eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus


La politique arabe de la France ? Une somme d’échecs et de turpitudes !

Dimanche 21 septembre 2014 par sil

Empire-Arabo-Galactique

Notre pays n’a cessé de se fourvoyer au Proche-Orient par Luc Rosenzweig (source)

Le 9 juillet 2014, un bref communiqué de l’Élysée déclenchait une tempête : « Le président de la République a eu ce soir un entretien téléphonique avec le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou. Il lui a exprimé la solidarité de la France face aux tirs de roquettes en provenance de Gaza. Il lui a rappelé que la France condamnait ces agressions. Il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces. Le président de la République rappelle la nécessité de prévenir l’escalade de la violence. »

Immédiatement, c’est le tollé, dans le petit monde des soutiens inconditionnels de la cause palestinienne en France : François Hollande ne délivrerait rien de moins qu’un « permis de tuer » au chef du gouvernement « le plus à droite qu’Israël ait connu », principal geôlier de« la prison à ciel ouvert » enfermant les habitants de Gaza. « Israël assassin ! Hollande complice ! » devient le slogan récurrent des manifestations anti-israéliennes organisées dans toute la France, non sans dérapages carrément antisémites. Qu’un président de la République française puisse, à un moment où Tsahal ne peut faire autrement que de répondre à une agression caractérisée, manifester sa compréhension pour ceux qui se défendent, en s’exprimant clairement, relèverait donc d’une forme de complicité dans la perpétration de crimes de guerre. On laisserait dans les poubelles de l’histoire de la propagande grossière ce type d’accusations, si elles ne s’étaient immédiatement doublées d’une mise en cause encore plus dévastatrice pour un président de la Ve République : en quelques lignes, il aurait porté un coup mortel à la « politique arabe » de la France, tué une seconde fois le général de Gaulle, celui de la fameuse conférence de presse du 27 novembre 1967, où fut proféré le fameux « peuple d’élite, sûr de lui et dominateur » accusant les Juifs et Israël de tous les maux du Proche-Orient, discours devenu le dogme intangible gouvernant l’action de la France dans la région. En rompant avec l’État juif de manière aussi agressive (le style compte autant sinon plus que le fond), un de Gaulle vieillissant, perdant prise aussi bien sur les réalités intérieures françaises que sur l’évolution du monde, laissait un héritage empoisonné à ses successeurs, dont aucun, de droite comme de gauche, n’a eu suffisamment de courage ou de clairvoyance pour s’en défaire. Au contraire, tel un mantra, on répétait, et on répète encore aujourd’hui, que cette ligne, distincte de celle des États-Unis, comme de celle de feu l’URSS, a permis à la France de faire entendre sa voix au Proche-Orient, donc de peser sur le cours des événements. Que de telles âneries puissent encore être proférées aujourd’hui, dans des journaux aussi sérieux que Le Mondeet Le Figaro, provoque l’étonnement de l’historien-diplomate Elie Barnavi, qu’on ne peut ranger dans le camp des amis politiques de Benyamin Netanyahou : « La politique arabe de la France a toujours été une illusion », écrit-il sur i24 alors que le « Hollande bashing » se déchaîne en France : « Cette illusion a été entretenue par la “rue arabe” du Quai d’Orsay et des gesticulations politiques comme celles de Jacques Chirac1.Son influence sur le cours de la guerre et de la paix a toujours été nulle.(…) C’est encore plus vrai aujourd’hui que le “monde arabe” n’existe plus, s’il a jamais existé autrement que dans la propagande de la Ligue arabe et le cerveau romantique des diplomates arabisants du Quai d’Orsay. »L’ami Barnavi, qui a fréquenté étroitement le petit monde dont il parle, nous révèle que le roi est nu, et que cette fameuse « politique arabe » de la France n’a pas fait, au cours du dernier demi-siècle, bouger d’un iota les lignes de force dans le conflit israélo-arabe. À mon humble avis, il fait encore preuve d’une indulgence coupable à l’égard de cette politique en ne la taxant que d’impuissance congénitale. Non seulement le roi est nu, mais son corps est couvert de scrofules et ulcères qui ont nom soutien indéfectible à des dictateurs sanguinaires, tentative de donner l’arme nucléaire au plus sauvage d’entre eux, Saddam Hussein, corruption généralisée d’une partie de l’élite politique et diplomatique française. Jusqu’aux mal nommés « printemps arabes » de 2011, la ligne « gaullienne » du Quai d’Orsay se résumait à lécher les babouches des dictateurs issus de la mouvance nassérienne et baasiste autant que celles des pétromonarques du Golfe en espérant que cette déférence onctueuse vaudrait de juteux contrats au complexe militaro-industriel français. Le sort des sociétés civiles de ces pays était le dernier souci de cette « rue arabe du Quai d’Orsay », dont les dithyrambes des potentats en place constituaient l’essentiel des télégrammes diplomatiques envoyés à Paris. La pauvre Michèle Alliot-Marie fut la principale victime de cette intoxication, elle qui, en suivant les analyses du Quai, préconisa que l’on instruise les CRS tunisiens pour sauver le régime de Ben Ali… (lire plus…)

