eXc: Nous aimons la liberté, l'état de droit, l'héritage des Lumières, la séparation de l'église et de l'état, l'humour. Nous n'aimons pas le fascisme, le communisme, l'antiaméricanisme, l'antisémitisme, le racisme, la bureaucratie, les totalitarismes. Nous estimons que le plus grave danger que courent les démocraties libérales est de céder à l'islamofascisme. Lire plus


Je Suis Sur Ecoute

Mardi 5 mai 2015 par sil

je-suis-sur-ecoute

« Ce projet de loi est un mensonge d’État. Le président de la République l’a présenté lui-même récemment à la télévision comme un texte essentiel pour lutter contre le terrorisme, alors qu’il va s’appliquer bien au-delà, à beaucoup d’autres domaines. Ce projet menace gravement les libertés publiques. » Olivier Sur, bâtonnier du barreau de Paris.

(plus par ici…)

Concours de caricatures de Mahomet : emomoticone

Mardi 5 mai 2015 par sil

Emoticone-mahomet-Marcus-Sterzer

Vous trouverez par ici la galerie d’images du concours de caricatures de Mahomet (merci Polémos)…

Ma préférée étant sans doute celle de Marcus Sterzer grâce à qui nous avons enfin un emoticone pour représenter Mahomet.

C’est notre bonne vieille Islam qui sera contente ;-)

Breaking the Silence : l’AFP et les médias de panurge français tombent (encore une fois) dans le panneau…

Mardi 5 mai 2015 par sil

CGQDI

A moins que l’automatisme consistant à prendre pour argent comptant des pseudo-déclarations de quelques prétendus soldats israéliens, sortis par une sombre ONG (argument d’autorité), financée par un fond arabe, et ayant pour objectif de criminaliser, encore et toujours, l’armée de l’État Juif, ne tienne plus du réflexe pavlovien propre aux bons chiens-chiens-médiatiques-à-leurs-maîtres-pétroliers qu’autre chose…

Sérieux, mesdames messieurs des médias franchouillards, vous n’en avez pas marre de servir de pot de chambre, pour ne pas dire de citerne à foutre, à la propagande nationale-islamiste-arabe ?

1) Scandale : La presse française utilise des faux rapports d’une ONG payée par un fond arabe palestinien 300 000 $ pour salir Tsahal (plus par ici…)

2) « Le Monde, 4 mai 2015, devoir d’objectivité » par Ces Goys qui défendent Israël

La moindre des choses, quand on défend l’objectivité, est d’entendre tous les sons de cloche. Hier, nous avons lu avec un doute grandissant l’article du Monde, repris par tous les médias français et des milliers de blog et de pages, sur un tireur de char israélien exprimant ses doutes et présentant des règles d’engagement floues voire criminelles pendant l’opération Bordure Protectrice à Gaza en Juillet 2014.

Aujourd’hui, nous avons reçu un message d’un ancien combattant de Tsahal qui a participé à l’opération. Le son de cloche est assez différent et sur les mêmes critères de cohérence générale du fonctionnement d’une armée occidentale avec lesquels nous avons jugé l’article du monde, force est de constater que le message que nous avons reçu est plus satisfaisant.

(…) Donc les consignes reçues par Tsanhanim, d’éviter les tirs aveugles pour ne pas atteindre éventuellement des camarades sont des consignes d’une force armée moderne et opérationnelle qui prête une attention particulière aux conditions d’ouverture du feu et cela nous parait totalement cohérent avec le niveau de Tsahal, alors que les pseudos-consignes et la scandaleuse indiscipline de combat présentées dans l’article du Monde sont du niveau d’une milice d’amateurs criminels, type Etat Islamique ou Boko Haram. »

(…) Au final, laissons la parole à Tsanhanim qui a voulu lui aussi « briser le silence » à propos de l’article du Monde, repris en boucle par toute la presse française : « C’est une opération militaire, pas des vacances au Club Med. Ce n’est pas rose, une guerre. Encore un soldat qui a oublié pourquoi il se battait, un affront pour les frères d’armes tombés au combat. Signé Yohan, un ancien combattant fier de son armée et de ses valeurs ! »

