eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

USA2012 : état du terrain avant la bataille de ce soir

Posté le mardi 16 octobre 2012 par sil

Ce soir se déroulera le deuxième débat opposant le président Obama au candidat républicain Mitt Romney. Aussi, tâtons le terrain…

1) Gallup : Romney à 50% et Obama à 46%

Point de non retour ? Le dernier sondage Gallup montre que l’écart se creuse entre Obama et Romney parmi les electeurs potentiels (source)

2) Les femmes se détournent d’Obama

Les sondeurs enregistrent une montée en puissance du vote féminin en faveur de Mitt Romney depuis le premier débat. A tel point que celui-ci se situe désormais dans les Etats clés pour l’election à 49% d’intentions de vote pour Obama et 48% pour Romney. On peut donc commencer à parler de débandade. le vote masculin se situant à 44% pour Obama et 52% pour Romney (plus dans USA Today)

3) Les juifs aussi

Avec 44% contre 40%, Mitt Romney devancerait désormais Barack Obama dans l’électorat juif américain pourtant traditionnellement démocrate (plus dans Frontepagemag)

4) Et même chez les Hispaniques…

En l’espace d’un mois, en Floride, chez l’électorat hispanique, les intentions de vote en faveur de Barack Obama se sont érodées d’une manière spectaculaire, passant de 52% à 44%. Les intentions de vote en faveur de Mitt Romney passent quant à elles de 43% à 46% (plus chez Hotair)

5) Raz-de-marée pour Mitt Romney dans les milieux ruraux

Mitt Romney bénéficierait de 59% d’intentions de vote auprès de l’électorat des comtés clés du scrutin, contre 37% pour Obama qui enregistre de cette manière un recul de 10 points par rapport à 2008 (plus sur NPR)

6) Du coup les pétages de plombs se multiplient chez les Obamaniaques

Les menaces de mort à l’encontre du candidat Romney se multiplient sur twitter (plus chez twitchy)

7) Et l’équipe d’Obama commence à perdre ses nerfs

Ils attaquent la méthodologie des sondages, notamment ceux fournis par Gallup, maintenant qu’ils tournent à leur désavantage. Ah ! Ah ! Ah ! (plus dans The Examiner)

sil @ 16:09
Catégorie(s): Présidentielle américaine 2012


Laisser un commentaire


Une réponse à “USA2012 : état du terrain avant la bataille de ce soir”

  • 1
    michael:

    Vu le debat en direct et l’impression generale Romney a juste evoque quelques serieuses casseroles d’Obama sans developper outre mesure ( mais le mode de debat ne s’y pretait pas ) quant a Obama je l’ai trouve evasif , interrompant a quelques reprises et evitant soigneusement des reponses precises sur les sujets qui fachent meme au prix de quelques mensonges(Benghazi) Ils domnnaient l’impression d’ette tous deux au meme point ; des candidats a la Presidence , sauf qu’Obama EST le president et veut se faire reelir !
    Obama utilisait quelques tricks de debats politiques qui tombaient assez a cote de la plaque mais le plus presidentiable des deux etait sans contexte Romney ( calme et ne poussant pas ses attaques estimant qu’un Pdt se doit de rassembler .) et laissant Obama seul avec ses deux ou trois mensonges evidents .
    Pour Obama il semblait que le seul probleme aux USA est la tentative d’un homme de piquer le job au Pdt et le reste des problemes evoques n’avaient aucune importance . Ca convaincra qui ca convaincra mais le contraste etait assez clair : un politicard face a un presidentiel . 5 minutes apres la fin du debat , France 24 annoncait deja Obama vainqueur …….
    Maintenant « backstage » Le couple Clinton joue un drole de jeu et ca renifle sec de la cuisine un peu nauseabonde . hillary : » Je prends tout sur la gueule en offrant ma demission si ca va trop loin . Big issue : Susan Rice est deja designee comme la prochaine State secretary et tu me soutiens pour 2017 . Les gossips montrent que Bill est doublement furieux contre Obama et il a encore beaucoup d’influence dans le Parti , en dehors de la bande d’escrocs de Chicago ou des « dejantes » de Californie . Plus que 3 semaines mais je crains toujours le pire , que l’Amerique devra boire jusqu’a la lie le calice a la cigue d’Obama . Mon impression etait que ce debat etait destine aux 15 ou 20% de simples d’esprit qui n’ont pas ete capables de se faire une idee des « issues at stake » En ce qui me concerne , en tant qu’Israelien c’est que cette administration voudra forcer l’impensable : un « traite de paix stable et juste pour l’eternite … » entre Israel et un mort vivant ( l’AP rongee par sa propre structure n’est plus qu’un quasi cadavre sous perfusion et l’heritier du Hamas ne vaut pas mieux ! ) La politique Obama au MO est un echec garanti a l’avance mais ils poursuivront cette politique pour « faire plaisir » a des gens qui n’existent pas : » l’Islam modere ! » La Syrie deviendra un Irak bis ( sans troupes US ) pour un bon bout de tempws quoique la compostion ethnologique est plus desequilibree qu’en Irak : ce sera donc des luttes entre Sunnites jusqu’a ce qu’un nouveau Rais emerge ( comme en Egypte , Tunisie , probablement Libye – moins sur ; je parie plutot sur une federation bancale . quant au Liban , la chasse au Hezb et le choc 8Mars- 14 Mars est aussi inscrite dans le futur . Obama se lavera les mains de tout ce bordel et les USA y perdront toute leur aura : la Nature a horreur du vide et les Arabes des « losers » Le P.O ressemblera a l’Allemagne d’avant Bismarck ( dans le meilleur des cas ) Mon seul espoir que les 25 millions de Kurdes tirent leur epingle du jeu …















  • '