eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

« Tafkir » : la pensée féminine expliquée par la science coranique

Posted on dimanche 30 octobre 2011

Un grand merci au Sheik Jassem Al-Mutawah de venir éclairer de toute sa science islamique le propos misogyne de mon précédent billet (malheureusement, dans ce cas, il ne s’agit pas de second degré, loin de là).

« Tafkir, tafkir » qu’il dit le monsieur. Timeo hominem unius libri…

SILidim le magnifique

Le texte misogyne le plus brillant de l’histoire (femmes je vous haime)

Posted on dimanche 30 octobre 2011

Après quelques échauffements, il est temps d’offrir à ma belle sœur le texte dégoulinant de misogynie qu’elle m’a mis au défi de pondre. Ce que je ne ferais pas pour faire plaisir aux femelles de mon entourage, moi ? Allez, cocotte, le voici…

Nous sommes là, attablés autour d’un bon repas, commandé chez le traiteur du coin, vu que ces mesdames ont mieux à faire que de cuisiner, nous quichant amicalement mais néanmoins bruyamment la tête, pour la énième fois, sur une question relevant de la guerre des sexes, justement parce que je me suis étonné que ces dames n’aient pas daigné préparer un bon repas pour leurs bons hommes.

« C’est que j’ai besoin d’un minimum d’attentions délicates pour avoir envie de tout donner au lit, moi » ai-je eu le malheur de dire, sur un ton goguenard. Saillie suivie d’une « oh, ça va les beauferies, nous ne sommes pas nées avec une marmite entre les mains ».

J’ai failli répondre « avec un rouleau à pâtisserie, par contre », mais j’ai préféré atomiser le débat avec un (more…)

sil @ 18:41
Filed under: Guligulis et glouglous andVive les femmes!
Les arrières-cuisines d’Occupy Wall Street

Posted on samedi 29 octobre 2011

Ils sont généreux, mais il ne faut pas exagerer.
Les cuisiniers volontaires qui se dévouent depuis plusieurs semaines a cuisiner des mets savoureux pour les « revolutionaires » de Occupy Wall Street (Tres bonne nourriture, selon les critiques des restaurants de
New York, nourriture bio et tout, et tout …) ont décidé de faire la gréve pendant 3 jours et ne servir que du riz brun, pour protester contre le nombre croissant de SDF qui viennent se servir au milieu de la foule de protestataires. Apparement le bouche a oreille dans les restos du coeur New Yorkais a été efficace, et la nourriture sophistiquée servie aux petits bourgeois révolutionnaires attire les gourmets parmi les Homeless de New York.
Il faut donc en conclure que les SDF new yorkais ne font pas partie de 99% pour lesquels nos petits cheris révolutionnaires se battent !

The Occupy Wall Street volunteer kitchen staff launched a “counter” revolution yesterday — because they’re angry about working 18-hour days to provide food for “professional homeless” people and ex-cons masquerading as protesters.
For three days beginning tomorrow, the cooks will serve only brown rice and other spartan grub instead of the usual menu of organic chicken and vegetables, spaghetti bolognese, and roasted beet and sheep’s-milk-cheese salad.
They will also provide directions to local soup kitchens for the vagrants, criminals and other freeloaders who have been descending on Zuccotti Park in increasing numbers every day. (more…)

lagrette @ 17:16
Filed under: C'est dans le Monde que vous apprendrez ça
La fièvre du samedi soir : j’adore les tartes chaudes

Posted on samedi 29 octobre 2011

Parce que l’on peut aimer les femmes tout en aimant une seule, un peu comme si elle était l’unique femme sur Terre, j’aime écouter la belle Rihanna m’expliquer cela, tout en pensant à ce que la bête velue que je suis serait susceptible de répondre à la femme qui m’avouerait se sentir aimée ainsi par bibi (more…)

sil @ 16:08
Filed under: Vive les femmes!
Solyndra ? Merci Obama !