Et Tsanhanim nous offre la meilleure conclusion possible à toute cette affaire : Plusieurs journaux ont cité le caractère « dérangeant » des révélations de ces soldats auprès de l’ONG Breaking the Silence. Nous, on défie quiconque d’aller sur une zone de combat et d’y relever quelque chose qui n’est pas « dérangeant » ! La guerre « dérangeante », c’est comme un combat « violent », c’est un pléonasme d’une assourdissante débilité du niveau d’une eau « humide » ou d’un incendie « chaud » ! La guerre, c’est la guerre. Ceux qui ne comprennent pas ça n’ont qu’à continuer à jouer aux Lego ! (plus par ici…)

Con comme Caron

Mardi 5 mai 2015 par sil

Aymeric-Caron-hyene

Vidéo : Grands dieux qu’il est con ce Aymeric Caron. Voyez plutôt

Après avoir fait son petit numéro de toléritude, comme quoi « il nous faut tendre la main et parler à ceux qui ne sont pas d’accord avec nous afin d’expliquer et rapprocher les différents positions » (l’objet du livre comme le rappelle Caroline Fourest) puis intenté un procès en malhonnêteté, sectarisme et quasi-islamophobie (ce qui n’est pas insultant du tout, bien évidemment), toujours sous le mode monologue, le roquet de la bande à Ruquier explique qu’il ne veut plus discuter (chose qu’il ne faisait pas de toute façon) avec Caroline Fourest parce que celle-ci a fini par lâcher un « ça me fait chier de discuter avec quelqu’un d’aussi con ».

Remarquez, tout bien considéré, Caron n’est peut-être pas complètement con. A l’évidence, c’est beaucoup plus grave que ça. Un beau cas clinique. Voyez plutôt…

(lire plus…)

Qui est Todd ?

Lundi 4 mai 2015 par sil

qui-est-Todd

1) « Qui est Charlie »: Emmanuel Todd ou quand un intellectuel déraille…

Camouflé derrière son statut « scientifique », le géographe-démographe-historien exprime sans fard ni détour le mépris et la honte que lui inspire la « France de Charlie »… (plus…)

2) Vidéo : Sophia Aram se paye Emmanuel Todd : “Merci de prendre la défense des musulmans”

“Monsieur Todd merci, chapeau bas melon et bottes de cuir. Merci de prendre la défense des musulmans de France. Surtout que vous n’étiez pas obligés. Vous le faites juste par gentillesse parce que vous savez que les gens sont méchants avec nous.”

Pour son billet du matin sur France Inter, Sophia Aram a donc choisi de remercier très ironiquement – et avec l’accent – Emmanuel Todd, historien et anthropologue qui publie Qui est Charlie ?, quelques mois après les tragiques événements de janvier.

Une matinée assez tendue. En effet, Emmanuel Todd a menacé de quitter le plateau en direct, fatigué de n’être interrogé que sur la notion de “terrorisme intellectuel du 11 janvier” et non sur son livre à paraître.

(lire plus…)

« Pourquoi des jeunes Français issus de familles musulmanes ou convertis nourissent tant de haine? »

Lundi 4 mai 2015 par sil

POURQUOI

Texte de Dominique Schnapper sociologue.

POURQUOI de jeunes Français – les uns, issus de familles traditionnelles musulmanes et les autres, convertis – nourrissent-ils à l’égard des institutions qui les ont protégés et des valeurs démocratiques une détestation radicale, que les membres des réseaux islamistes mondiaux entendent – et réussissent à – manipuler au profit de leur ambition ?

