eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Le Grand Mufti d’Arabie saoudite appelle à la destruction de toutes les églises de la région

Posté le Jeudi 15 mars 2012 par sil

Essayez d’imaginer la réaction si le Pape appelait à la destruction des mosquées d’Italie…

Selon plusieurs sources de nouvelles arabes, le Grand Mufti d’Arabie saoudite, Cheikh Abdul Aziz bin Abdullah, a déclaré lundi qu’« il est nécessaire de détruire toutes les églises de la région ».

Le Grand Mufti a fait cette déclaration en réponse à la question d’une délégation du Koweït sur la position d’un membre du parlement de ce pays ayant récemment appelé à «l’enlèvement» des églises (plus tard, il a «clarifié» sa pensée : il voulait simplement dire qu’aucune église ne devrait être construire au Koweït). La délégation koweïtienne souhaitait avoir une confirmation de l’interprétation de la charia concernant les églises.

Dans sa réponse, le Grand Mufti «a souligné que le Koweït fait partie de la péninsule arabique, et qu’il est donc nécessaire de détruire toutes les églises qui y sont situées». À l’instar des grands muftis avant lui, le cheikh a fondé sa réponse sur le célèbre hadith, ou tradition, dans lequel le prophète de l’islam a déclaré, sur son lit de mort, qu’«il ne doit pas y avoir deux religions dans la péninsule [arabique]», et qui a toujours été interprété comme signifiant que seul l’islam peut être pratiqué dans la région.

Bien que ces faits parlent d’eux-mêmes, considérez ceci : Cheikh Abdul Aziz bin Abdullah n’est pas seulement un musulman quelconque qui hait les églises. Il est le Grand Mufti de la nation qui a donné l’islam au monde. En outre, il préside le Conseil suprême des oulémas [experts de l’islam] et le Comité permanent pour la Recherche scientifique et la Fatwa. Par conséquent, quand il se prononce sur ce que l’islam enseigne, ses paroles ont un poids extrêmement important.(source)

sil @ 17:05
Catégorie(s): Arabica etIslamisme et RATP/ROP


Laisser un commentaire