Posted on samedi 29 octobre 2011

Un exemple de la gestion Obama , cote cour ! ( publie par la Metulla)

Ce scandale risque de plomber encore plus la cote de popularite de Obama ne serait ce qu’en Californie !

Lagrette , Sittingbull ,une vusion plus « locale » de l’affaire ? t

 

—————————————–

Solyndra : un scandale américain (info # 012510/11) [Analyse financière] Par Sébastien Castellion © Metula News Agency

 

Jeudi prochain 27 octobre, la justice américaine vendra aux enchères les actifs de la société Solyndra, un producteur de panneaux solaires de Californie, qui fit faillite le 31 août dernier.

Si vous êtes intéressés par un pont hydraulique pliant de 2 tonnes ou par une perceuse laser 12 pouces à vitesse variable, ne ratez pas l’occasion. Pour les autres, cette vente aux enchères est l’occasion de rappeler comment l’administration Obama, dans l’année qui précéda la faillite, avait fait de Solyndra la vitrine de sa politique énergétique et englouti dans l’entreprise un demi-milliard de dollars pris aux contribuables américains. Ce, alors même que les signes de l’insolvabilité de l’entreprise ne pouvaient plus laisser de doutes à personne.

Le 26 mai 2010, le Président Obama visitait l’usine californienne de Solyndra. Avec son éloquence habituelle, le Président décrivait Solyndra comme un exemple parfait de l’utilité qu’il y a, pour le gouvernement, à subventionner les entreprises écologiques afin de fournir à la population de « l’énergie verte ». Au moment où le Président faisait ces belles déclarations, les dirigeants de Solyndra s’apprêtaient à introduire leur entreprise en bourse. Les louanges publiques de l’homme le plus puissant du monde représentaient non seulement une belle publicité gratuite, mais une incitation aux investisseurs à participer à cette introduction en bourse. Ou, pour le dire plus crûment, la visite présidentielle avait une valeur monétaire considérable pour les propriétaires de Solyndra.

Il est donc quelque peu fâcheux de constater, qu’au moment de cet éloquent discours d’Obama, tous les éléments permettant de savoir avec certitude que l’entreprise n’était pas viable étaient depuis longtemps publics. Il est plus fâcheux encore, que le principal investisseur de Solyndra, George Kaiser, ait aussi été, comme par hasard, un important donneur de fonds pour la campagne présidentielle de Barack Obama. Solyndra avait essayé une première fois d’obtenir des subventions publiques sous l’administration Bush, mais avait été rejetée par le ministère de l’Energie (DOE). Parmi les considérants expliquant ce rejet, on retiendra le fait que les pertes de l’entreprise étaient, bon an mal an, à peu près égales à son chiffre d’affaires.

Peut-être aussi le fait que Solyndra se spécialise dans la production de panneaux solaires – une technologie pour laquelle les concurrents chinois peuvent fournir des prix inférieurs de moitié – avait-il joué un rôle dans le refus du DOE. Et pourtant, six jours après la prise de fonctions d’Obama, le DOE annonça que « le processus d’approbation allait être reconsidéré ». Le 20 mars 2009 – soit deux mois jour pour jour après la prise de fonctions d’Obama – le DOE revint sur sa position initiale et accorda à Solyndra une garantie de prêt de 535 millions de dollars.

En d’autres termes, si Solyndra ne parvenait pas à rembourser ses dettes, le contribuable américain recevrait la facture correspondante. Cette garantie de prêt était la toute première accordée à une entreprise, tous secteurs économiques réunis, par l’administration Obama. Il va de soi que ce revirement du DOE n’a rien à voir avec le fait que le principal investisseur de Solyndra est la fondation George Kaiser. George Kaiser, un magnat du pétrole basé en Oklahoma, avait donné plus de cinquante mille dollars à la campagne présidentielle d’Obama en 2008.

D’après le journal de bord de la Maison Blanche, les dirigeants de Solyndra et Kaiser visitèrent la résidence présidentielle plus de vingt fois dans les deux premiers mois de l’administration Obama. Mais, puisqu’Obama est un progressiste qui défend les simples gens contre la cupidité des riches, il va de soi que rien de cela n’a pas pu influencer la décision de subventionner une entreprise qui courait à sa perte.