Le voile d’ignorance

On le savait depuis des années. La haine de la France et la haine des juifs s’est développée dans certains quartiers dits « sensibles ». Les sociologues, les travailleurs sociaux, souvent d’origine musulmane, les enseignants des collèges et des lycées en témoignaient. Nombre de politiques l’avait dénoncée. En 2005, au cours de plusieurs jours d’émeutes, des jeunes s’étaient attaqués aux bâtiments les plus proches, écoles, bibliothèques ou cabinets médicaux. Il ne s’agissait pas alors d’une révolte ethnique portant des revendications particularistes, même si la plupart des jeunes émeutiers étaient originaires de l’Afrique sub-saharienne. Les observateurs décrivaient des violences sans but manifeste, produit de la misère sociale, des frustrations et du ressentiment. Depuis des années, des enfants juifs quittent l’enseignement public où ils ne se sentent plus en sécurité. Pourtant, de crainte de stigmatiser les musulmans républicains – il ne faut pas oublier que le phénomène massif est celui de l’intégration progressive de la majorité de la population descendante des immigrés maghrébins –, faute aussi de savoir quoi faire contre le mal, un silence gêné et bien-pensant couvrait ces faits d’un voile d’ignorance. Par faiblesse, par lâcheté, par souci légitime de ne pas stigmatiser l’ensemble des musulmans, les intellectuels se taisaient, dénonçaient l’islamophobie plutôt que l’antisémitisme, sans oublier d’accuser le « républicanisme » dont la rigidité et le refus d’admettre les « différences » auraient été responsables des événements. Pour se réconforter, on rappelait que les casseurs n’étaient qu’une très faible minorité – comme si les phénomènes minoritaires ne pouvaient pas avoir une signification politique et symbolique sans rapport avec leur nombre. Depuis le 9 janvier dernier, il est devenu plus difficile de se voiler la face.

À la suite des émeutes de 2005, les sociologues avaient souligné que ces jeunes désocialisés étaient le produit de la misère sociale et des blocages de la société française (1). Aujourd’hui, la misère n’a pas disparu et la société reste sur beaucoup de points bloquée, mais l’explication est devenue insuffisante. Il faut aussi prendre la mesure de l’extrémisme qui se réclame de l’islam dans sa dimension politique et idéologique, dans son extension internationale. D’ailleurs, ce ne sont plus seulement des marginaux ou des laissés-pour-compte, mais aussi des diplômés et des convertis, convenablement formés et issus de familles stables, qui cèdent à la tentation de l’extrémisme. (plus par ici…)

Dallas : Liberté d’expression 2 – Nazislamisme 0

Lundi 4 mai 2015 par sil

good-guys-without-guns1

Deux hommes armés qui se sont attaqués à un bâtiment où se tenait un concours de caricatures de Mahomet, en présence du populiste néerlandais Geert Wilders, ont été abattus après une fusillade. Ils seraient des sympathisants de l’État islamique. (source)

Deux hommes qui avaient ouvert le feu contre une exposition de caricatures de Mahomet ont été abattus dimanche par la police dans la ville de Garland près de Dallas vers 19 heures, heure locale. Les deux suspects se sont garés devant le centre d’exposition avant d’ouvrir le feu à l’arme automatique, blessant un policier qui gardait les lieux. Les forces de l’ordre ont immédiatement répliqué en tuant les deux agresseurs. L’attaque s’est déroulée alors que les organisateurs de l’exposition intitulée Mohammad Art Exhibit and Contest, l’association American Freedom Defense Initiative (Afdi), s’apprêtaient à décerner un prix de 10.000 dollars au gagnant de ce concours de caricatures de Mahomet.

Selon SITE, l’organisation qui s’est spécialisée dans la surveillance des sites djihadistes, un homme se revendiquant du groupe État Islamique (EI) a affirmé sur Twitter que l’attaque avait été perpétrée par deux sympathisants de l’organisation djihadiste. Dans une série de tweets datés du 3 mai, l’homme nommé «Abu Hussain AlBritani», qui est selon SITE le nom du djihadiste britannique de l’EI Junaid Hussain, affirme: «deux de nos frères ont ouvert le feu contre l’exposition artistique du prophète Mahomet au Texas». «Ils pensaient qu’ils étaient à l’abri des soldats de l’État islamique au Texas», ajoute-t-il. Il avait auparavant retweeté ce qui paraît être un message de revendication des assaillants se qualifiant de «moudjahidines».

Le poids de la Bureaucratie

Lundi 4 mai 2015 par sil

BUREAUCRATIE

sil @ 13:55
8222 articles de
Catégories: Concepts
Aucun commentaireSuivez cette conversation Ajoutez à del.icio.us
Pourquoi la croissance revient en Italie et pas en France

Lundi 4 mai 2015 par sil

FIGAROVOX/ANALYSE – L’économiste Charle Wyplosz compare la situation économique française et italienne. Alors que la confiance revient gentiment en France, c’est un véritable bond que l’on observe en Italie. (source)

Une des indications les plus fiables indiquant l’évolution future de l’activité économie est fournie par les sondages sur le degré d’optimisme ou de pessimisme des consommateurs et des entreprises. Alors que la confiance revient gentiment en France, c’est un véritable bond que l’on observe en Italie. Le contraste est cruel, tout comme les raisons probables du retour de l’optimisme en Italie.

