eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Boobsquake : Une experience scientifique

Posted on Samedi 24 avril 2010

Pour aider la  sismologie et tester la theorie d’un ayatollah iranien sur l’origine des tremblements de terre une jeune blogueuse americaine a lance l’operation « boobquake », qui encourage les femmes  a se balader dans la tenue la plus provocante possible lundi. Avis aux amateurs ….

Blogger: Show cleavage to test cleric’s quake theory

It started as a college student’s snide response to an Iranian cleric’s assertion that scantily clad women cause earthquakes.

But as of Thursday, it had become much, much bigger.

Jen McCreight, a self-described atheist, feminist and geek “trapped in Indiana,” took issue with Hojatoleslam Kazim Sadeghi’s message during Friday prayers in Tehran, the Iranian capital.

The hard-line cleric, who was standing in for Supreme Leader Ayatollah Khamenei, said women who dress provocatively – thereby tempting men – are to blame for the world’s temblors.

Read cleric story

“When promiscuity spreads, earthquakes increase,” he said. “There is no way other than taking refuge in religion and adapting ourselves to Islamic behavior.”

McCreight, who is pursuing a double major in genetics and evolution, took to her blog, Blag Hag, on Monday, demanding that the world’s women band together in a scientific experiment to test the merits of Sadeghi’s hypothesis.

“Time for a Boobquake,” she wrote. “On Monday, April 26, I will wear the most cleavage-showing shirt I own. … I encourage other female skeptics to join me and embrace the supposed supernatural power of their breasts. Or short shorts, if that’s your preferred form of immodesty.” (more…)

lagrette @ 16:20
Filed under: Du sexe andIslamisme et RATP/ROP andLiberté en Iran! andPosts in English
« Fais pas le malin » c’est déjà bien mieux…

Posted on Samedi 24 avril 2010

http://www.dailymotion.com/video/xd1jjq

Oui, le « fais pas le malin » servi à un jeune gueux par le président Sarkozy en visite officielle dans le duché de Savoie est de bien meilleur aloi que le « casse toi pôv’con » adressé il y a deux ans à un pouilleux du salon de l’agriculture.

D’autant meilleur que le petit malin qui s’est amusé à s’essuyer ostensiblement la paluche fraîchement serrée par notre président affichait tout aussi ostensiblement une tête de « pov’ con », de quoi rendre la réédition de cette immortelle réplique particulièrement tentante.

Par conséquent, la retenue dont a fait preuve notre président mais aussi le choix de sa réponse, ici, totalement appropriée comme nous allons le voir, lui valent les félicitations de l’académie eXc… (more…)

Le génie socialiste dans ses œuvres : l’émancipation par la soumission

Posted on Samedi 24 avril 2010

Pour Martine Aubry, une bonne façon de s’émanciper consiste à rester entre soi, entre soumis, plongés tous ensemble dans le grand bain du communautarisme et de l’intégrisme religieux. Brillant comme idée, non ? Mais c’est qu’il y en a là-dedans… ClemenSIL

« Piscines pour femmes : la polémique poursuit Aubry » par Cécilia Gabizon pour Le Figaro

Maladresse ou clientélisme communautaire ? Les créneaux horaires accordés à des femmes musulmanes dans les piscines par la mairie de Lille alimentent toujours les soupçons autour de Martine Aubry. La droite exhume régulièrement cette entorse à la mixité. La gauche n’en pense pas moins. Certains éléphants du PS ne lui ont jamais pardonné cette «expérimentation», qui a duré jusqu’en 2009.

En 2002, un centre social réclame un horaire pour un groupe de femmes, essentiellement maghrébines, et du personnel féminin. Les maîtres nageurs comme les hommes d’entretien devaient quitter le bassin. La mairie accepte. À l’époque, Martine Aubry explique à Maire info, le quotidien d’informations en ligne destiné aux élus locaux, que cela donne «l’occasion pour certaines d’entre elles de s’émanciper». Ces femmes ont besoin d’un lieu pour se retrouver, pour discuter, plaide la maire auprès des élus d’opposition qui s’insurgent. «Faisons un petit détour (de nos principes républicains) pour que ces femmes gagnent et acquièrent leur émancipation.» (more…)