eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Programme nucléaire iranien : 20 ans de poudre aux yeux

Posté le vendredi 24 février 2012 par sil

Traduction partielle par bibi pour nos lecteurs chéris (sur un scoop de tonton James…)

« D’anciens télex secrets révèlent l’utilisation précoce de la tromperie par l’Iran dans le programme nucléaire » par Joby Warrick pour le Washington Post

La raison de cet achat inhabituel ( 110 kg de fluor gazeux hautement caustique) n’a jamais été expliquée, mais quelqu’un à l’université Sharif d’Iran était clairement anxieux à l’idée de le réceptionner. Pendant des mois, le mystérieux acheteur a bombardé une compagnie d’approvisionnement britannique de télex, exigeant de savoir quand ses 45 bidons arriveraient.

« Nous n’avons pas reçu votre réponse, » se plaint un télex, envoyé du département d’achat de l’école de Téhéran et en partie écrit dans un anglais approximatif. «Nous sommes en attente de recevoir de vos nouvelles dès que possible. »

Mais le télex, envoyé en 1992 et rendu public ici pour la première fois, n’était pas ce qu’il semblait. L’acheteur réel n’était pas une université, mais une unité de recherche secrète travaillant pour l’institut militaire de iranien. Quant au fluor gazeux, les enquêteurs ont conclu plus tard, qu’il devait être mélangé avec de l’uranium dans un programme nucléaire qui restera caché pendant plus de 10 ans.

Ce document fait partie d’un lot de 1600 télex anciennement secrets obtenus par des enquêteurs en matière de nucléaire cherchant à déterrer l’histoire des débuts du programme nucléaire iranien. Après plus de deux décennies, les enregistrements offrent un aperçu exceptionnellement détaillée des efforts présumés de l’Iran à défier les sanctions pour obtenir des technologies sensibles – des tactiques que les fonctionnaires du renseignement disent continuer, y compris actuellement.

Les experts qui ont étudié les documents disent qu’ils ont été frappés par des types de comportement qui ont commencé au début du programme et impliquent certains de ces mêmes individus qui dirigent le programme nucléaire du pays aujourd’hui, sous la supervision du guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei, arrivé au pouvoir en 1989. Les télex et autres documents montrent des Iraniens utilisant des subterfuges et la tromperie afin d’obtenir les pièces dont ils ont besoin, puis usant de dénégations vigoureuses auprès des responsables nucléaires de l’ONU, même lorsque confrontés à des preuves.

« Ils sont sur une démarche absolutistes, ce qui rend plus difficile de leur faire confiance», a déclaré David Albright, un ancien inspecteur nucléaire de l’ONU qui a obtenu les documents et fourni un échantillon de plusieurs dizaines d’exemplaires au Washington Post. (pour en savoir plus…)



Laisser un commentaire

















Notice: Undefined property: wpdb::$is_admin in /home3/baraka/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 684