En Italie comme en France, tout le monde a compris que la baisse du prix du pétrole et la dépréciation de l’euro sont des événements positifs importants et qui vont probablement durer. Mais il a beaucoup plus en Italie. Sur le plan politique, Matteo Renzi démontre que le changement, c’est vraiment maintenant. Il ne propose pas de longues listes de réformettes, il reconnait les tares majeures du pays, mille fois détaillées, et fait des réformes profondes. Les politicards et les lobbies détestent, s’agitent et s’opposent, mais leurs arguments glissent sur les plumes du Premier Ministre. Au sein de son propre parti, la fronde grogne. Mais, avec un taux d’approbation dans les sondages tout à fait décent, et supérieur à celui de son parti, il n’a pas besoin de s’en inquiéter.

En un peu plus d’un an au pouvoir, il n’a vraiment fait que deux réformes, mais quelles réformes! Depuis 1945, l’Italie est connue pour son instabilité politique. Les gouvernements se succèdent et tombent dès qu’ils déplaisent à tel ou tel lobby. La cause est le système électoral, qui favorise le morcellement. En outre, le gouvernement a peu de pouvoir face aux deux chambres du parlement, qui chacune doivent approuver dans les mêmes termes toute loi, et qui ne se privent pas d’être en désaccord. Renzi a proposé de tout changer d’un coup. Un nouveau système électoral devrait assurer l’émergence de majorités stables et le sénat voit ses prorogatives (et sa taille) sévèrement rognées. S’il arrive à ses fins, sans doute début mai, ce sera un tournant historique, tout comme le passage de la Quatrième à la Cinquième République en France.

L’autre grande réforme, c’est celle du marché du travail, avec de nombreuses leçons pour la France. Nos deux pays partagent un marché dual. D’un côté, les employés en CDI, très protégés, de l’autre ceux qui vont de CDD en CDD en passant par la case chômage. En Italie comme en France, les premiers sont la majorité mais, ces dernières années, les embauches en CDD dominent. Les inconvénients de ce marché dual ont été mille fois décrits. Outre la précarité, qui saute aux yeux, les employés en CDD ne peuvent pas développer réellement des compétences professionnelles. Ils restent des marginaux du travail que les entreprises utilisent sans les former. Au taux du SMIC, nombre d’entre eux ne sont pas rentables. De fait, ils ne sont employables en CDI. Cela vaut aussi pour les «petits boulots» dans le service public que tous les gouvernements chérissent car ils permettent de faire baisser les chiffres officiels du chômage et procurent une bonne conscience totalement injustifiée. De plus, pour ne pas fâcher les syndicats qui ne veulent pas de concurrence pour les emplois normaux, ces «petits boulots» concernent souvent des activités sans grand intérêt et constituent un véritable gaspillage. Cette dualité est une cause majeure du chômage de masse. (lire plus…)

Du Jean-Baptiste Say on ne peut plus d’actualité

Lundi 4 mai 2015 par sil

1JBS

Par ces temps où la tentation du protectionnisme grandit dans certains esprits…

2JBS
3JBS

Doctrine Obama: C’est la coolitude, imbécile ! (A paradoxical fusion of submission and subversion: After six years of a celebrity president, is your life any better ?)

Dimanche 3 mai 2015 par jc durbant

https://buzzword101celebritynews.files.wordpress.com/2008/07/barackebony.jpg?w=450

https://i1.wp.com/static.businessinsider.com/image/50980273eab8ea0f08000012/image.jpg

C’est la coolitude, imbécile !

