eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus


Joyeux Halloween

Vendredi 31 octobre 2014 par sil

Halloween-Ghostbusters

Joyeux Halloween… et en cas de soucis, vous savez qui contacter…

sil @ 17:53
7819 articles de
Catégories: Coin détente
Aucun commentaireSuivez cette conversation Ajoutez à del.icio.us
Le gars qui doutait de rien

Jeudi 30 octobre 2014 par Letel

vassal_states_south_america_hitler

Les plans de Hitler pour l’Amérique du Sud : Cinq Etats vassaux à la place des 14 existants. (lire plus…)

Sorties Scolaires pour Tous

Mercredi 29 octobre 2014 par sil

NOUVELLE MOBILISATION DES ANTIMARIAGE GAY

Je crois que le meilleur moyen, et de démontrer l’hypocrisie de Najat Vallaud-Belkacem, et de faire voler en éclats sa volonté de voir des mères-missionaires-de-l’islam faire leur petit cinéma religieux lors des sorties scolaires, consisterait à ce que des parents proches du mouvement « Manif Pour Tous », et autres, se mettent à accompagner des sorties scolaires en portant leur propre étendard idéologique…

Juste histoire qu’on rigole un peu…

sil @ 18:04
7819 articles de
Catégories: Coin détente
1 CommentaireSuivez cette conversation Ajoutez à del.icio.us
Islamisme à l’école : quand Najat Vallaud-Belkacem rejoint la caricature…

Mercredi 29 octobre 2014 par sil

valeurs-actuelles-najat-ayatollah

Sacrée Najat ! On vaudrait passer pour une communautariste déguisée en socialiste, voire pour un cheval de troie de l’islamisme, et donner raison à tous ceux qui affirment qu’il faut se méfier du personnage comme de la peste verte, que l’on ne s’y prendrait pas autrement…

1) École : les mères voilées pourront accompagner les sorties. Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation, estime que « l’acceptation de leur présence doit être la règle ».

Une nouvelle vision de la laïcité à l’Éducation nationale? Alors que la question des accompagnateurs de sorties scolaires reste suspendue depuis plusieurs mois, Najat Vallaud-Belkacem envoie un signal en faveur des mères voilées. La ministre de l’Éducation s’écarte clairement de la voie tracée par l’un de ses prédécesseurs, Vincent Peillon. En décembre 2013, celui-ci réaffirmait le bien-fondé de la circulaire Chatel, qui, en 2012, posait la possibilité d’interdire de sortie les parents manifestant «leurs convictions religieuses, politiques ou philosophiques».

«Le principe, c’est que, dès lors que les mamans ne sont pas soumises à la neutralité religieuse (…), l’acceptation de leur présence aux sorties scolaires doit être la règle et le refus l’exception», a expliqué Najat Vallaud-Belkacem, auditionnée le 21 octobre dernier par l’Observatoire de la laïcité. Un renversement des règles. «Au moment où je veux absolument renouer le lien de confiance, qui s’est distendu, entre les parents et l’école (…), tout doit être mis en œuvre pour éviter les tensions», a argumenté la ministre. (plus…)

Voile à l’école : la réponse de Malika Sorel à Najat Vallaud-Belkacem

Mercredi 29 octobre 2014 par sil

FIGAROVOX/ENTRETIEN – Auditionnée par l’Observatoire de la Laïcité le 21 octobre 2014, la ministre de l’Éducation nationale souhaite autoriser les mamans avec voile dans les sorties scolaires. Malika Sorel réagit en exclusivité pour FigaroVox (source)

Auditionnée le 21 octobre dernier par l’Observatoire de la laïcité, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, a estimé que les mères voilées pourront accompagner les sorties scolaires. «L’acceptation de leur présence doit être la règle», a-t-elle déclaré. S’agit-il, selon vous, d’un geste d’apaisement et de tolérance ou d’une nouvelle entorse à la laïcité?

