eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Histoire de « terroriser » les culs bénis de chez Oumma.com

Posted on Vendredi 19 août 2011

Image de prévisualisation YouTube
Ce Carlos-là était finalement, lui aussi, un terroriste de la pire espèce qui soit…

La bise est une « forme de terrorisme » par Oumma.cons

Certains musulmans qui refusaient de faire la bise au nom de valeurs pudiques, se voyaient souvent taxés d’archaïques voire d’intégristes par les tenants d’une conception libertaire des rapports hommes/femmes. Or la société allemande de conseil Knigge, spécialisée dans les comportements sociaux affirme « qu’il est normal de ne pas aimer la bise : elle véhicule un aspect érotique. « C’est une forme de contact physique qui peut être utilisé par un homme qui voudrait se rapprocher d’une femme. »

Puis dans une terminologie hyperbolique, Le directeur de Knigge, Hans-Michael Klein estime même que la bise est une « forme de terrorisme. »

Bref, la pudeur honnie par la culture marchande aurait donc des vertus pacifistes.

Giscard d’Estaing : « L’euro n’est pas en danger »

Posted on Vendredi 19 août 2011

L’ancien président de la République Valéry Giscard d’Estaing a estimé vendredi que l’euro « n’est pas menacé » et que la rencontre Merkel-Sarkozy mardi a été une « bonne chose », tout en restant « insuffisante ».

« La zone euro n’est pas en danger (…), le cours de l’euro – 1,43 pour un dollar – c’est un cours stable qui n’a pas bougé, l’euro n’est pas menacé« , a déclaré M. Giscard d’Estaing sur RTL, alors qu’on lui demandait de réagir aux propos de Jacques Delors.

L’ancien président de la Commission européenne a estimé jeudi que l’euro et l’Union européenne étaient « au bord du gouffre ».

Selon VGE, « il y a deux menaces« : « le ralentissement de l’activité aux Etats-Unis et la crainte qu’ont les Américains d’une récession » et la « politique d’endettement particulièrement excessif » de l’Europe.

La rencontre mardi entre Nicolas Sarkozy et Angela Merkel « était une bonne chose », selon lui, parce que « l’Europe de la zone euro repose sur l’entente de deux grands pays, l’Allemagne et la France », a dit l’ancien président. « La direction qu’ils ont montré est la bonne », à savoir de « rétablir les équilibres dans les différents pays et en particulier chez nous » et « de dire que (les pays, ndlr) de l’Europe de l’euro organisent ensemble leur politique économique ». « Mais ce n’est pas suffisant d’abord parce qu’il y a la durée. Il n’y a pas de mesures annoncées tout de suite », a-t-il regretté. (Lire la suite…)

Le lapsus du jour : « nous ne commentons jamais nos rumeurs » Carole Sirou de chez Standard & Poor’s

Posted on Vendredi 19 août 2011

http://www.dailymotion.com/videoxklfck

Carole Sirou, présidente de l’agence Standard & Poor’s France, était l’invitée de RTL.

Interrogée sur la note AAA de la France, et les rumeurs qui peuvent fleurir ici et là, madame Sirou indique « Nous sommes confiants sur la note AAA de la France » avant d’embrayer (02 :25) sur un «nous ne commentons jamais nos rumeurs»… Ah-Ah-Ah

sil @ 16:46
Filed under: Guligulis et glouglous
La présidence Obama est sans doute terminée (Game Over)

Posted on Vendredi 19 août 2011


Par Guy Millière pour Metula News Agency

Il serait prématuré de dresser dès aujourd’hui le bilan de la présidence Obama. Tout au plus peut-on procéder à une estimation provisoire, tant il serait vain de chiffrer les dégâts d’un ouragan avant que celui-ci ait fini d’exercer ses ravages.

Ce que l’on peut dire est qu’Obama avait promis du changement, et il a tenu parole. Obama avait aussi parlé d’espoir : un espoir monte présentement dans la population américaine et ne cesse de grandir : celui qu’Obama s’en aille au plus tôt.

Il est également possible d’estimer que la présidence Obama s’est sans doute achevée prématurément : chacun le sait, désormais, outre Atlantique. La nouvelle n’a pas encore passé les frontières de la France ; mais un pays au-dessus duquel le nuage de Tchernobyl n’a jamais flotté est un pays heureux, où les nouvelles ont une nette tendance à s’évaporer en chemin ou à arriver déformées. (Lire la suite…)

Margaret Thatcher explique le Socialisme

Posted on Vendredi 19 août 2011

Image de prévisualisation YouTube

Margaret Thatcher :  » Messieurs les Socialistes, votre programme c’est la pauvreté, pas la réduction de celle-ci «