eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Ironies de l’histoire : « fêter le Ramadan, c’est haram » AJIB

Posté le Mercredi 24 août 2011 par sil

Image de prévisualisation YouTube

Réaction de l’AJIB.fr, l’un des principaux sites de l’islamosphère, à « la nuit du Ramadan » organisée par la Mairie de Paris : :-)

La Mairie de Paris organise ce mercredi 24 août la 20 ème nuit du Ramadan, au programme iftar dans les salons de la mairie et concert de musique orientale, un rendez vous polémique qui mériterait bien d’être annulé !

En collaboration avec la Maison des Cultures du Monde, ce mercredi 24 août Bertrand Delanoé a invité les parisiens à venir rompre leur jeûne à l’Hôtel de Ville. Au menu, petits fours halal et concerts de musiques orientales pour laisser place en deuxième partie de soirée à un orchestre tunisien ayant pour mission de faire danser les invités avec sa funk revisitée.

Le rendez vous fait grincé des dents puisque son coût s’élèverait à plus de 90 000 € (29.000 € pour l’iftar et environ 70.000 € pour les concerts) le tout financé via l’argent publique. Plusieurs députés se sont opposés à l’organisation de l’événement et ont demandé son l’annulation en avançant le principe de laïcité. Une demande qui a peu de chances d’aboutir, les nuits du Ramadan sont organisés depuis plusieurs années par la Mairie de Paris.

Si Bertrand Delanoé avait pour intention de séduire la communauté musulmane parisienne en organisant à l’occasion du Ramadan la 20 ème nuit du Ramadan, c’est raté ! Contrairement à ce que pensent beaucoup de concitoyens probablement mal informés, le mois de Ramadan est un aucun cas un mois de fête durant lequel les musulmans se lâcheraient après le coucher du soleil. Le mois de Ramadan est un mois de spiritualité durant lequel les musulmans multiplient les actes d’adoration et les bonnes actions afin d’obtenir l’absolution de leur Seigneur. Enfin, précisions au passage que la musique est interdite en Islam (vidéo ci-dessus).

sil @ 18:26
Catégorie(s): Bobologie et dhimmitude etIslamisme et RATP/ROP


Laisser un commentaire


Une réponse à “Ironies de l’histoire : « fêter le Ramadan, c’est haram » AJIB”

  • 1
    michael:

    J’aimerais avoir l’avis de James ou de tout autre participant musulman , occasionnel ou non sur le sens du Ramadan . Selon mes souvenirs il s’agit d’une periode de purification et de meditation individuelle , l’Iftar une necessite pour aborder sereinement la priere de fin de jeune avant de se retrouver en famille pour un repas collectif . Je ne me souviens pas que c’etait synomime de fiesta debridee ou le prefet de Casablanca invitait le jet set a faire du buzz mediatisee ! Pauvre con de Delanoe ! Bientot on nous sortira une collection  » Ramadan » et une eau de toilette pour homme  » Fragance de Sahur « ….Futiles imbeciles ! Pour memoire si pour des raisons de sante quelqu’un est oblige de casser son jeune , il est tenu la sante retrouvee de jeuner les jours manques .La foi et la bagatelle de snobinards n’ont rien en commun ….Il y a beaucoup de parralleles avec le Judaisme ( Kippour par exemple )