La France entre explosion fiscale et sociale

Dimanche 21 septembre 2014 par sil

66% des Français s’attendent à une « explosion sociale » selon un sondage publié quelques jours avant la révolte de Morlaix (source)

Selon un sondage Ifop pour le journal l’Humanité, deux-tiers des Français (66%), envisagent voir la situation sociale dégénérer en France. Ils sont deux-tiers à estimer que la France pourrait « connaître une explosion sociale dans les prochains mois ».

Seulement 6% des Français excluent totalement la possibilité d’une explosion sociale dans les prochains mois.

87% des sympathisants du Front National pensent qu’il y aura une explosion sociale dans les prochaisn mois. ils sont 68% à l’UMP, 75% au Front de Gauche, et 52% au Parti Socialiste.

J’ai fait un rêve socialiste

Samedi 20 septembre 2014 par sil

Socialism

« Faute d’être tous riches, soyons tous équitablement pauvres, à l’exception des dirigeants socialistes qui ne manqueront pas de s’enrichir… bien sûr ! »

Flat tax : l’impôt des libéraux ?

Samedi 20 septembre 2014 par sil

Flat-Tax

Vidéo : Le 18 septembre, Jean-Marc Daniel est revenu sur l’origine de l’impôt à taux unique ou « flat tax » en anglais, sur BFM Business. Le flat tax, souvent utilisé dans le cadre de l’impôt sur le revenu, est un système qui impose tous les membres d’un groupe, citoyens ou entreprises, au même taux, contrairement à l’impôt progressif. De nombreux libéraux défendent la simplicité et la lisibilité de cet impôt…

(lire plus…)

De l’Humour Fiscal

Samedi 20 septembre 2014 par sil

Humour-fiscal

Vidéo Marc Fiorentino : Fiscalité: « Une fois de plus, on est dans l’incohérence la plus totale »…

(lire plus…)

Fiscalothérapie : quand l’administration Hollande entretient les mythes étatistes à coup de morphine

Samedi 20 septembre 2014 par sil

Fiscalotherapie

Vidéo : Le 18 septembre, Nicolas Doze s’est intéressé à la proposition de Manuel Valls de vouloir supprimer la première tranche de l’impôt sur le revenu, sur BFM Business. Selon lui, ce que propose le Premier ministre c’est de la « morphine », un message qui indique clairement que la remise à plat de la fiscalité n’aura pas lieu…

(lire plus…)

Les Nouvelles Aventures d’Astérix

Samedi 20 septembre 2014 par sil

Asterix-va-au-centre-des-impots

Astérix va au centre des impôts…

Choc de simplification : des agriculteurs incendient le centre des impôts et la MSA de Morlaix

Samedi 20 septembre 2014 par sil

MORLAIX

Vidéo – Pour protester contre les contraintes fiscales et administratives, des agriculteurs bretons ont incendié le centre des impôts et la Mutualité sociale agricole de la ville bretonne (source)

(…) « Les producteurs de légumes ne peuvent plus dans le contexte économique dégradé que l’on connaît continuer à fonctionner ainsi », avait déclaré à la mi-journée vendredi Jean-François Jacob, président de la Sica (société d’intérêt collectif agricole) de Saint-Pol-de-Léon, premier groupement français de producteurs de légumes, annonçant des actions à venir lors d’un point presse.

« On nous a parlé de façon successive depuis 20 ans de simplification administrative, à chaque fois on constate que c’est l’effet inverse. Nous on dit : +stop+ », avait-il déploré avant d’annoncer: « Puisque Paris n’arrive pas à mettre en oeuvre les simplifications administratives, nous allons, au niveau agricole et peut-être avec d’autres filières et secteurs de l’économie bretonne, mettre en oeuvre une simplification administrative de nos relations avec les pouvoirs publics ».