Malika Sorel: Pour que les Français comprennent bien les défis dans lesquels ils ont été entraînés malgré eux, je souhaite rappeler que le voile, comme l’avait longuement développé l’islamologue Abdelwahab Meddeb dans une tribune publiée en décembre 2009 dans le Monde, n’est pas un simple bout de tissu. Il constitue, pour citer ses mots, «une atteinte au principe de l’égalité et de la dignité partagées entre les sexes (…) et qu’il convient de situer la prescription du voile dans une société phallocratique, misogyne, construite sur la séparation des sexes, sur une hiérarchie des genres.» La question que vous me posez dépasse donc, et de loin, celle de la laïcité puisque ce sont les fondements de la société française qui se trouvent ici questionnés. Certes, le voile n’est pas une exclusivité de l’islam puisqu’on en trouve la présence dans d’autres religions au travers des âges, mais les Français, et leurs combats en témoignent, ont su faire évoluer leurs pratiques depuis déjà fort longtemps. De surcroît, la société française a toujours été mixte, y compris dans les campagnes reculées, et la féminité objet d’éloge et non de rejet, comme en témoignent la peinture et la sculpture.

Si l’on souhaite restreindre la discussion à la seule laïcité, et en particulier à la loi de 2004 puisque c’est elle qui est concernée par les accompagnements scolaires, je dirai que ces sorties sont partie intégrante du projet pédagogique et qu’elles sont placées sous le sceau de l’école de la République. Il n’y a strictement aucune ambiguïté sur ce point et si nous avions disposé d’une véritable élite politique et administrative, le ministre Luc Chatel n’aurait pas eu à préciser les choses. Il l’a fait – et c’est tout à son honneur – pour protéger le personnel scolaire qui est en première ligne et parce que des tensions commençaient à se produire sur le terrain, comme nous avons pu nous en rendre compte au Haut Conseil à l’Intégration.

Derrière la question des mamans voilées, le gouvernement cherche-t-il à promouvoir, sans l’assumer, un modèle multiculturel de type anglo-saxon? (lire plus…)

CGT : les goûts de luxe de Thierry Lepaon

Mercredi 29 octobre 2014 par sil

CGT

Vidéo : Le secrétaire général de la CGT Thierry Lepaon se fait payer la luxueuse rénovation de son appartement (130 000 euros) à Vincennes ainsi que son loyer (2 000 euros par mois) par son syndicat mafieux. On apprend que malgré sa rémunération statutaire à la CGT et ses autres revenus, il avait réussi à squatter un logement HLM en Normandie !

(lire plus…)

sil @ 17:13
7819 articles de
Catégories: Communistic Park
1 CommentaireSuivez cette conversation Ajoutez à del.icio.us
Le livre noir du syndicalisme français

Mercredi 29 octobre 2014 par sil

syndicate-mafia

FIGAROVOX/ENTRETIEN – Au-delà du cas personnel du secrétaire général de la CGT, l’affaire Lepaon révèle la face sombre du syndicalisme français. Le décryptage de Jean-Luc Touly, auteur de Syndicats – Corruption, dérives, trahisons.

FigaroVox: La CGT aurait déboursé 130.000 euros pour la rénovation de l’appartement de fonction de son secrétaire général, Thierry Lepaon. Cela vous étonne-t-il? Ce genre de pratiques est-il vraiment inédit?

Jean-Luc TOULY: La contradiction flagrante des dirigeants syndicaux que révèle cette affaire ne m’étonne aucunement. On pourrait citer un nombre incalculable de dérives semblables des individus, des organisations syndicales, des fédérations, des confédérations, des comités d’entreprise… On pourrait parler des frais de fonctionnement injustifiés, du Comité d’entreprise d’Air France, d’EDF, de la SNCF de Lyon, où les syndicats ont été condamnés. Les scandales sont légion.