Belle industrie, Messieurs. Combien voulez-vous que je vous donne ? Encouragés par la manne présidentielle, les actionnaires de Solyndra décidèrent donc d’introduire leur entreprise en bourse. Cependant, une telle opération exige des documents un peu plus précis qu’un discours d’Obama sur l’énergie verte. Il faut aussi publier ses comptes, et les faire relire et vérifier par un auditeur. L’auditeur embauché par Solyndra pour analyser ses comptes, PricewaterhouseCoopers (PWC), publia un rapport qu’on ne peut pas accuser d’une trop grande subtilité. PWC faisait remarquer que la société était en crise de trésorerie permanente depuis sa création, faisait des pertes chaque année, et que la valeur de ses actions était devenue négative.

En conclusion de son rapport, PWC faisait remarquer : « Il existe des doutes substantiels sur la capacité de Solyndra à assurer la continuité des opérations ». Quiconque connaît un peu le langage des auditeurs sait que la référence à « la continuité des opérations » est d’une exceptionnelle gravité. De nombreuses entreprises ont fait faillite sans que leurs auditeurs aient osé utiliser ces termes, qui sont l’équivalent comptable d’une bombe à hydrogène. Lorsque des auditeurs ont le courage d’utiliser cette formule, elle n’a qu’une seule interprétation possible : « l’entreprise est pourrie jusqu’à la moelle, je vous aurai prévenus, ne venez pas me faire un procès quand vous y aurez perdu votre chemise ». Le rapport de PWC date de mars 2010, soit deux mois avant la visite à Solyndra du Président Obama.

Ce rapport est public, puisque l’entreprise cherchait à réussir son introduction en bourse. Il a donc, sans l’ombre d’un doute, été transmis à la Maison Blanche lors de la préparation de la visite présidentielle. Par conséquent, le discours élogieux d’Obama ne peut s’interpréter que comme une tentative de limiter les dégâts causés par le rapport des auditeurs. Le Président expliqua, avec des trémolos dans la voix, comment les subventions attribuées à Solyndra lui avaient permis de construire une usine ultramoderne, de créer de l’emploi, de générer un flux d’affaires qui créerait de l’activité dans vingt-deux Etats d’Amérique afin de vendre les panneaux solaires de l’entreprise « à travers l’Amérique et à travers le monde ».

En faisant ce discours – qui peignait délibérément une image totalement fausse des perspectives économiques de Solyndra, entreprise dont un rapport public démontrait amplement qu’elle courait inéluctablement à la faillite -, le Président des Etats-Unis apportait un coup de main à l’un des gros contributeurs de sa campagne, et démontrait de manière impeccable ses capacités de bonimenteur et de maquignon. Il est toujours beau de voir un personnage historique donner ainsi la pleine mesure de ses talents.

Le discours d’Obama, cependant, ne suffit pas à convaincre les investisseurs. Quelques semaines après la visite présidentielle, les propriétaires de Solyndra durent renoncer à l’introduction en bourse. Ils n’en avaient cependant pas fini de faire jouer leurs relations politiques. Dans les quelques mois de vie qui restaient à la société, les propriétaires de Solyndra réussirent à convaincre le DOE de restructurer les dettes de l’entreprise selon des principes pleins de sagesse.

La règle générale est qu’en cas de faillite d’une entreprise subventionnée, le premier créancier à être remboursé doive être l’Etat subventionneur, ce qui limite ainsi les pertes des contribuables américains. Mais pour Solyndra, se débattant dans les affres de l’agonie, le DOE accepta que les premiers 75 millions de dollars issus d’une faillite aillent aux propriétaires de l’entreprise, l’Etat ne redevenant prioritaire qu’après ce montant. Aux dernières nouvelles, les organisateurs de la vente aux enchères prévue jeudi prochain n’espèrent pas, et de loin, atteindre une somme se rapprochant des 75 millions de dollars.