« Ce ne sera peut-être pas très bien perçu », avait-il ajouté, sans plus de précisions…

(lire plus…)

Homer Simpson se convertit à l’islam

Vendredi 19 septembre 2014 par sil

Homer-Simpson-Islam

Dupond et Dupont sont de retour

Vendredi 19 septembre 2014 par sil

Dupond-et-Dupont

Vidéo : Rentrée médiatique franchouillarde avec Zemmour et Domenach au sujet de notre intervention en Irak. Et un Zemmour toujours aussi lamentable, notamment du fait de son incapacité à tirer les leçons des cas Saddam Hussein et Milosevic…

(lire plus…)

« La Cupidité » selon Thomas Sowell

Vendredi 19 septembre 2014 par sil

Thomas-Sowell-cupidite

Le bon sens même…

« Among the many other questions raised by the nebulous concept of « greed » is why it is a term applied almost exclusively to those who want to earn more money or to keep what they have already earned—never to those wanting to take other people’s money in taxes or to those wishing to live on the largess dispensed from such taxation. No amount of taxation is ever described by the anointed as « greed » on the part of government or the clientele of government. . . .

Families who wish to be independent financially and to make their own decisions about their lives are of little interest or use to those who are seeking to impose their superior wisdom and virtue on other people. Earning their own money makes these families unlikely candidates for third-party direction and wishing to retain what they have earned threatens to deprive the anointed of the money needed to distribute as largess to others who would thus become subject to their direction. In these circumstances, it is understandable why the desire to increase and retain one’s own earnings should be characterized negatively as « greed, » while wishing to live at the expense of others is not. » (plus…)

sil @ 15:55
7710 articles de
Catégories: Concepts
Aucun commentaireSuivez cette conversation Ajoutez à del.icio.us
Reportage chez les manifestants pro-palestiniens

Vendredi 19 septembre 2014 par James

Les damnés de la Terre promise

Qu’ils soient religieux, gauchistes ou un peu des deux, tous les militants « pro-palestiniens » que j’ai rencontrés voient l’Orient compliqué avec des idées simples. 

Par Daoud Boughezala

Publié le 18 septembre 2014

Tiré de Causeur (N° 75)

Bastille

C’est jeune et ça sait tout du conflit israélo-palestinien. La guerre de Gaza, dans la bouche des manifestants de l’été, se résume au martyre d’une population civile otage des bombes de Tsahal. Tous ceux qui ont eu l’amabilité de répondre aux questions deCauseur, avant de se raviser parfois, appartiennent à la jeune génération – de la petite vingtaine à la bonne trentaine – issue de l’immigration maghrébine, pour ne pas dire algérienne.

Souvent élevés dans des milieux ouvriers apolitiques et quasi areligieux, Mehdy, Haouria, Assia et Samira [1] prêchent« l’humanisme » sans frontières, arguant que le « massacre de Gaza » ne peut susciter qu’indignation et colère chez les Français de toutes origines. La plupart de ces jeunes adultes se sont approprié la cause palestinienne, mus par un sentiment de révolte qui ne demandait qu’à éclore : « C’était il y a bientôt deux ans, je m’intéressais déjà au conflit israélo-palestinien. Une amie m’a conseillé de contacter l’association Les Observ’acteurs, car je savais très bien qu’on avait affaire à une injustice historique dont je n’avais pas encore mesuré l’ampleur. C’est en me rendant en Israël et en Cisjordanie que j’en ai vraiment pris conscience », raconte Samira, la petite trentaine, ex-fonctionnaire devenue hôtesse de l’air au chômage.

Jeunes femmes économiquement bien intégrées, toutes se disent « à la gauche de la gauche », consacrent une grande partie de leur temps libre aux voyages régulièrement organisés par Les Observ’acteurs, association créée à Saint-Denis par le jeune quadra journaliste au Monde diplomatique Nadir Dendoune, le jeune élu Front de gauche Madjid Messaoudene et quelques autres.

(lire plus…)

Royaume-Uni : le jour le plus long…

Jeudi 18 septembre 2014 par sil

TIM.001.1GX.18sep

Fuite des cerveaux: Après la révocation de l’Edit de Nantes et la Révolution, les années Hollande ! (Rich, young flee welfare state’s ailing economy and harsh taxes)

Mercredi 17 septembre 2014 par jc durbant

http://i.telegraph.co.uk/multimedia/archive/02707/parislondon_2707517b.jpg

Après la révocation de l’Edit de Nantes et la Révolution, les années Hollande !

