catégorie(s): Infidélophobie etIslamisme et RATP/ROP


Laisser un commentaire


21 réponses à “Etat islamique en Irak : décapités, crucifiés ou exécutés, les yézidis sont massacrés par les djihadistes”

  • 21
    madimaxi:

    Le souci est que « le montage » délaisse le plus grand pays musulman qu’est l’Indonésie avec ses très puissants satellites comme la Malaisie et le très performant Singapour. C’est une erreur de confiner la complexité de l’islam à la seule sphère arabo-persane.

  • 20
    Zoubor:

    Mon #19???

  • 19
    Zoubor:

    J’ai horreur des recherches basées sur le genre de questions « WHAT IF » et non sur des de veritables hypothèses – ce qui est à la base de mes sentiments à propos du Global Warming!
    Mais un montage interressant sur le califat si il arrivait à se re-unir.
    Bien sûr r il y a des lacunes, il expose la situation si d’un coup de baguette magique ts les pays arabes se reunissaient, avec les shiites, alors que ce projet mené par l’EI ne se fera que ds le sang.
    Donc cela donne une bonne image de ce que ce future pourrai être, si ces protagonistes n etaient pas si débiles!
    https://m.youtube.com/watch?v=5QnVbmDn2H8

  • 18
    James:

    Gaza, Hamas : les ravages du journalisme émotionnel — Lettre ouverte à Renaud Girard, chroniqueur au Figaro

  • 17
    madimaxi:

    Exactement Galahad.
    Je suis sidéré d’entendre brandir cet argument. Y compris parmi des politologues soi-disant « reconnus&respectés ».

    La démocratie est l’Etat de droit bâti autour de la notion de l’intérêt commun. Son premier devoir est la protection de la minorité car devenir minorité n’est pas une fatalité mais le fruit d’une circonstance. Personne n’est à l’abri. Sinon c’est comme pour dire qu’une société composée de 30% des privés de droits (esclaves, exclus, minorités persécutées…) est démocratique car la majorité approuve cet état de fait et tous les élus ont gagné leurs sièges en faisant campagne sur ce thème.

    Explication pour les nuls. Nous sommes 10 anthropophages. Au cours d’une consultation démocratique à 80% approuvée, 2 ont été désignés à la marmite. Or, il s’avérerait d’après les sondages que 100% de ces gourmands s’opposent à garnir le menu de leur propre chair. Balance arithmétique : 100% c’est plus que 80%. Donc résolution logique : désignation à la casserole interdite même si « démocratique ». Voici le droit appliqué dans le sens de l’intérêt commun. Et tant pis pour les fins gourmets.

    Sidéré par ces politologues « éclairés à la rHamasse » car ce principe est vieux comme Adam est connu depuis que l’écriture existe : « Ne fais pas à autrui… ».

  • 16
    Galahad:

    Surtout, en quoi y’aurait-il contradiction entre remporter des élections démocratiques et se comporter en mouvement terroriste?

  • 15
    madimaxi:

    les seules élections démocratiques

    « Les seules » sont bien le mot.
    Une voix, oui. Mais une seule fois aussi.

  • 14
    James:

    Ce que vous dites, Michael, donne une saveur encore plus singulière à ce type de fantasme très girardien :

    Sous la pression du grotesque petit clan néoconservateur du Quai d’Orsay (une quinzaine de diplomates, mais extrêmement influents), la France a commis la sottise d’accepter que l’Union européenne qualifie le Hamas de «mouvement terroriste». Le Hamas est tout sauf un parti sympathique, mais il se trouve qu’en 2006, il a gagné les seules élections démocratiques jamais organisées en Palestine, scrutin contrôlé par des observateurs de… l’Union européenne! En demeurant bêtement alignée sur l’Amérique, la France ne sert plus à rien au Proche-Orient.