Les propriétaires de Solyndra récupèreront donc tout ce qui peut l’être et les contribuables n’auront rien. Ainsi vont les affaires, sous le principat du Président le plus « moral » que l’Amérique ait jamais connu.

michael @ 11:47
Filed under: Politique américaine
Hitler: Le christianisme est une rébellion contre la loi naturelle (How Hitler rewrote the Bible)

Posted on vendredi 28 octobre 2011

Profusion de symboles ésotériques, chants, pèlerinages, culte des reliques, grand messes, liturgie bien réglée, rituel autour du sang (dit du « drapeau du sang »), lutte contre le Mal, culte des martyrs, foi dans le chef providentiel et messie, nouveau peuple élu, attente eschatologique d’un millénium …

(more…)

‘Apocalypse Hitler’: Cette Europe insouciante qui jusqu’au bout a refusé de croire à l’Apocalypse

Posted on mercredi 26 octobre 2011

A l’heure où, sans bien sans rendre compte (l’irresponsabilité de nos indignés d’Athènes à Madrid et maintenant New York comme, sans parler le mois dernier du chimpanzé en rut DSK appelant tranquillement en plein journal de 20h à l’effacement intégral de la dette grecque, d’une opposition socialiste censée reprendre les rênes l’an prochain), l’Europe tente de conjurer une crise aux conséquences potentiellement apocalyptiques …

(more…)

Admini @ 09:10
Filed under: De la guerre et de la paix andPépé Cinoche andUn peu d'histoire
Une Europe plus soudée

Posted on mercredi 26 octobre 2011

Pris à parti par Naibête, je me vois forcé de sortir de ma retraite relative sur eXc. Je répondais à Gérard Pierre par une boutade sur le degré d’éloignement des pays européens entre eux, en inversant sa proposition, et naturellement, avec la légèreté d’un pachyderme dans un magasin de porcelaine, notre nouvelle recrue n’a rien vu. Pas davantage à propos d’un autre échange avec le même Gérard, où je parlais de « la glorieuse révolution française, qui avait coulé le pays », cette formule évidemment ironique étant donné la suite n’a été comprise. Tout est pris au premier degré par Naibête, avec une lourdeur éléphantesque.

(more…)

Crise financière: Bourdieu était-il conspirationniste? (It’s just money attracts money, stupid!)

Posted on mardi 25 octobre 2011

Bourdieu était-il conspirationniste?

(more…)

La fièvre du samedi soir à Bangkok avec Ja (gourgandine va !)

Posted on samedi 22 octobre 2011

http://www.youtube.com/watch?v=lkjbnjJlFDk

La chanson qui “démange” les bien-pensants

La culture thaïlandaise serait-elle en en train de sombrer ? Les parangons de vertu en sont convaincus face au buzz sans égal provoqué par Ja, la chanteuse du groupe Turbo, et ses mimiques on ne peut plus suggestives. Par Andrew Biggs pour Bangkok Post dans Courrier International.

Tendez l’oreille et vous entendrez ces jours-ci les craquements de la culture thaïlandaise qui, tout autour de vous, est en train de s’effondrer. Le pays est sous le choc d’une chanson pop qui mortifie les plus conservateurs. (more…)

sil @ 19:00
Filed under: Généralités
« Apostasie: moi, arabe et athée » par Imane W. Arouet

Posted on vendredi 21 octobre 2011

Alors toi, je te kiffe grave !

J’ai grandi au Maroc mais je ne suis pas musulmane. Je suis venue en France pour y être tranquillement athée, et j’aimerais que les «miens» s’en accommodent, au lieu de me discriminer.

En août 2010, j’ai été ouvertement insultée par un homme ayant remarqué que, bien qu’arabe, je ne faisais pas le Ramadan. Cette insulte m’a poussée à exprimer mon ras-le-bol via un billet de blog. Pour des raisons professionnelles, je souhaite désormais supprimer ledit billet de mon blog. Parce qu’il est toujours d’actualité, je préfère cependant le laisser vivre dans ces colonnes, pour ceux qui s’y reconnaîtront comme pour ceux qui souhaiteraient se mettre dans la peau d’une apostate.

