eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Jean-Marine Le Pen, « un cochon avec du rouge à lèvres »

Posted on Mardi 22 mars 2011

Avec les coming-out lepénistes qui se multiplient autour de moi, de plus en plus nombreux sont ceux qui demandent au patriote que je suis ce que je reproche à cette nationaliste (différence fondamentale que pas mal de gens ne semblent pas saisir) de Marine Le Pen.

« Oh, rien de bien personnel », que je leur réponds. Sans tourner autour du pot (au feu), disons que je m’oppose bien plus aux idées du FN qu’à la personne de Marine Le Pen. Avouons d’ailleurs qu’elle ne m’est pas foncièrement antipathique. Pour l’avoir observé au salon de l’agriculture, je remarque qu’elle a même un côté bonnard, doublé d’un très bon sens du contact. Sincère en plus lorsqu’elle elle serre la paluche de nos payouses. Et puis je pense sincèrement que je préfèrerais passer une soirée avec MLP plutôt qu’avec des nénettes du genre Clementine Autain et autres. D’autant plus qu’elle dit par ailleurs, parfois, des choses assez sensées. Je pense notamment à sa sortie anti-négationniste sur la Shoah, accompagnée de sa saillie imparable « je n’ai pas besoin de devoir de mémoire, je sais exactement ce qui s’est passé pendant la 2e Guerre Mondiale ».

Cependant tout cela ne me fait pas oublier que son espèce de recentrage n’est pas cohérent, car si elle se républicanisait vraiment, elle quitterait tout simplement ce FN composé en grande partie de racistes, de xénophobes et d’antilibéraux. Or non seulement elle reste mais surtout elle affirme « assumer tout l’héritage du FN ». Pour moi c’est assez clair comme ça. Le ramage ne se rapporte pas au plumage… (more…)

« Bahreïn, Arabie, Iran : risque d’un embrasement ? » par Alain Rodier pour le CF2R

Posted on Mardi 22 mars 2011

Alors que le monde a les yeux tournés vers le Japon – suite au tremblement de terre du 11 mars qui a eu les conséquences terrifiantes que l’on sait – environ un millier de militaires saoudiens et cinq cents policiers des Emirats arabes unis sont entrées au Bahreïn, le 13 mars, pour épauler le roi Hamad bin Isa al-Khalifa face à l’insurrection qui prend de plus en plus d’ampleur[1]. Cette intervention entre dans le cadre des accords militaires du Conseil de coopération du Golfe (CCG), qui regroupe le Bahreïn, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes Unis, Koweït, le Qatar et Oman, depuis la création de cette organisation le 25 mai 1985.

Les Etats-Unis et l’ONU ont fait état de leur préoccupation suite à cette initiative sécuritaire car ils craignent une extension du conflit dans cette région particulièrement sensible sur les plans économique et stratégique.

Le Bahreïn, lieu d’affrontements entre l’Arabie saoudite et l’Iran

A la différence des insurrections qui se sont déroulées et se déroulent encore sur le continent africain (Tunisie, Egypte, Libye), la situation dans le Golfe persique est bien plus alarmante sur le plan international. En effet, deux grands pays s’y opposent depuis des années pour conserver ou asseoir leur influence. (more…)

Voilà pourquoi je m’oppose à l’islam et non aux musulmans : merci Victor !

Posted on Mardi 22 mars 2011

« La guerre, c’est la guerre des hommes ;
la paix, c’est la guerre des idées.
 »

Victor Hugo

sil @ 16:19
Filed under: De la guerre et de la paix
2011 l’année des tsunamis

Posted on Mardi 22 mars 2011

Dessin de Hassan Bleibel pour Al Mustakbal au Liban

sil @ 16:05
Filed under: Événements récents/Recents events