  • 13
    michael:

    James , Un type comme Bonnet et quelques uns de gens semblables est la raison principale pour laquelle la France est consideree comme une « inutilite » ridicule dans tout le M.O . Amateurisme et maquignonages politiques qui ont genere des catastrophes . Absolumenyt incroyable l’aveuglement de cette « faction » dirigee par les illusions du Quai qui a toujours pris ses  » espoirs » pour la realite !!! Les rapports de nombreux ambassadeurs au M’O qui reportaient fidelement leurs discussions et leur etonnement devant les positions francaises finissaient directement au broyeur ( surtout du temps de Villepin mais avant egalement selon mes sources ) Une simple anecdote : apres l’assassinat de l’ambassadeur francais au Liban et TOUTE l’antenne de la DGSE , celle-ci avait fortement recommande un attentat de represailles a Damas mais le gvt ( Mitterrand) l’a formellement interdit et a immediatement envoye une delegation economique en Syrie pour proposer des avantageseconomiques . M.Tlass , ministre de la Defense et probable instigateur des assassinats etait persuade d’un piege et stupefait de constater que non a donne une « party » monstre avec flots de Champagne pour se foutre de la France , ce « paillasson » ridicule ! Mais le Quai avait pousse des peans de victoire ( sur les « va t’en guerre  » de la DGSE …) Lamentable ( Les Syriens ATTENDAIENT un mega attentat de represailles a Damas de 100 morts dans un ministere ou une radio syrienne , c’etait NORMAL pour eux , inevitable – et ils se foutaient des morts possibles )

  • 12
    James:

    Cette incapacité, à droite, de se délester du chiraquisme est proprement affligeant. Elle dénote aussi une atrophie réflexive sur les questions de politique étrangère. En dehors de la sempiternelle vulgate gaullienne, la droite tourne à vide. Le problème c’est que même le renouvellement de génération ne semble pas encourager une orientation différente.

    Cette volonté de vouloir donner à Chirac un satisfecit en la matière risque de se retourner, in fine, contre la France. Ce fut déjà le cas dans l’affaire syrienne où Obama a littéralement abandonné Hollande en rase campagne.

  • 11
    James:

    (Au moins, il lui manque le style amphigourique, c’est déjà ça).

    En parlant de ce style, justement :

    Il est vrai que le secrétaire général de l’Élysée (Villepin) a beaucoup de points communs avec lui (Chirac). Une boulimie d’action. Le même halètement dans la gorge. Un vocabulaire de corps de garde. Un caractère fantasque et imprévisible. Une faim jamais assouvie, à avaler la mer et les poissons.

  • 10
    Galahad:

    Oui, il me déçoit, le Le Maire. En politique internationale, il a l’air d’avoir la clairvoyance de son ancien mentor. (Au moins, il lui manque le style amphigourique, c’est déjà ça).

  • 9
    James:

    Le troisième enseignement c’est que la solution est politique.
    (qq1 est surpris par la présence de cette affirmation?)

    Cela me rappelle les propos grotesques de Le Maire :

    Les solutions militaires au Moyen-Orient sont des illusions. La seule voie est la modernisation des États contre la montée des confessionnalismes.

    Rassurez-vous, Galahad, ces hurluberlus n’ont plus de crédit. Du moins, il leur en reste mais circonscrit à l’hexagone.

  • 8
    Galahad:

    Merci James, pour les précisions sur Bonnet.
    J’avais déjà noté ses prises de position pro-serbes à l’époque des guerres de Yougoslavie.

  • 7
    Galahad:

    Est-ce que j’épargne aux lecteurs d’ExC la dernière Villepinade ?
    Bah non, y’a pas de raison, je me la suis bien fadée, moi (par accident, il est vrai).

    Quels enseignements pouvons-nous alors tirer d’une telle analyse ?

    (je laisse ceux qui le souhaitent vraiment découvrir par eux-mêmes l’ébouriffante analyse en question grâce au lien plus bas – Bizarrement, le 1er enseignement n’est pas complètement ridicule )

    Le premier, il n’est pas inutile, c’est qu’il n’y a pas de dialogue possible avec ces organisations dont le crime n’est pas seulement un moyen, mais une fin. Ils sont, en effet, prêts au pire, parce que c’est là leur pouvoir disproportionné sur le monde entier.

    (Par la suite, heureusement, on retrouve notre bon vieux Villepin)

    L’islam n’est pas la cause, mais le prétexte et en définitive la victime de cette hystérie collective. Les musulmans regardent aujourd’hui avec effroi ce au nom de quoi des crimes abominables sont perpétrés.

    (c’est moi qui souligne)

    Le troisième enseignement c’est que la solution est politique.

    (qq1 est surpris par la présence de cette affirmation?)

    sans l’intervention unilatérale américaine en 2003, il n’y aurait pas eu un tel boulevard en Irak pour les forces totalitaires.

    (ou par celle-ci, d’ailleurs?)

    Source

  • 6
    James:

    Yves Bonnet, un sacré loustic celui-là. Je me souviens encore d’une émission en 2007 où il accusait les Etats-Unis d’avoir commis un génocide au Vietnam (sic). Michael pourrait vous en dire des vertes et des pas mûres sur cet enérgumène.

