eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Iran: Gardiens de la révolution-AFP, même combat! (AFP joins the Mullahs’ PropagandaStaffel)

Posted on Mercredi 24 octobre 2007

Nouvelle preuve de l’indépendance de notre agence de presse d’Etat …

Plus vieille et 3e agence de presse du monde (créée en 1835 comme “Bureau de traduction des journaux étrangers” par le publicitaire Charles-Louis Havas, dont l’employé Julius Reuter fondera l’agence rivale britannique du même nom), nationalisée sous Vichy (Office français d’information), puis libérée et re-nationalisée à la Libération sous son nom actuel avant d’obtenir en 1957 le statut bâtard qui est actuellement le sien (autonomie sous contrôle de l’Etat) …

Mais surtout grossiste dont dépendent, pour leurs dépêches fraiches, l’ensemble de nos détaillants de nouvelles, depuis le Quotidien de révérence (Le Monde) jusqu’aux gratuits qui tapissent nos trottoirs comme les feuilles d’un jour de novembre venteux …

L’AFP vient en effet de signer un accord de coopération avec… le Goebbels iranien
, alias Jalal Fayyazi, Brigadier général des Pasdaran et patron de l’agence de propagande des mollahs (IRNA)!

Avec engagements, pour faire bonne mesure et comme le rappelle le site d’opposants Iran-Resist, de “multiplier les échanges de dépêches, de photographies, de vidéos”, ainsi que les “séminaires pour la formation des personnels” …

jc durbant @ 22:36
Filed under: C'est pas dans "Le Monde" que vous apprendrez ça andMédias
Apres les chefs de tribus, les insurgents !

Posted on Mercredi 24 octobre 2007

Al qaida en Iraq a commencé par dégouter les cheiks des tribus sunni qui ont alors proposé leurs services aux Americains pour combattre la violence dans leurs regions. Maintenant ce sont les différents groupes d’insurgents qui font des déclarations pour condamner la violence des membres d’Al qaida, qui tuent de façon indiscriminee leurs combattants aussi bien que leurs femmes et enfants.

Insurgent groups condemn al-Qaida tactics

Statements are causing a ruckus in jihadi online forums

By Rich Gardella and the NBC News Investigative Unit

NBC News Investigative Unit

Updated: 2:31 p.m. CT Oct 16, 2007

In a development experts call a significant shift, Iraqi insurgent groups are speaking out against al-Qaida and its brutally violent tactics.

Last week, two groups, Asaeb al-Iraq al-Jihadiya (aka « the Iraqi Jihad Union ») and a splinter faction of the 1920 Revolution Brigades called « Hamas in Iraq » issued statements accusing al-Qaida’s Iraq wing, al-Qaida in Iraq, of brutally killing their fighters and commanders, as well as women and children.

« They have killed them and mutilated their bodies, » reads an English translation of the Iraq Jihad Union’s statement prepared for the NEFA Foundation, a non-profit terrorism research organization. « They dug up their bodies from the graves, further mutilated them, beheaded them, and showed them off from their vehicles.… They committed all of these acts despite the fact that these brothers were faithful to their religion…. » (more…)

Concours du suisse le plus con: 1er prix

Posted on Mercredi 24 octobre 2007

Qui dit massacre dit guerre. Et qui dit guerre dit ennemi. Un ennemi que Jean Ziegler désigne: le libéralisme débridé et, au-delà, toutes les institutions qui le servent, du gouvernement américain à l’Organisation mondiale du commerce, en passant par la Banque mondiale et le Fonds monétaire international.

La débacle d’al Qaida

Posted on Mercredi 24 octobre 2007

Abdel Bari Atwan, l’éditeur du journal arabe de Londre al-Quds al-Arabi, admet que les Américains sont en tain de gagner la confiance de certains chefs tribaux sunnis et pour les Iraquiens l’ennemi est devenu al Qaida et non plus les forces d’occupation. Dans son dernier message OBL a à peu près le même message qu’Atwan et ce dernier pense que ce message est peut-être le plus important de toute l’histoire d’Al Qaida.  » C’est la première fois quOBL  admet qu’une erreur a été commise par des membres de son organisation et en paticulier les excès commis en Iraq »  écrit-il. « C’est pour ça qu’il demande aux groupes iraquiens de tourner la page et de reprendre leur collaboration avec al Qaida. »
Atwan reconnait que ces derniers mois la déroute d’Al qaida en Iraq a permis de ramener un certain calme et une relative stabilité en certains endroits , tels que le « triangle de la mort » près de Bagdad. « Ceci a permis aux Americains d’ameliorer leur popularité auprès de nombreux iraquiens » note-t-il.

« La dernière erreur d’Al Qaida a été de confondre le Jihad avec la prise de pouvoir politique . Al Qaida n’aurait pas du annoncer la naissance d’un Etat Islamique d’Iraq comme ils l’ont fait, parce qu’en imposant leur autorité, ils se sont aliénés une grande partie des Iraquiens » déclare-t-il.
Il rajoute que « c’est la même erreur qui a été faite par le Hamas quand il a saisi le pouvoir à Gaza et crée « l’Emirat Islamic de Gaza ». Aujourd’hui, Hamas , au lieu de combattre les Israeliens, est obligé de penser plutôt à  fournir l’electricité,  l’eau, le travail et la sécurité, et a perdu ainsi la confiance de la population »

Source : Terrorism: Latest bin Laden message ‘the most important in al-Qaeda’s history
Adnkronos International

Pourquoi Guy Môquet n’a pu être le “résistant” qu’on célèbre (II)

Posted on Mercredi 24 octobre 2007

« Je suis militant de la Jeunesse communiste avec laquelle je lutte en collant des affiches et distribuant des tracts contre l’occupant nazi, ce qui est passible de mort. Je suis arrêté le 13 octobre1940 (…) Acquitté le 23 janvier, je suis pourtant gardé en prison (…) et déplacé (…) pour finir à Chateaubriant. »

Comment expliquer cette phrase attribuée à Guy Môquet et retrouvée sur un panneau d’une exposition itinérante du musée des fusillés de Chateaubriant où celui-ci se présente, au moment de son arrestation, comme en lutte “contre l’occupant nazi”?

Alors que, comme le confirme le site de la Fondation de la Résistance et l’historien François Marcot, le fils du député détenu pour soutien au Pacte germano-soviétique ne pouvait être qualifié de “résistant” au moment où il est arrêté (sur dénonciation) en octobre 1940.

(more…)

jc durbant @ 05:10
Filed under: Pendant ce temps-là, en France andUn peu d'histoire