eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus

Syrie: Attention, une occupation peut en cacher une autre! (Who really occupies Lebanon?)

Posted on Mardi 24 juillet 2007

A l’heure où un groupe terroriste (Fatah al-Islam) infiltré par la Syrie continue à tenir en otages deux “camps” palestiniens au Liban …

Pendant que ladite Syrie en prépare apparemment un autre pour le Golan …

Et où hier encore, le chef du mouvement terroriste (pardon: le “parti politique au 18 000 missiles“!) Hezbollah se vantait d’avoir, via la Syrie, non seulement reconstitué mais accru et renforcé son armement contre les villes israéliennes (avec des missiles pouvant maintenant atteindre Tel Aviv) …

Voilà-t-il pas qu’on (re)découvre, via le WSH hier, que ladite Syrie n’a en fait pas tout à fait quitté le Liban comme elle le prétend et comme l’ONU a fait semblant de le croire ?

(more…)

Terrorisme: La preuve de l’utilité de Guantanamo (Why we still need Gitmo)

Posted on Mardi 24 juillet 2007

A l’heure où, après la bien sûr réjouissante fin du calvaire des otages bulgares (dont la torture et le viol), l’Europe vient, au prix de quel “triste précédent”, de montrer une nouvelle fois sa faiblesse face au nouveau Barberousse de Tripoli …

Et une vingtaine de jeunes volontaires coréennes (avec quelques jeunes gens) sont toujours à la merci de la barbarie islamique…

Bonne nouvelle de l’annonce de l’élimination d’un autre de ces barbares, sauf qu’il venait de… Guantanamo dont il avait été libéré il y a quatre ans à peine!

(more…)

jc durbant @ 14:01
Filed under: De la guerre et de la paix andIslamisme et RATP/ROP
Le coin des exhibitionnistes

Posted on Mardi 24 juillet 2007

img_4984.JPG

Sittingbull @ 13:45
Filed under: De la guerre et de la paix andPosts in English
« Nazi » = « Socialisme national »

Posted on Mardi 24 juillet 2007

Comme les adversaires contemporains de la mondialisation, les nazis considéraient l’économie comme un jeu à somme nulle. Par ailleurs, la composante de redistribution sociale de leur politique économique était très importante.

Putting the Socialism Back Into National Socialism:

The idea that Nazism was an extreme form of « capitalism » and Hitler primarily a tool serving the interests of « big business » is a longstanding myth that even now retains a measure of popularity in some quarters. This, despite the fact that the full name of the Nazi Party was the National Socialist German Workers’ Party, and that Nazi political strategy was explicitly based on combining the appeal of socialism with that of nationalism (thus the choice of name). Once in power, the Nazis even went so far as to institute a Four Year Plan for running the German economy, modeled in large part on the Soviet Union’s Five Year Plans.

Sittingbull @ 10:55
Filed under: Concepts andPosts in English andUn peu d'histoire
Hommage: A nos amis normands et d’ailleurs (FRANCE WILL NEVER FORGET)

Posted on Mardi 24 juillet 2007

A l’heure où nous voilà revenus au temps des rançons barbaresques et de la traite des blanches comme des slaves …

Et où 23 sud-coréens (et combien d’autres?) sont toujours retenus en otages par les nouveaux barbares musulmans …

MERCI à nos amis normands et d’ailleurs qui, avec notre nouveau président, ont courageusement maintenu allumée la flamme de 200 ans d’amitié franco-américaine, au moment même où le Monde libre était confronté à la nouvelle menace totalitaire de l’islamisme, les maitres es coups tordus Chirak-Villepin.

(more…)

jc durbant @ 09:53
Filed under: De la guerre et de la paix andLIBERTÉS andUn peu d'histoire
Petit dictionnaire moyen-oriental des idées reçues

Posted on Mardi 24 juillet 2007

 Quelques termes utiles pour decrypter ……
(more…)

Histoire: Thomas Platter ou l’invention du tourisme culturel (Travel writing: The other Platters)

Posted on Mardi 24 juillet 2007

Pour ceux qui, comme moi, en étaient restés à “Only you” …

En cette saison privilégiée du voyage et pour ceux qui ne connaitraient que le célèbre groupe de pré-rock américain des années 50 et leur inoubliable slow …

Ou se demanderaient comment un aussi petit pays que la Suisse peut avoir autant de voyageurs partout …

Retour sur, avant même le Grand Tour anglais dont nous avons tout récemment parlé, l’un des grands ancêtres du voyage et du tourisme: le Suisse Thomas Platter.

Moins connu (du moins, manque de traductions oblige, en France – au point que le Figaro lui attribue la nationalité… anglaise!) que son illustre humaniste de père du même nom (l’ancien berger devenu, via son amitié avec le réformateur Zwingli, imprimeur puis professeur et notable) ou que son frère Félix, le médecin bâlois (1574–1628) fait pourtant partie, comme le rappelle le grand historien du Collège de France Emmanuel Le Roy Ladurie qui a consacré toute une série d’ouvrages à la célèbre dynastie bâloise, des monuments de la culture française comme européenne, à l’époque de la Renaissance et du baroque.

Tout simplement parce que c’est en France qu’il commença ses pérégrinations à l’occasion de ses études de médecine (avec son frère) à Montpellier.

Et qu’il parcourut une bonne partie de l’Europe, des Pays-Bas (l’actuelle Belgique en fait) à l’Angleterre, où il assista notamment à l’une des premières représentations d’une pièce de Shakespeare dans son nouveau théâtre du Globe.

Mais aussi pour son précieux regard sur la société européenne de l’époque et notamment sur les mystères, pour le protestant éclairé qu’il était, de cette Europe encore sous le joug du papisme et de la Contre-Réforme (avec ses reliquats païens comme le si exotique culte des reliques ou les combats de coqs ou, comme Montaigne plus tard,… les circoncisions juives!) ou de la monarchie et sa terrifiante panoplie de châtiments mais aussi ses premières grandes entreprises industrielles (salines, moulins, arsenaux des galères, gigantesques ardoisières).

Extraits (Figaro):

« Thomas Platter (…) voyage pour achever sa formation intellectuelle, conformément au modèle du voyage éducatif théorisé par l’humanisme, notamment dans les régions réformées d’Allemagne et de Suisse.

Le journal de voyage de Thomas Platter marque un moment capital de l’histoire de la civilisation occidentale, celui de l’invention du tourisme culturel. Car c’est bien de cela qu’il s’agit : apprendre sur le mode empirique le monde, sa diversité et son histoire, grâce au vécu quotidien du voyage, à l’observation des individus, des moeurs, de la civilisation, et à la visite systématique des monuments et des oeuvres d’art. Tel est l’objectif proposé par l’humanisme à tout jeune homme soucieux de parfaire son instruction et son éducation.

Platter est le parfait touriste du voyage culturel. (…) Dans sa version humaniste, la civilisation chrétienne a inventé dans la seconde moitié du XVIe siècle le voyage instructif comme élément indispensable d’une éducation accomplie. »