A l’heure où avec 57% de dépense publique, une France de François Hollande qui est en train de rattraper le Danemark …

Semble enfin à se décider à revenir au réel du moins au niveau économique et au niveau du discours …

Retour, avec un papier d’Anne-Elisabeth Moutet dans le Telegraph et une vidéo de CNBC, sur ce remake, toutes proportions gardées, du « brain drain » huguenot d’il y a plus de trois siècles …

Gemma Bovery : Grandiose !

Mercredi 17 septembre 2014 par sil

Gemma-Bovery

« Le Bovarisme, une maladie textuellement transmissible » certes, mais visiblement pas d’un point de vue cinématographique, étant donné que l’on en sort tout sauf malade de cet excellent film à la galerie de personnages particulièrement bien choisie pour raconter en filigrane un tas de choses assez fines, et où les expressions du regard de Fabrice Luchini crèvent au moins autant l’écran que les éblouissantes courbes de Gemma Arterton.

Mais j’arrête là mon commentaire, me contenant d’un ‘p’tain, ce que ça fait du bien de voir enfin un excellent film’ mais aussi un petit ‘fait gaffe Fabrice, car avec ce genre de jeu, le statut de monstre sacré te guette’…

sil @ 16:57
7710 articles de
Catégories: Pépé Cinoche
1 CommentaireSuivez cette conversation Ajoutez à del.icio.us
Du cinéma climatique avec Léo la Science

Mercredi 17 septembre 2014 par sil

titanic-love-death-cold-water-frost-bye-farewell-goodbuy-leonardo-dicaprio-kate-winslet-titanic-931534450

Franchement, vous cassez pas, va ! Nul besoin de nommer le beau Léo au poste de Machin-truc. Nous avions parfaitement bien compris que vos histoires de climat, de sauvegarde de la planète, et tutti quanti, c’etait du cinéma :-)

Leonardo DiCaprio a plusieurs cordes à son arc. En plus d’être un acteur talentueux, le Californien est engagé depuis près de quinze ans contre le réchauffement climatique. En 1998, il a créé la Leonardo DiCaprio Foundation, qui soutient les initiatives en faveur du développement durable. C’est pour cette raison que l’Organisation des Nations unies, par la voix de son secrétaire général Ban Ki-Moon, a nommé la vedette messager de la paix, «Monsieur DiCaprio est une voix crédible au sein du mouvement écologiste et il dispose de moyens considérables pour faire entendre ce message» a-t-il souligné, lors d’une conférence de presse. (plus…)

Palme d’Or pour Thomas Thévenoud

Mercredi 17 septembre 2014 par sil

Thevenoud

Vidéo : voici une compilation des meilleures répliques de celui qui restera longtemps l’un des meilleurs acteurs de sa génération, j’ai nommé, l’inénarrable Thomas Thévenoud…

Sinon, je ne sais pas pourquoi, mais j’ai pensé à lui en voyant passer l’info suivante : Un député ukrainien jeté à la poubelle par une foule en colère

(lire plus…)

Le Aventures de Sœur Valérie Trierweiler

Mercredi 17 septembre 2014 par sil

PQ-a-imprimer

Fiche de lecture : Si l’on en croit les aventures autobiographiques de Cosette Massonneau, celle-ci aurait tout quitté pour un loser sans avenir, un grand enfant infoutu de répondre aux assauts de sa femme, un rustre ignorant les règles du savoir-vivre, un lâche incapable d’appeler sa mère à l’hôpital, un pauvrophobe, cynique et manipulateur. Et elle ne se serait rendu compte de tout cela qu’après que celui-ci l’a quitté :-)

Toi, la Sainte Massonneau, soit t’es très conne, soit t’es folle, soit tu nous prends vraiment pour des jambons (prononcez avec l’accent du sudouest).

