eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Des troubles à Paris après Espagne – France : la racaille fout la pagaille sur l’esplanade du Trocadéro…

Posté le dimanche 24 juin 2012 par sil

… Ou comment les hooligans de cité fêtent la défaite (Traduction par bibi d’un article ABC) :

Les forces anti-émeute ont été forcées d’intervenir sur l’esplanade du Trocadero, à Paris, après le match France – Espagne de l’Eurocoupe, afin de neutraliser rapidement quelques centaines de jeunes de banlieues qui menaçaient de provoquer des violences d’une portée imprévisible.

À la fin du match, retransmis en direct sur écrans géants, en plusieurs points stratégiques de Paris, plusieurs groupes de jeunes ont commencé à jeter des pétards et à lancer des pierres contre les édifices officiels qui se trouvent dans les environs du Trocadero, où les brigades anti-émeute avaient stationné une cinquantaine de cars.

Les bandes de jeunes incontrôlés ont pris le prétexte du résultat du match pour se mettre à courir, à se battre, à jeter des bouteilles et des canettes de bière vides contre les forces de l’ordre bien équipées de casques d’intervention.

Après trente minutes de tension, les forces de l’ordre ont été obligées d’intervenir avec plusieurs charges musclées, aidées de leurs matraques et en utilisant des gaz lacrymogènes. Les émeutiers on ainsi été dispersés et un certain nombre d’entre eux appréhendés.

A l’évidence, les troubles n’avaient rien de réactions « sportives ». Il s’agissait plutôt de très classiques affrontements entre bandes issues de la banlieue, qui montent sur Paris au moindre prétexte. (Source ABC photo de J. P. QUIÑONERO )



Laisser un commentaire


3 réponses à “Des troubles à Paris après Espagne – France : la racaille fout la pagaille sur l’esplanade du Trocadéro…”

  • 3
    claude:

    leur a-t-on délivré un récépissé individuel???

  • 2
    sil:

    D’ou l’expression tenir la jeunesse en liesse

  • 1
    Gérard Pierre:

    C’était juste l’expression d’une liesse ! …… Hein k’sévrai mam’ Taubira ?

    Quels rabat-joie ces forces anti-émeute ! …… comprennent rien à la jeunesse !
















  • Notice: Undefined property: wpdb::$is_admin in /home3/baraka/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 684