eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Pendant ce temps-là en Tunisie

Posté le Vendredi 4 novembre 2011 par sil

1) Pourquoi Ennahda s’attaque à la langue de Molière

Très prudent, pour ne pas dire trop rassurant, quant à ses intentions concernant une remise en cause du mode de vie actuel des Tunisiens et, surtout, des Tunisiennes, le parti Ennahdha a tout de même annoncé la couleur concernant une langue française, enseignée dès le cours primaire, dont il a critiqué l’omniprésence.

«Nous sommes arabes et notre langue c’est la langue arabe. On est devenu franco-arabe, c’est de la pollution linguistique» a ainsi déclaré Rached Ghannouchi, le leader du parti religieux. (pour en savoir plus)

2) Des islamistes radicaux contrôleraient des dizaines de mosquées

Des islamistes radicaux ont pris le contrôle de 150 à 200 mosquées et salles de prières en Tunisie cette année, a déclaré mercredi à Reuters Djamel Oueslati, directeur de cabinet du ministre des Affaires religieuses.

Le contrôle des 5.000 mosquées et lieux de prières s’est relâché depuis la « révolution de jasmin » qui a chassé du pouvoir le 14 janvier le président Zine ben Ali, juge Djemel Oueslati, permettant aux salafistes de s’en emparer.(pour en savoir plus)

3) Les femmes laïques veulent faire entendre leur voix en Tunisie

Les Tunisiennes laïques sont bien décidées à faire entendre leur voix et à défendre leur mode de vie occidental face à la montée du parti islamiste Ennahda, arrivé largement en tête des premières élections libres organisées dans le pays.

Réunies au sein d’organisations, ces femmes ont entamé une intense campagne de lobbying auprès des partis politiques pour défendre les droits des femmes et notamment une loi de 1956 qui consacre l’égalité entre les hommes et les femmes en Tunisie.

Mercredi, elles étaient un demi-millier à manifester devant le siège du gouvernement à Tunis pour défendre leurs acquis, menacés selon elles par certains mouvements fondamentalistes musulmans. Elles ont été brièvement reçues par le Premier ministre par intérim, Béji Caïd Essebsi.(pour en savoir plus)

4) Et en bonus, la bouffonnerie du Monde Diplodocus

(…) certains n’acceptent la démocratie que lorsque les électeurs votent comme ils le souhaitent. Que le peuple palestinien sous occupation vote pour le Hamas, et l’Occident organise le blocus du nouveau gouvernement et sa chute. Que les Tunisiens votent pour Ennahda, et voilà nombre de nos éditorialistes, ceux-là même qui affirmaient que le printemps arabe avait vu la disparition des islamistes, s’interroger gravement et reprendre une vieille antienne : les Arabes ne sont pas mûrs pour la démocratie ou, comme ils l’écrivaient avant, mieux vaut Ben Ali que les islamistes.

Heureusement, tous ne sont pas sur la même longueur d’ondes, mais le titre « Après le régime de Ben Ali, celui du Coran » du journal de 7 heures de France-Inter le 25 octobre résume la position de toutes les chaînes de Radio France, mobilisée sur un anti-islamisme primaire. (pour en savoir c’est chez Alain Gresh du Monde Diplo…)



Laisser un commentaire


8 réponses à “Pendant ce temps-là en Tunisie”

  • 8
    Vautrin:

    Merci d’avoir remonté le fil, Pêche. Les islamistes d’Ennahdha sont de sacrés numéros : « vous nous avez élus, mais nous n’appliquerons pas notre programme ». Hé ! Ils jouent aux politiciens Français, ou quoi ? Chez nous, oui, on se fait élire sur un programme que l’on n’appliquera pas. Ou que l’on commence à appliquer avant de faire une « pause » définitive parce que cela provoque des catastrophes et suscite des mécontentements. Mais une bande d’extrémistes applique toujours son programme, l’Histoire fourmille d’exemples. Donc la Tunisie risque très fort de se retrouver « embarbuyée » dans de très brefs délais, car il n’y a pas de force politique capable de s’y opposer.

  • 7
    Pêche:

    Tunisie : Ennahdha reconnait l’importance du rôle de la femme
    http://www.investir-en-tunisie.net/index.php?option=com_content&view=article&id=12077

    Tunisie : L’émancipation, une ligne rouge à ne pas franchir
    http://www.elwatan.com/dossier/tunisie-l-emancipation-une-ligne-rouge-a-ne-pas-franchir-13-11-2011-147043_151.php

  • 6
    Pêche:

    Flash mob de Tunisiens à Paris pour défendre les mères célibataires
    http://www.kapitalis.com/fokus/62-national/6834-flash-mob-de-tunisiens-a-paris-pour-defendre-les-meres-celibataires.html

  • 5
    Pêche:

    @Vautrin, je l’ai remonté pour vous… ou presque ;) !

  • 4
    Pêche:

    Ennahdha invite Hamas et Hammadi Jebali parle du 6ème Califat http://www.businessnews.com.tn/Ennahdha-invite-Hamas-et-Hammadi-Jebal-parle-du-6%C3%A8me-Califat,520,27617,3

  • 3
    Gérard Pierre:

    Merci Pêche.

    Bonne soirée à vous également.

  • 2
    Pêche:

    @Gérard Pierre, sourire du soir… bien épinglé ;) .

  • 1
    Gérard Pierre:

    « … / / certains n’acceptent la démocratie que lorsque les électeurs votent comme ils le souhaitent …. / / »

    Celui qui a écrit ça a raison ! Faut-il être un pisse vinaigre pour trouver quelque chose à redire au résultat des urnes !

    Quand on pense qu’en 1933, en Allemagne, certains …… [en France bien sûr ! … pas en Allemagne] …… se sont élevés contre les résultats d’une élection à l’issue de laquelle un modeste peintre fut élu, ce qui lui permit de devenir chancelier et de bien gagner sa vie.

    Le monsieur très méritant, de condition sociale modeste, s’était donné bien du mal pour arriver dans sa situation. Il avait même fait la guerre pour défendre son pays, …… qui n’avait même pas été attaqué d’ailleurs ! …… Il avait lu des livres pour s’instruire tout seul. Il en a même écrit un qui s’est, paraît-il, bien vendu. C’était un homme économe, qui ne gaspillait pas, ne faisait pas d’excès vestimentaires. Il était sobre, peu gourmand et ne poursuivait pas ses secrétaires comme un que je ne nommerai pas ! …… le gendre idéal en quelque sorte ! …… une sorte d’écolo ante Joly !

    Et bien croyez-moi si vous voulez, …… il s’est trouvé des gens pour dire que ce n’était pas bien d’avoir voté pour lui ! …… que les Allemands n’auraient jamais du faire une chose pareille ! …… N’empêche que quand il leur a construit des autoroutes, aux Allemands, les Français qui ont toujours la critique facile en sont restés bouche bée ! …… avec leurs routes pleines de nids de poules !

    C’est pour ça, ceux qui critiquent parce qu’en Tunisie le parti islamiste a fait premier aux élections, ce n’est pas fair play, …… moi j’dis ! …… et pis d’abord une, ils ont promis que si les Tunisiens leur donnaient le pouvoir ils n’appliqueraient pas leur programme ! …… eh ben alors ? …… de quoi qui z’ont peur ceux qui critiquent ? …… Faut d’abord voir, …… moi j’dis !