Aussi, afin de remercier la Valoche pour ce moment de merde scripturale, et toujours dans le respect de l’idéal écologiste, pro-développement durable, et anti-réchauffement climatique, qui est le mien, j’ai décidé d’offrir à nos chers lecteurs l’intégralité de la déjection textuelle de l’autre idiote, le tout dans un format facilement imprimable sur du papier toilette…

(lire plus…)

sil @ 16:22
7710 articles de
Catégories: Mémé Bookine
6 CommentairesSuivez cette conversation Ajoutez à del.icio.us
Du somnambulisme arabe

Mercredi 17 septembre 2014 par sil

ligue-arabe

Tiens, le dormeur se reveillerait-il un peu…

Lire aussi : Le Qatar passe à l’action contre les Frères musulmans. Le départ de Doha de plusieurs membres des Frères musulmans, dont le secrétaire général de la confrérie, montre que le Qatar a pris la mesure des risques que son soutien à cette organisation islamiste lui faisait courir. (plus…)

Les musulmans de France unis contre l’Etat islamique

Mercredi 17 septembre 2014 par sil

Dans un « appel des musulmans de France », publié hier, les dix principales fédérations musulmanes ou mosquées « condamnent fermement les exactions » commises en Irak et en Syrie.

Les responsables religieux assument leur part de responsabilités dans la radicalisation de certains jeunes mais appellent également la société, à assumer la sienne.

Alors que « l’appel de Paris » publié la semaine dernière engageait surtout la Grande mosquée de Paris, cette fois la condamnation est unanime. « Nous, responsables musulmans de France, signataires du présent appel, nous condamnons fermement les exactions commises par l’organisation ’Daesh’, connue sous l’appellation ’État Islamique’, à l’encontre des civils en Irak et en Syrie parmi les chrétiens, les yézidis, les Kurdes, les Turcomans, les musulmans chiites ou sunnites, les humanitaires, les journalistes et les reporters », écrivent les représentants des plus grandes fédérations musulmanes et mosquées françaises.

« Mohammed Moussaoui (NDLR : président de l’Union des mosquées de France, proche du Maroc) nous a proposé le texte », raconte le recteur de la Grande mosquée de Lyon, Kamel Kabtane. « Nous en avons discuté, chacun a apporté sa pierre et tous, nous avons accepté de le signer ». Outre leur condamnation sans équivoque des crimes du groupe Daesh (connu en France sous l’appellation État islamique) – « en totale contradiction avec les principes élémentaires de la religion musulmane » – les responsables appellent « les citoyens épris de paix et de justice quelle que soit leur religion ou leur conviction à afficher, aujourd’hui plus que jamais, leur unité face au terrorisme » et les « jeunes musulmans de France qui seraient tentés d’aller combattre aux côtés de ces terroristes, (à) prendre conscience de l’ampleur de la gravité des crimes dont ils pourraient se rendre complices ».

Après avoir déjà, cet été, multiplié les « réactions spontanées » mais « plurielles », rappelle Mohammed Moussaoui, les musulmans ont décidé de parler « d’une même voix », s’attirant les félicitations du ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, qui a salué dans un communiqué « leur sens élevé des responsabilités ». À la différence de « l’Appel de Paris », ils ont également fait le choix de citer l’ensemble des victimes du terrorisme de Daesh. Si leur texte ne mentionne pas, comme le précédent, « le droit inaliénable de leurs frères chrétiens d’Orient (…) à rester et à vivre sur leur terre dans la dignité et la sécurité et pratiquer leur foi en toute liberté », c’est parce que « le fait même de se poser la question est scandaleux », fait valoir le responsable de l’UMF.

Par ce texte, clair et concis, ils demandent une fois encore à leurs concitoyens de « ne pas (les) placer dans la même case que ces gens-là », résume Kamel Kabtane, qui reconnaît une forme de lassitude face aux demandes répétées qui lui sont adressées sur ce « que fait la communauté musulmane ». « Il n’y a pas les musulmans et les autres, nous ne sommes pas en dehors de la société française ».

Mais, conscients que les ravages de Daesh ne s’arrêtent pas aux frontières de l’Irak ou de la Syrie, ils s’adressent aussi à ceux de leurs jeunes fidèles – 900 environ, selon le ministère de l’intérieur – tentés d’aller combattre en Syrie. Sans hésiter à prendre leur part de responsabilité. « Ces dérapages ne partent pas de rien. Beaucoup d’acteurs musulmans, inconscients des conséquences de leur discours, tombent dans la surenchère revendicative et identitaire. En Occident, nous vivons un islam de réaction, et non pas de pensée », fustige l’imam de Bordeaux, Tareq Oubrou, qui y voit « une trahison de la religion » et plaide pour qu’« un travail théologique soit mené, ici, par des savants musulmans ». (plus dans La Croix…)