Gare du Nord. Durant le mois de Ramadan. Au téléphone et entre deux gorgées de Coca, je glisse quelques mots en arabe à l’attention de mon interlocuteur à l’autre bout du fil. Subitement, un jeune homme se met en face de moi:

«Kah’ba. Ma saïmach Ram’dan» (Pute, tu ne fais pas le Ramadan)

Le jeune insolent est ce que l’on appelle un Wesh. Je raccroche pour deux raisons. La première est que j’ai un peu peur pour mon téléphone, quand même. La seconde est que je suis quelque peu agacée d’être importunée de la sorte. J’aime les singes, mais pas ceux à casquette. Aussi, je lui signifie poliment et brièvement de ce que je pense de son intervention: «Tocard.»

Et de m’expliquer : Tout d’abord, je te remercie car tu as la décence de mettre ta casquette à l’endroit; n’en déplaise à Morano. Ensuite, je vais te raconter mon histoire. Ça t’aidera certainement à comprendre pourquoi je te prends pour un tocard.

J’ai 21 ans, de culture et d’origine marocaines. Et je suis athée. Je ne suis même pas une croyante non pratiquante. Non, je suis une putain d’athée. Le genre irrécupérable, qui n’a aucune chance de figurer sur la liste d’attente pour ton Paradis.

«Pourquoi diantre es-tu athée?», dois-tu te demander. (pour en savoir plus c’est sur Slate…)

sil @ 10:16
Filed under: Arabica andIslamisme et RATP/ROP andLIBERTÉS andVive les femmes!
L’indignation mène à tout, même au terrorisme…

Posted on vendredi 21 octobre 2011

Vite traduisons Stéphane Hessel, non pas dans toutes les langues (il a déjà fait assez de dégâts comme ça, cet ahuri) mais bien devant le Tribunal Pénal International. Bon, blagues à part, ce qui suit est surtout une preuve supplémentaire que les délires d’extrême gauche comme d’extrême droite, sont bien des enfants de la même folie

Prise d’otages à Pôle emploi : l’indignation hessélienne en roue libre

Un type prêt à déclencher un carnage pour « dénoncer la précarité et les sionistes » dans le même package, c’est un « indigné » aux buts légitimes ou un paranoïaque obsessionnel ? (pour en savoir plus c’est dans Atlantico…)

Colbert et la « grandeur de la France »

Posted on vendredi 21 octobre 2011

À l’heure où les velléités de protectionnisme, à des fins électoralistes, sont au goût du jour, il est bon de jeter un regard historique sur les résultats de la politique de Colbert. Par Georges Kaplan sur Contrepoints

Les partisans du protectionnisme se placent volontiers sous le patronage de Colbert, vantant à quel point l’illustre homme d’État avait enrichit le royaume. Dans son « Projet d’une dixme royale », Vauban nous offre une vision quelque peu différente de la France une vingtaine d’années après Colbert. (more…)

sil @ 10:01
Filed under: Politiques économiques andUn peu d'histoire
Un Etat arabe palestinien existe déjà (mais si voyons…)

Posted on vendredi 21 octobre 2011

« La solution à deux Etats : Israël et la Palestine trans-jordanienne » par Guy Millière pour la MENA.

J’ai toujours pensé qu’il ne saurait y avoir de création d’un Etat palestinien en Judée-Samarie : d’une part parce que l’Autorité Palestinienne est une entité créée et gouvernée par des gens qui n’ont aucune intention de faire la paix avec Israël, et qui dissémine, plus que jamais, antisémitisme, apologie du terrorisme et intentions génocidaires.