Evidemment, faire payer la CGT entre 130000€ et 150000€ de travaux pour Thierry Lepaon est scandaleux, d’autant plus que les syndicats sont encore financés entre les 2/3 et les 3/4 par les entreprises ou l’Etat: ce sont donc les cotisations et les subventions de l’Etat qui, indirectement, ont payé le logement! Le manque de transparence des syndicats et leur système anti-démocratique conduisent systématiquement à des dérives. Ces informations ont d’ailleurs probablement été transmises par des adhérents de la CGT, choqués par cette découverte. Il existe ainsi des poches de résistance au sein même de l’organisation, qui dénoncent ces pratiques et ce côté occulte qui détruisent la confiance envers les syndicats. J’ai été moi-même membre de la CGT pendant 30 ans, avant de rejoindre FO, et j’ai bien vu que la dénonciation n’est jamais facile dans ces organisations: elle entraîne pressions, perte de mandat syndical voire perte de l’emploi dans certains cas!

Au-delà du cas de Thierry Le Paon, cela révèle-t-il un problème plus large de corruption au sein de la CGT? Quel est l’ampleur de celle-ci aujourd’hui?

Je pourrais vous parler de nombreux cas! Les hauts responsables syndicaux, en fin de carrière, sont souvent nommés à des postes élevés, bien payés, dans des autorités étatiques ou privées. Bernard Thibault a ainsi été élu en juin dernier administrateur du Bureau International du Travail, à Genève, avec l’aide de François Hollande. Les grandes entreprises peuvent faire de même: le directeur de cabinet de Thibault, Bernard Saincy, a été par exemple nommé à un haut poste chez GDF-Suez, après avoir quitté la CGT. Ces nominations sont des cadeaux accordés aux dirigeants syndicaux pour services rendus ; or, quels services rendent-ils vraiment? Je n’irais pas jusqu’à parler de méthodes mafieuses, mais les secrets et l’opacité de ces nominations posent problème…

Les syndicats reçoivent des sommes colossales, versées notamment par les entreprises, qui achètent ce faisant une sorte de paix sociale: les organisations leur sont dès lors redevables. On comprend très vite l’ambiguïté de leur action: d’un côté, ils appellent à manifester ; de l’autre, ils maintiennent des relations très étroites avec les patrons…
Ce nouveau scandale va venir alimenter la détestation du syndicat. Le véritable problème est celui de la transparence, de l’indépendance. Comment faire confiance à ses représentants si ceux-ci ne sont pas francs? (plus…)

EELV : pas de pitié pour les décroissants !

Mercredi 29 octobre 2014 par James

Historiquement, les thèses décroissantes sont à l’origine du mouvement vert. Et pourtant, il n’est pas facile de rencontrer un antiproductiviste conséquent à EELV, comme j’ai pu le constater à l’université d’été du mouvement. De là à croire que les représentants officiels de l’écologie politique sont plus férus de politique que d’écologie…

Par Daoud Boughezala

Publié le 28 octobre 2014

Tiré de Causeur (N° 75)

 verts-decroissance-eelv

Quand vient la fin de l’été, le journaliste en quête d’une ultime échappatoire au bureau voit arriver comme une bénédiction les universités précisément dites « d’été » organisées par toutes les boutiques politiques et associatives dignes de ce nom.

C’est la politique à la plage : le militant y va pour draguer, passer des soirées arrosées avec ses copains, voir les chefs en short, mettre son grain de sel dans les bagarres internes, parfois pour parler politique ou même pour écouter de longues et sérieuses interventions sur les grands problèmes du monde – le dosage entre ces différentes activités semblant varier en fonction de la taille et de l’orientation politique de l’organisation : à « gauche de la gauche », on prend encore les questions idéologiques au sérieux.

Voilà un terrain qui me va : je ne suis pas très bon pour la sociabilité de vacances et de bistrot. Je veux bien prendre l’air, mais si je suis sûr de pouvoir passer un bon nombre d’heures dans des amphis.