    Quelqu’un qui l’a connu :

    Se terminant en 1985, son séjour à la DST sera bref. Néanmoins, plus d’un officier garde un amer souvenir de son passage à « la Maison ». On lui reproche son manque de connaissance des dossiers sensibles et son amateurisme.

    Pour le premier point, 25 ans après, il a eu le temps d’apprendre… en lisant les journaux. Quant à son amateurisme, j’en ai moi-même pris la dimension au cours d’une entrevue.

    Étant retourné à la carrière préfectorale, il avait été préfet de la région Champagne Ardennes, avant de se faire élire en 1993 député de la Manche, sous l’étiquette UDF, sans doute à la suite d’une brouille avec Mitterrand. Il accepta alors de me recevoir à son bureau de l’Assemblée nationale (1). (J’ai rencontré à trois reprises Yves Bonnet.)

    Avec fierté il me décrivit sa prise de contact avec les services algériens, quand il dirigeait la DST. Il avait reçu le général Smaïn Lamari, patron du contre-espionnage, à l’hôtel Crillon, place de la Concorde à Paris. D’une naïveté déconcertante, c’est un véritable pacte liant la DST aux Algériens qu’il conclut. On en a froid dans le dos quand on connaît les comportements inhumains de cette clique de généraux qui écrase l’Algérie sous sa férule.

    Cette légèreté dans l’appréciation de ses partenaires manque de lui coûter cher. Alors député, il se laisse séduire par un escroc notoire, Bruce Allet, dans une affaire de conservateur de nourriture. Manque de chance, les tests d’essais sont truqués et la molécule active s’avère inefficiente. Allet n’en a pas moins soulagé ses victimes de plus de 80 millions de francs.

    Comble de l’ignominie, le 26 novembre 1997, Bonnet est cuisiné pendant 48 heures par les hommes de la DST qu’il commandait quelques années plus tôt. Il se voit mis en examen pour complicité d’escroquerie. Certes, fin 2001, quatre ans plus tard, il sera blanchi par la Justice, mais le procureur lui reprochera « son manque de discernement ». Ce n’est pas tout : ce dernier évoquera les nombreux voyages de Bonnet et d’Allet au Moyen-Orient et en Afrique. Il parlera de « démarches douteuses » de « diplomatie parallèle ».

    La suite ici

  • 5
    Galahad:

    Mais rassurons-nous, nous avons en France de vrais experts, comme Yves bonnet, ancien Directeur de la DST :
    Incroyable mensonge, qui n’est même pas habillé des apparences de la vraisemblance pour qui connaît tant soit peu le paysage politico-stratégique de l’Irak: comment faire avaler que quelques centaines de djihadistes, quelques milliers tout au plus, seraient en mesure de battre à plate couture l’armée généreusement équipée de Maliki, soutenu par son puissant voisin iranien?

  • 4
    Galahad:

    Mark Steyn rappelait cet avertissement de Bernard Lewis d’il y a 6 ou 7 ans : America risks being seen as harmless as an enemy, and treacherous as a friend
    Le « risks » est désormais largement dépassé..

  • 3
    James:

    Asked seven years ago if the need to stave off potential genocide might convince him to change his mind about a total and precipitous withdrawal of American troops from Iraq, then-candidate Obama replied that it would not. “Well, look, if that’s the criteria by which we are making decisions on the deployment of U.S. forces, then by that argument you would have 300,000 troops in the Congo right now — where millions have been slaughtered as a consequence of ethnic strife — which we haven’t done,” Obama said.

    This cynical avowal, I wrote at the time, was an indication of what might become the “Obama doctrine,” which I described thusly: “The United States will remain passive in the face of genocide.” Seven years later, I regret to say, my prediction stands up pretty well.

  • 2
    Galahad:

    Je la refais :

    You want Nazis ?

  • 1
    Galahad:

    ?You want Nazis
















  • Notice: Undefined index: p in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 59

    Notice: Undefined index: page_id in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 60

    Notice: Undefined index: m in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 61

    Notice: Undefined index: s in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 62

    Notice: Undefined index: cat in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 63

    Notice: Undefined variable: PHP_SELF in /home3/baraka/public_html/wp-content/themes/Howl/footer.php on line 65

    Notice: Undefined property: wpdb::$is_admin in /home3/baraka/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 684