D’autre part, parce que je sais comment la notion de peuple palestinien a été inventée (je publie bientôt un livre en France, basé sur un pamphlet de mon ami David Horowitz, qui portera précisément ce titre : Comment le peuple palestinien fut inventé), et, en troisième lieu, parce qu’un Etat arabe palestinien existe déjà, et s’appelle la Jordanie.

Le Quartette, composé de l’ONU (anti-israélienne), de l’Europe (anti-israélienne), de la Russie (anti-israélienne), et des Etats Unis sous l’administration Obama (anti-israélienne), fait le forcing, en ce moment, pour relancer des négociations. Mais ces négociations n’auront pas lieu ou ne mèneront à rien, parce qu’il est vraisemblable que, dans quatorze mois, l’administration Obama fera ses bagages ; il serait donc judicieux d’envisager une alternative. Celle-ci pourrait être simple. J’expose ici ma vision des choses. (more…)

sil @ 09:49
Filed under: Arabica andIsrael forever!
Français Hollande aime se faire bourrer le mou (pas nous)

Posted on vendredi 21 octobre 2011

« Je souhaite que les choses soient dites… Nous allons célébrer en 2012 le 50éme anniversaire de l’indépendance algérienne (sic), ce sera l’occasion de rappeler ce qu’est le passé, l’histoire et ses douleurs multiples »

« François Hollande, apôtre de la repentance » par Jean-Yves Barrère, Bayonne (64) dans le journal des lecteurs de Sud Ouest.

Alors là mon petit gars, excuse-toi pour tout ce que tu veux, mais de grâce parle pour toi et non pas au nom de la France…

Un horrible de moins

Posted on jeudi 20 octobre 2011

Sittingbull @ 09:03
Filed under: Arabica andDe la guerre et de la paix
Kadhafou capturé ?

Posted on jeudi 20 octobre 2011

Tripoli – L’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a été capturé jeudi et a été blessé aux jambes près de Syrte alors qu’il tentait de s’enfuir dans un convoi attaqué par l’Otan, annonce le coordinateur des opérations militaires au sein du gouvernement libyen de transition, Abdel Madjid.

Le département d’Etat américain n’a pas confirmé l’annonce de la capture de l’ex-leader libyen. « Nous avons pris connaissance des informations mais nous ne pouvons pas les confirmer », a déclaré un porte-parole du département d’Etat. (pour en savoir plus c’est sur Reuters-Yahoo…)

sil @ 07:40
Filed under: Printemps arabe
Libres de la tyranie du pétrole (et de ses producteurs) ?

Posted on mercredi 19 octobre 2011

En 1989 on avait été déçus par l’échec d’une expérience de fusion à basse température.  Elle nous aurait libérés du financement par nos sociétés de la mafia moyenâgeuse qui possède les champs de pétrole les plus dotés de la planète et qui utilise cet argent pour mieux essayer de faire disparaître la liberté dans le monde.

Or, il paraîtrait que cet espoir renaît grâce à une équipe de chercheurs italiens. A la fin de ce mois-ci  ils devraient mettre en route un générateur de chaleur qui coûte et dépense des clopinettes et qui produit au moins huit fois l’énergie qu’on lui fournit. Il convertit même le nickel en cuivre. Ce qui prouverait qu’il s’agît bien d’une réaction de fusion nucléaire à basse température.

On met le champagne au frais en attendant le 28 octobre ?

http://peswiki.com/index.php/Directory:Andrea_A._Rossi_Cold_Fusion_Generator

http://www.forbes.com/sites/markgibbs/2011/10/17/hello-cheap-energy-hello-brave-new-world/

Gilad Shalit: Attention, une disproportion peut en cacher une autre (While Predator-in-chief quietly target-assassinates by the thousands, Israel frees over a thousand convicted killers)

Posted on mercredi 19 octobre 2011

Un pour mille !

(more…)

1 terroriste = 70 grammes d’Israélien

Posted on mardi 18 octobre 2011

Sittingbull @ 19:17
Filed under: Guligulis et glouglous andIsrael forever!

Notice: Undefined property: wpdb::$is_admin in /home3/baraka/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 684