(lire plus…)

État Islamique : Le viol comme arme de guerre

Mardi 28 octobre 2014 par James

Comment peut-on se présenter comme une organisation religieuse qui prône la morale et pratiquer systématiquement des agressions sexuelles ?

Par Aki Peritz

Publié le 16 septembre 2014 dans Foreign Policy (extraits), Washington

1247-BELORTAJA

Parmi les nombreuses histoires terrifiantes qui nous parviennent sur l’occupation de l’Irak et de la Syrie par l’Etat islamique (EI), les violences sexuelles horrifiantes semblent devenir systématiques.

En août, les Nations unies ont notamment estimé que l’organisation terroriste avait réduit en esclavage sexuel environ 1 500 femmes et adolescents, filles comme garçons. Amnesty International a publié un document cinglant selon lequel l’Etat islamique enlève des familles entières dans le nord de l’Irak pour les soumettre à des abus sexuels.

(lire plus…)

Islam: Le racisme doux des faibles attentes (The soft bigotry of low expectations: When killing Muslims becomes less offensive than criticizing their religion)

Mardi 28 octobre 2014 par jc durbant

http://www.deceptioninthechurch.com/popekiss.jpg

Attention: un racisme peut en cacher un autre !

Alors qu’à l’instar de nos ados rivalisant de bêtises pour attirer l’attention mais aussi nul doute pour s’assurer de nouvelles recrues, les djihadistes redoublent de barbarie …

Et que lorsqu’ils ne basculent pas dans la pire équivalence morale, nos belles âmes et médias multiplient les livres et les articles censés « expliquer l’inexplicable » …

Comment ne pas s’étonner avec  l’écrivain égypto-américain Aly Salem …

De cette étrange forme de « racisme des faibles attentes » …

Pour lequel il semble moins grave de bombarder des musulmans (de préférence par drones ou chasseurs-bombardiers interposés) …

Que de critiquer la religion qui légitime leurs exactions ?

L’Islam en débat : La faiblesse des islamistes “modérés”

Dimanche 26 octobre 2014 par James

Ils partagent la même idée de la religion que les extrémistes.

Par Yassine Al-Haj Saleh

Al-Hayat Al-Jadida

Publié le 26 août 2014 dans Al-Hayat (extraits) Londres

1171-STAVRO

Il y a des islamistes qui s’opposent à Daech [l’Etat islamique]. Il y a même des islamistes, y compris salafistes, qui ont engagé le combat armé contre lui. Mais sur le front des idées ce combat reste étonnamment atone.

(lire plus…)

Le « Pays fou » d’Eric Zemmourevic

Dimanche 26 octobre 2014 par sil

Eric-Zemmourevic

Lorsque l’on connait l’amour d’Eric Zemmour pour la Serbie nationale-socialiste de Slobodan Milosevic, son attachement à défendre des tyrans tels que Saddam Hussein, des tyranneaux à la Poutine (voir par ici)… mais aussi sa mystique nationaliste franchouillarde… sans oublier son rejet généralisé des arabo-musulmans, pour ne pas dire une haine certaine sentant le désir de purification ethnique…

On se demande s’il n’a pas effectué un petit séjour dans la clinique du docteur Jovan Raskovic, le psychiatre serbe à qui l’on doit la folie nationaliste serbe des années 90…

Admirez-moi ce petit extrait qui fleure bon la rhétorique zemmourienne et où chacun pourra combler les blancs avec les cibles obsessionnelles chères à Zemmour :

« Les [...], féminisés par [...], souffrent d’un complexe de castration qui les soumet à une totale incapacité d’exercer la moindre autorité. Humiliation qu’ils compensent par leur grande culture. Quant aux [...] : peuple oedipien qui tend à se libérer de l’autorité du père. Il puise dans cette résistance la bravoure des guerriers, seuls capables d’exercer une réelle autorité sur les autres peuples [...]. »

