eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Idiots utiles: Le coco Le Carré sort du placard (Commie Le Carre comes out of the closet)

Posté le Mardi 16 septembre 2008 par jc durbant

Après Pete Seeger et Morton Sobell… John Le Carré!

“Pire que le McCarthyisme, pire que la Baie des cochons et à long terme potentiellement pire que la guerre du Vietnam”, “la Junte de Bush et ses conspirateurs”, “la junte néoconservatrice qui contrôle les Etats-Unis et qui a pratiquement fait d’Israël le prisme de toute politique” …

Pour ceux qui les avaient oubliées, ces analyses d’un gauchisme échevelé sur la guerre d’Irak, de l’un des plus grands romanciers d’espionnage de la guerre froide et ancien espion lui-même du célèbre MI6, …

S’éclairent d’un nouveau jour quand on apprend que le pourfendeur systématique d’Israël qui, au moment de sa fatwa iranienne, avait accusé Rushdie d’avoir volontairement provoqué les musulmans avec les Versets sataniques …

Avait lui-même, comme il vient de le révéler au Times, été tenté de passer à la Philby dans le camp soviétique dans les années 60…

Et qu’il n’avait apparemment été retenu que par les risques pour sa vie!



Laisser un commentaire


4 réponses à “Idiots utiles: Le coco Le Carré sort du placard (Commie Le Carre comes out of the closet)”

  • 4
    Dror:

    Pas facile -ni utile?- de juger des opinions politiques émises des décennies en arrière. Plein d´intellectuels occidentaux ont succombé à l´attirance des idées communistes. Le professeur anglais Joseph Needham par exemple, travailliste amoureux de la Chine : carrément maoïste.
    Pourtant, il aurait suffit de lire le petit bouquin d´Albert Londres sur sa visite à Moscou dans les années 30 ou aller sur place pour se rendre compte aussitôt de l´horreur du système communiste : pénuries, manque de libertés…
    A mon avis, à force d´être au contact avec l´ennemi, il y a une osmose qui s´opère et « franchir la ligne » doit être assez excitant. Et ça doit valoir pour « ceux d´en face »

    G. Soros qui comparait l’administration Bush à des Nazis
    Soros sait très bien qui sont les nazis. Son père -Tivadar- surtout qui a écrit un livre de souvenirs sur la survie d´un juif en Hongrie durant la deuxième guerre. Pour comparer Bush aux nazis, il faut vraiment ne pas aimer l´homme. Mais ce sont ses propres outrances qui reviennent à la figure de Bush pas seulement de la part de Soros mais du bon peuple (cf les visites ratées de Bush à l´étranger)

  • 3
    Ram Zenit:

    On peu etre bon romancier et politique infect!
    Simenon etait un genie qui sortait presque un livre par jour mais une crasse politique et humaine!

  • 2
    michael:

    Tous ses romans jouent sur l’ambiguite des motivations de ses heros , une sorte de reflexion desabusee sur le manque de foi et de fidelite a un ideal .

    Dans tous ses livres , les Americains sont railles justement pour leur patriotisme militant considere par Le Carre comme un peche . Ses propres heros eux se complaisent dansl’echec face a la « brutalite » de l’adversaire consideree comme normale et donc a ne pas etre remise en doute ….Je suppose qu’avoir servi dans un service qui fut « infecte » en profondeur par le scandale des « 5 d’ Oxford » n’a pas du etre tres gratifiant et explique cette attirance pour la decadence de l’Occident consideree par lui comme une « redemption » …..

    Sur Israel , on sent qu’il n’a pas digere , comme beaucoup d’ Anglais de l’epoque de s’etre fait « expulser » de Palestine par une bande de va nu pieds fameliques qui montraient une detemination inflexible face au declin de ses propres convictions ….

  • 1
    James:

    Cela me rappelle G. Soros qui comparait l’administration Bush à des Nazis :

    http://www.youtube.com/watch?v=_DuafAqAHrc