Effondrement du système d’Etats-nations au Moyen-Orient, expansion incontrôlée de l’Etat islamique, nucléaire iranien, agression russe en Ukraine, disputes territoriales en Mer de Chine …

Chanter et rapper (à la télé) Tweeter, « viner », « instagramer » (et aimer ça)  Manger de la « junk food » (sans culpabiliser) Mettre les pieds sur le bureau (et assumer) Jouer avec des enfants (et adorer) …

Alors que les uns après les autres s’accumulent les désastres …

Qu’à l’horizon s’amoncèlent les menaces …

Pendant qu’après avoir menacé les frères Jonas d’une attaque de drones il y a quatre ans et pendant que la rue brûle à 70 km de Washington, le Predator in chief nous présente cette année son traducteur de colère

Et que son homologue français s’invite à l’émission la plus branchée de Canal plus …

Comment ne pas voir …

Derrière la passivité aujourd’hui théorisée, par le Sinatra de la politique, comme « patience stratégique » … …

Ce « mélange paradoxal de soumission et de subversion » …

Que constitue pour le dernier numéro de Philosophy now …

La si séduisante « cool attitude » qui nous a valu l’élection et la réélection …

Du véritable accident industriel que se confirme être le président Obama ?

Pendant ce temps-là à Bagneux sous Gaza : La plaque en mémoire d’Ilan Halimi retrouvée brisée

Dimanche 3 mai 2015 par sil

ilan-Halimi-Zirkhrono
plaque-Ilam-Halimi-brisee-bagneux

Comme le dirait Brice « Kidnappé, torturé et assassiné parce que juif. Même mort, il demeure la cible de la haine antisémite. On en est là. »

J’ajouterai que je vomis l’hypocrisie politicarde « extrêmement choquée » des édiles de cette municipalité communiste de merde qui pendant des années a caressé dans le sens de la barbe l’antisionisme (neo-antisémitisme) du national-islamisme de la Bande à Gaza et compagnie…

La plaque en mémoire d’Ilan Halimi, jeune Juif français tué en 2006, a été retrouvée brisée, très vraisemblablement après un acte de vandalisme, à Bagneux (Hauts-de-Seine), ville de son calvaire, indique dimanche la mairie. (source)

« C’est scandaleux, inacceptable, je suis extrêmement choquée », a réagi la maire de Bagneux Marie-Hélène Amiable, contactée par l’AFP.

Avertie samedi vers 18h00 par un habitant, elle a fait aussitôt retirer la plaque, posée au pied d’un chêne dans un parc du centre de la ville, après une cérémonie de commémoration en 2011. « Elle sera changée dès que possible lundi. Nous sommes au commissariat de Bagneux pour porter plainte », a précisé la maire. « Pour notre ville, c’est un symbole extrêmement fort », poursuit Marie-Hélène Amiable, qui « pense fortement à un acte de vandalisme », mais, très prudente, ne veut pas exclure « la chute d’une branche ou un ballon », tant que la police ne fera pas la lumière complète sur les faits.

Ilan Halimi avait été retrouvé nu, bâillonné et menotté près d’une voie de chemin de fer dans l’Essonne après avoir été enlevé et torturé trois semaines durant à Bagneux par le « gang des barbares » dont le chef, Youssouf Fofana, a été condamné depuis à la réclusion criminelle à perpétuité.

Sur Twitter, Nicolas Sarkozy a exprimé sa « consternation ». « La barbarie dont il a été victime n’a pas suffi. Intransigeance face à de tels actes. Pensées pour ses proches », a ajouté l’ancien président.

Jack Lang, interrogé sur Radio J, a fait part de son « écoeurement ». « C’est répugnant, il y a dans notre pays un antisémitisme qui est assez vigoureux », a-t-il souligné. Le président de l’Institut du Monde arabe a appelé à une « politique plus radicale » pour combattre tous les racismes, précisant qu’il y avait aussi de l’islamophobie en France. « Il faut une révolution de l’éducation », a-t-il estimé.

« ça s’arrose »…

Dimanche 3 mai 2015 par sil

Journee-liberte-presse

Femen Style mais en Mieux !

Dimanche 3 mai 2015 par sil

scooter-sexy-Ruslan-lobanov

Par Ruslan Lobanov… Superbe !!!

Les seins des Femen et le visage du FN

Samedi 2 mai 2015 par sil

Visage-FN
FN-RG

Regarder les choses en face

Samedi 2 mai 2015 par sil

Petit rappel (source)

Sid Ahmed Ghlam, qui préparait un attentat contre des églises et assassin présumé d’Aurélie Châtelain, était étudiant en licence d’informatique.