PS : que nos fans de Zemmour veuillent bien m’excuser mais voilà quelques temps que Zemmour est devenu pour moi, bien plus flippant qu’intéressant. Cette dernière petite decouverte ne faisant qu’accentuer ce sentiment…

Lire ci-dessous : Les cerveaux de la purification Par Badou Gérard le 04/02/1993 (source)

Mêlant mysticisme, nationalisme et freudisme, le psychiatre Jovan Raskovic est devenu le théoricien de l’idéologie serbe. Mort le 28 juillet 1992, il a confié à son confrère Radovan Karadzic les rênes du PDS. Le «nettoyage ethnique» peut continuer.

(lire plus…)

La légende de l’expansionnisme israélien

Dimanche 26 octobre 2014 par sil

Israel-expansion

Encore un excellent billet de Ces Goys qui défendent Israël (source)

La politique d’Israël est assimilée à une conquête agressive de terres mais une très simple étude historique montre qu’en 1967, Israël a eu le plus grand territoire de son histoire récente, du Canal de Suez au Jourdain et du Golan à la Mer Rouge. Personne, en dehors des pressions internationales, n’aurait pu contraindre Israël à rendre quoique ce soit. Israël a volontairement rendu le Sinaï. Israël a laissé à la Jordanie la souveraineté du Mont du Temple. Israël n’a annexé ni la Bande de Gaza ni la Judée-Samarie. Israël n’a annexé le Golan que pour des raison de stratégie militaire. En 2000, Israël s’est unilatéralement retiré du Sud-Liban, contre la volonté d’une grande partie de la population libanaise du Sud, surtout les chrétiens. En 2005, en effet, Israël s’est retiré de Gaza.

Aucun de ces retraits n’a apporté la paix. La seule chose que ces retraits montrent, c’est la volonté israélienne de faire des compromis et de négocier pour parvenir à la paix. Cette ambivalence des Israéliens n’en est pas une. Les gouvernements israéliens successifs depuis 1967 ont tous montré la même volonté: arriver à la paix par des gestes de paix, des concessions et des compromis, à condition que ceux-ci soit réciproques.

Les Occidentaux passent leur temps à réclamer qu’Israël négocie et cède, ce qu’il fait, mais ne mettent pas assez de pression sur la partie palestinienne qui saborde toujours toute négociation parce qu’une paix négociée n’entre tout simplement pas dans son schéma mental et moral. Les Palestiniens ne veulent pas de paix, ils veulent une victoire qui montre leur supériorité sur la race juive.

Là ou les gouvernements israéliens sont plus ambigus, c’est dans ce qui semble être leur patiente attente que les Occidentaux s’aperçoivent des véritables intentions palestiniennes alors que cette attente laisse libre cours à la propagande et au lobbying palestinien pour avancer ses pions. Israël est prêt à faire la paix par la négociation et attend patiemment que ses partenaires ouvrent le yeux. Cet angélisme est des plus étonnants par rapport au réalisme et à l’audace légendaire d’Israël depuis 1948.

Un peu de propagande à Popov

Dimanche 26 octobre 2014 par sil

Popov1
winter-is-coming

J’adore la page Facebook de la Federation de Russie. J’y trouve tout ce qui me fait rire : du cuculte de la personnalité, des vannes anti-americaines dignes d’un empire-nain, des photos de poules de la mafia russe…

Mais aussi parfois quelques jolies images de l’éternelle et belle Russie qu’on aime…

(lire plus…)

Socialisme Triomphant : Maduro ordonne la confiscation des stocks de médicaments, de carburant et de produits alimentaires

Dimanche 26 octobre 2014 par sil

Venezuela-socialisme

Que fait un socialiste quand son socialisme se montre catastrophique ? Eh bien ! Il rajoute une grosse louche de socialisme…

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a ordonné l’expropriation de tous les entrepôts contenant de la nourriture, du carburant ou des médicaments situés dans les États d’Aragua, de Zulia et de Tachira. Selon Maduro, cette mesure a été rendue nécessaire pour empêcher les « bourgeois criminels » d’accumuler ces denrées pour les revendre ensuite en contrebande en Colombie. Le Venezuela est confronté depuis longtemps à une grave pénurie de certains produits de base.

Le 9 septembre dernier, la Banque centrale du pays avait indiqué que le taux de l’inflation annuelle s’élevait à 63,4%, un record pour le Venezuela, mais aussi le taux d’inflation le plus élevé du monde. La dernière fois qu’elle avait donné cette information, c’était en mai, et à l’époque, le taux avait déjà atteint 60,9%.

Le contrôle des changes et la pénurie de dollars qu’il a provoquée ont anéanti la capacité du pays à importer des marchandises, ce qui eu pour effet de créer des pénuries de produits de base, et de faire monter les prix. En Février, le gouvernement avait dévalué le bolivar, fixant la parité du dollar à 6,3 bolivars, contre 4,3 précédemment.

Le Venezuela est aux prises depuis plus d’un an à des pénuries de produits de base comme le papier toilette, le lait, le beurre, le dentifrice, le savon, et l’huile, entre autres. Outre leur incapacité à importer, les entreprises du pays sont confrontées à un contrôle des prix qui les empêche de produire les produits dont les consommateurs ont besoin, parce que leurs marges sont pratiquement inexistantes.(plus…)

Foutoir français : à quand le nettoyage qui s’impose ?

Dimanche 26 octobre 2014 par sil

Usual-suspects

Parce qu’il est grand temps de balayer les peaux de bananes qui s’accumulent sur le sol de notre république, si on ne veut pas voir la fille Le Pen nettoyer le tout au lance-flammes…

Lorsque la Sécurité Sociale se dote de Barbelés

Dimanche 26 octobre 2014 par sil

securite-sociale

Au rayon progrès de l’Etatisme à la française…

Désaffiliations de la Sécu : les députés votent des sanctions accrues

Brésil : Maintenant, c’est Aécio ! Agora é Aécio !

Samedi 25 octobre 2014 par sil

Agora-e-aecio

Vidéo de chez Pierre Toullec : Le 26 octobre 2014, le second tour de l’élection Présidentielle Brésilienne de 2014 se tiendra entre Dilma Rousseff, la candidate de la gauche dure du Parti des Travailleurs, et Aécio Neves, le candidat Social Démocrate du centre droit. Aécio Neves est l’occasion pour le Brésil de changer de direction, et je le soutien entièrement dans sa candidature !

(lire plus…)

L’Islam en débat : L’Arabie Saoudite au banc des accusés

Samedi 25 octobre 2014 par James

Ce n’est pas en critiquant l’Etat islamique tout en défendant l’application de la charia que l’on conciliera l’islam avec la modernité et les droits de l’homme.

Par Hasan Jamali

Publié le 15 septembre 2014 dans Le Devoir (Montréal)

1248-GRAFF

A la suite de la prise de Mossoul par les combattants armés de Daech (l’Etat islamique), et particulièrement après la décapitation, devant le monde entier, de deux journalistes américains, quelques voix musulmanes se sont indignées : “Ce n’est pas la vraie version de l’islam !” Ou : “Ce n’est pas l’islam authentique.”

(lire plus…)

L’Islam en débat : La haine du mécréant

Samedi 25 octobre 2014 par James

Il faut condamner le massacre des non-musulmans. Parce qu’il porterait atteinte à l’image de l’islam? Non, parce que c’est un crime.

Par Tawfiq Al-Saif

Publié le 19 août 2014 dans Al-Eqtisadiah (Riyad)

1250-MAYK

Le père de la sociologie, Ibn Khaldoun [né à Tunis en 1332], a entre autres choses relevé la propension des peuples vaincus à imiter la culture du vainqueur. Cette idée a influencé beaucoup d’intellectuels arabes, notamment islamistes.

(lire plus…)