Mohammed Atta, chef des pirates de l’air du 11 septembre, était un architecte urbaniste.
Ayman Al-Zawhiri, chef d’Al Qaeda est un chirurgien.

Joseph Mengele et Aribert Heim était médecins.
Albert Speer était un ingénieur.

On peut continuer longtemps comme ça mais il va falloir se rendre à l’évidence: l’excuse de l’illettrisme, de l’obscurantisme et des difficultés sociales pour expliquer la radicalisation haineuse et meurtrière ne tient pas.

Il va falloir trouver d’autres excuses, à moins qu’on ne décide de regarder les choses en face.

Emeutes de Baltimore: Attention, un casseur peut en cacher un autre ! (As crime falls and policing shifts more towards social work, America’s police culture at pains to catch up)

Samedi 2 mai 2015 par jc durbant

Michael Chikliss (The Shield, US TV series, 2002-2008)

Do I look like a social worker ?

https://pbs.twimg.com/media/CD3V4WFWMAEdRHY.jpg:large A rioter stands atop a burning car as another man pours fuel onto the fire while Baltimore firefighters behind them fight fires in multiple burning buildings set ablaze by rioters during clashes in Baltimore on April 27, 2015. Fan riot after San Francisco Giants 2014 World Series win

https://scontent-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-xtp1/v/t1.0-9/s480x480/11068304_1083447255015533_7201690011362494321_n.jpg?oh=1d4c8ca789db853b58b402182f8674d3&oe=55D193F1

Attention: un casseur peut en cacher un autre !

En ces temps étranges …

Où le plus rapide prix Nobel de l’histoire peut, dans la plus grande indifférence, commander tranquillement de son bureau l’élimination de milliers de terroristes à des dizaines de milliers de kilomètres de distance …

Tout en prétendant négocier de l’autre côté avec les véritables casseurs du Moyen-Orient …

Et où on ne peut plus avoir un suicide réussi sans entrainer 149 autres victimes avec  soi …

Ou, comme l’a bien compris la maire même de Baltimore, regretter ou fêter la défaite ou victoire de son équipe favorite, sans détruire, de Vancouver à San Francisco ou Paris, une partie du quartier de ses voisins …

Comment ne pas voir …

A l’heure où, à l’instar du Pompier-pyromane de la Maison Blanche et de la dernière couverture de Time magazine comparant les émeutes post-mort de Martin Luther King à celles d’aujourd’hui, nos médias et nos habituels chasseurs d’ambulances nous refont le coup  du rien n’a changé en 50 ans …

Et faisant mine d’oublier le simple attrait, pour la plupart des casseurs de nos émeutes, de l’adrénaline ou de l’occasion de pillage impuni …

Tentent de faire passer pour une question de racisme à la Hurricane Katrina dans une ville à 80% noire, maire, chef de la police, procureur et conseil municipal compris …

Un réel problème, comme le rappelle The Economist (merci james), de formation et de changement de conditions de travail d’une bonne partie apparemment de la police américaine …

Où, victime en quelque sorte de son propre succès, une force de police formée et entrainée principalement à combattre la criminalité  avec les techniques et les armes qui vont avec…

Se voit de plus en plus confrontée …

Face à la baisse de ladite criminalité et à des délits se réduisant de plus en plus, malgré certes une population de plus bien armée, à des infractions du code de la route ou des affaires familiales par une part toujours plus grande de déficients mentaux …

A des tâches qui ressemblent de mois en moins à celles que glorifient à longueur de soirée nos séries télévisées …

Et de plus en plus à celles, nettement plus prosaïques mais autrement plus complexes, d’une assistante sociale  ?

Jamais Contents !

Vendredi 1 mai 2015 par sil

jamais-contents

Charlie Hebdo : Luz ne veut plus dessiner Mahomet

Bonne Fête aux Travailleurs

Vendredi 1 mai 2015 par sil

bonne-fete-travailleurs

sil @ 06:45
8222 articles de
Catégories: Généralités
Aucun commentaireSuivez cette conversation Ajoutez à del.icio.us
1er Mai : Fête du Travail qu’ils Vous Disent…

Vendredi 1 mai 2015 par sil

1_MAI

sil @ 06:43
8222 articles de
Catégories: Généralités
2 CommentairesSuivez cette conversation Ajoutez à del.icio.us